Manga-Fan
Cerkals no Shoumetsu - L'annihilation des Cerkals Oie_tr24
Bienvenue sur Manga-Fan !
Tu souhaites partager ton expérience dans l'univers de la japanimation, échanger sur tes dernières lectures et/ou visionnages, obtenir des recommandations, interagir avec de nombreux passionnés .. ?
Animes, Mangas, Jeux-vidéo, Culture et traditions .. il y a de quoi faire ici. Rejoins-nous vite ! ^^
Bienvenue Invité ! Passez un bon moment sur Manga-Fan !
___________

Souhaitons la bienvenue à Adanac !
___________

Nous suivre sur :
Facebook - Manga-Fan - Twitter - Manga-Fan

Blog : Blog - Manga-Fan

Les Essentiels
Navigation Anime/Manga
Incontournables
Liens utiles
Les posteurs les plus actifs de la semaine
4 Messages - 57%
1 Message - 14%
1 Message - 14%
1 Message - 14%

Aller en bas
JayJaYce
JayJaYce
Gaki
Gaki
Masculin Sagittaire Serpent
Nombre de messages : 17
Age : 18
Date d'inscription : 03/07/2020
Mangas préférés : Dr.Stone, Vinland Saga...
Animés préférés : (Naruto, DBZ, KonoSuba...) J'en ai trop pour qu'ils soient écrit.
Films préférés : Ponyo sur la falaise, kiki la petite sorcière...

Cerkals no Shoumetsu - L'annihilation des Cerkals Empty Cerkals no Shoumetsu - L'annihilation des Cerkals

le Ven 17 Juil 2020 - 13:03
Réputation du message : 100% (1 vote)
Yo tout le monde !
Aujourd'hui, je vous présente mon projet sur lequel je travaille et auquel je réfléchis depuis 3 ou 4 ans maintenant. Ce projet est un webnovel que je suis en train d'écrire et qui est corrigé par un de mes amis. Il s'appelle Cerkals no Shoumetsu ou en français, L'annihilation des Cerkals ou en anglais : L'annihilation des Cerkals. En gros, le webnovel est écrit en français mais j'ai fait l'effort de tout traduire en anglais. C'est un roman d'action, de SF, d'école, fantastique, mais je pense qu'il est vraiment difficile de le définir, surtout pour moi.


Histoire :
Cette histoire se passe dans les années 2130-2140. L'espèce humaine disparaît de plus en plus à cause d'une nouvelle espèce apparue de nulle part se nommant Cerkal. Les cerkals sont nocifs pour l'Homme, en effet, ils les mangent et ainsi, notre espèce disparaît peu à peu. Face à cette situation, le monde fit des recherches pour trouver un moyen de battre ces cerkals. Ils trouvèrent alors une solution : Créer une arme capable de les tuer. Cette arme est trouvée et elle se nomme : Anima. L'anima peut avoir de multiples formes telles qu'une épée, une arme à feu, une lance et bien d'autres encore. Cette arme fut testée et elle marcha contre les cerkals. Suite à cette grande découverte, les états décidèrent de créer des écoles spécialisées afin de former les élèves à tuer des cerkals.
Durant cette histoire, nous suivrons celle d'Akira, un adolescent de 15 ans vivant dans une de ces écoles au Japon. Cependant, son aventure ne sera pas de tout repos car il sera classé sans-anima et il sera mit dans la classe la plus mauvaise de l'école, la classe F. Son objectif est simple, tuer les cerkals jusqu'au dernier afin de vivre dans un monde en paix.


Personnages :

- Akira Kurai :
Spoiler:
Il est le héros de l'histoire. Il a les cheveux et les yeux noirs/bruns, un visage normal, les yeux, le nez et la bouche sont bien placés. Ses cheveux sont courts (en peu long mais court) et il a des épis partout. Il mesure à peu près 1 mètre 70 et a 15 ans, il sait un peu réfléchir mais il est aussi un peu naïf. Il est un peu immature mais son fait son possible pour devenir mature. Il sourit tout le temps, à part dans les combats et essaie toujours de faire sourire les gens. Il préfère voir les personnes sourire plutôt que de les voir pleurer.
Justement, pendant tous les combats, il essaie d'être le plus mûr et le plus réfléchi possible et grâce à ses capacités surhumaines, il peut réfléchir très vite, a de très bons réflexes et il possède une force et une vitesse plus qu'élevée. La preuve, il a détruit la mâchoire d'un cerkal de trois mètres de haut, ainsi, il a aussi une grande détente.
Cependant, il n'a pas d'anima, ces armes qui permettent de tuer les cerkals et qui sortent de nul part. Ainsi, pour compenser ce manque, il s'est entraîné durement pendant 4 ans, de 11 ans à 15 ans car il savait qu'il serait un poids pour la classe s'il ne le faisait pas.
D'ailleurs, il fait parti de la classe la plus faible de l'école à cause de son manque d'anima (toujours la même raison).
Il a perdu ses parents lorsqu'il avait 6 ans mais il ne se souvient pas très bien de ces moments douloureux. Il se sent coupable de la mort de ses parents. Il est donc à la recherche de son passé tout en chassant des cerkals car il sait que c'est de leur faute. En effet, tout ce dont il se souvient c'est la scène où les cerkals sont arrivés dans son village dans lequel il vivait, cependant il a aussi vu une silhouette humaine du côté des cerkals.
De plus, il ne peut pas parler de ces parents car à chaque fois qu'on lui en parle, il se remémore les dures souvenirs du meurtre de ses parents et tombe ainsi en crise de panique.

- Shûu Hono :
Spoiler:
Il est le meilleur ami du héros. C'est aussi son rival et son professeur. Il veut toujours être toujours plus fort qu'Akira tout en le soutenant dans les durs moments. Il a les cheveux roux, il mesure 1m73, il a des yeux marrons orangés et il possède un visage normal sans traits particuliers. Ses cheveux sont en piqués et se dirigent légèrement sur le côté gauche vu de face. Il est sérieux dans ses études, dans les combats et dans tout ce qu'il fait. Il agit comme un grand frère pour Akira. Il le corrige à chaque qu'il fait une bourde ou une bêtise. Il a été désigné professeur par le sous-directeur de l'école, cependant, tous les professeurs ne sont pas au courant que Shûu est un professeur.
Il possède un anima d'élément feu. Son anima est une lance du nom de Solspyd et elle peuvent générer des flammes. Son fer de lance est particulier, il forme un soleil.
Shûu se bat contre les cerkals afin de venger ses parents qui ont été tués par ces monstres.

- Julie Arashi :
Spoiler:
Julie est une fille qui est blonde et qui a les yeux verts et elle fait 1m65 à 15 ans. Ses cheveux sont mi-longs, avec une grande natte à gauche de son visage et des cheveux sans attaches à sa droite en la regardant de face. Ses cheveux de derrière sont laissés sans attache aussi. Son visage est lisse, elle possède des lunettes pour les myopes, un grain de beauté en bas à droite de son oeil droit en la regardant de face. Son nez et sa bouche sont bien placés et ses lèvres sont un peu pulpeuses. Ses oreilles sont bien placés aussi et elle y met des boucles d'oreille en forme de sapin car elle est née en Décembre, le mois de Noël. Elle à un corps de rêve, une grosse pointrine avec une taille parfaite, un corps dont toutes les femmes rêveraient. De plus, elle est polie, gentille et souriante mais n'hésite pas à se fâcher quand quelque chose la contrarie. Elle se mêle rarement des affaires des autres et s'occupe plus d'elle-même que des autres.
Elle possède comme anima une rapière qui peut créer ou dissiper des courants d'airs sans les contrôler, son élément est donc le vent.

D'autres vont arriver ! Soyez patients.


Chapitres Finis :

- Chapitre Un : Début
Spoiler:
En l'an 2135, la terre connut l'apparition d'une nouvelle forme de vie mais aussi l'extinction de la population humaine. Venues des cieux et traversant l'espace à bord de météorite, elles vinrent peupler la terre et donc se débarrasser de nous, hommes, habitants de la terre depuis six millions d'années et ayant une grande intelligence comparée aux autres animaux. Ces créatures étaient les Cerkals. Ils possédaient de multiples formes différentes, avec un pelage ou sans, avec des griffes et des crocs acérés ou non mais ils avaient tous un point commun : Ils se nourrissaient majoritairement d'êtres humains.

Pour lutter contre ces terribles créatures, les hommes ont tenté de fabriquer des armes pour les combattre et les éliminer. Ainsi, en 2138, après trois ans d'intenses recherches, ils réussirent à créer une arme permettant de les tuer : Les Animas. Ces armes se manifestaient sous diverses formes : sabre, pistolet, lance et d’autre encore. Avec ces nouvelles armes, des soldats sont partis sur place et ils ont réussis à en éliminer un... Seulement un. À ce jour, les pays encore en sécurité et sans trop de problèmes, comme le Japon, ont décidé de créer des écoles spéciales où toutes les jeunes personnes sont recrutées et sont formées pour mener cette cruelle espèce à sa perte.

Je m'appelle Akira, j'ai 15 ans, j'ai les cheveux noirs, un peu ébouriffé, je ne suis ni gros, ni maigre. J'étudie dans une de ces écoles situées au Japon et je dois avouer qu'à force c'est très ennuyeux. C'est vrai ! On vit tous dans une école encerclée d'immenses murs pour nous protéger des cerkals et nous priver de sortie, ce qui nous prive de nos libertés, mais tout ça, c'est pour nous protéger des dangers. En plus, on affronte jamais de cerkals et on étudie toujours, mais je dois avouer que leurs cours sur les cerkals sont très bien fait. A force, je connais toutes les informations les concernant. En même temps c'est normal, mon ami m'obligeait à lire des tonnes de livres pour ne pas être à la ramasse comparé aux autres. Au final, je suis maintenant trop en avance. C'est donc normal qu'en ce moment je m'ennuie en cours. Je ne fais plus rien car je connais déjà tout. Les écailles explosives des Cerkals kamikazes, les griffes aiguisées des Cerkals guerrier ou encore la mâchoire la plus puissante des Cerkals sauvages et j'en passe, il y a trop d'informations. Du coup, je dors en classe. Et même si le cours m'intéresse, je n'ai pas d'Anima.
En effet, j'en avais pas mais j'étais quand même dans cette école. Et pour combler ce manque, ce manque qui me transformait en handicapé pour mes camarades de classe, je m'entraînai très dur physiquement pour prouver que même sans Anima, on pouvait tuer des Cerkals. Et Tout ça parce que je ne voulais pas être un poids pour ma classe, même si, sans mentir, j'en étais déjà un. J'avais pas d'Anima et pourtant j'étais dans une école qui se servait d'Anima. Moi-même je ne comprenais pas pourquoi j'étais dans cette école.
En plus, j'étais dans la classe F, la classe la plus nulle dans mon école. Les classes représentaient la catégorie dans laquelle nous étions. Il y avait sept classes. La classe A, B, C jusqu'à F et la meilleure classe c'était la classe S. S comme Super nulle. Et à mon avis, vous le saviez déjà, mais il fallait savoir que la classe S nous méprisait. Ils étaient méchants, très méchants avec nous. Mais bon, on s'en fichait, on se sentait bien dans notre classe.
Dans ma classe, la classe F, la plus nulle, on était 8 élèves mais on nous a dit qu'une nouvelle élève allait arriver, ce qui m'a totalement surpris.
« Qui viendrai en classe F ? » C'est la question que je me posais avec une tête de demeuré. Mais ça m'importais peu car tous les élèves de ma classe ne m'aimaient pas. Puis lorsque la nouvelle entra dans la salle de classe, Daichi, un élève de ma classe cria :

« Ah ha ! Akira ! Je te défie en combat singulier ! Puis mon meilleur ami se lève et lui dit :
- Silence Daichi ! On est en cours. Cesse d'être insolent ! Mais Daichi ne se calme pas et continue de crier :
- Non ! Je m'en fous de tes commentaires, je veux combattre Akira tout de suite ! Le prof s'énerve et lui réplique :
- T'as oublié ce que le sous-directeur nous a dit ? Tu veux vraiment redoubler encore une fois à ce que je vois. »

Suite à cette grande menace, Daichi se calma, s'assit et un grand silence s'installa dans la classe.
Ah oui ! mon meilleur ami était le professeur de ma classe et lui aussi avait 15 ans, il s'appelait Shûu. Mais même s'il était notre prof, aux yeux des autres professeurs et des autres classes, il restait un élève. Seul le sous-directeur était au courant qu'il nous faisait cours parce qu'il savait qu'aucun prof voulait nous enseigner. Et s’il l'a choisi, c'est parce que Shûu était le plus intelligent de nous tous, en même temps avoir 190 de QI ce n'était pas rien.
Toute ma classe avait 15 ans sauf Daichi car il avait redoublé. D'ailleurs comment on pouvait redoubler dans une école qu'on ne quittait jamais et où les classes ne changeaient jamais ? Bref, après m'avoir provoqué, la nouvelle qui était entrée dans notre classe était très confuse après nous avoir vu nous embrouiller. Je pensais que c'était normal. Quand tu arrivais dans une classe et que tu voyais qu'un des élèves gueulait, tu devais te demander où tu te trouvais. Après ce malentendu, mon prof et donc mon meilleur ami, nous ordonna de nous asseoir et demanda à la nouvelle élève de se placer au centre du tableau. Puis, elle se présenta :

« Boujour, je m'appelle Julie Arashi et je suis heureuse d'intégrer votre classe. Je ferai mon maximum pour vous connaître et me sentir bien dans cette classe. »

A ce moment je m’étais dit que si elle était heureuse d'intégrer une classe comme la nôtre alors elle se réjouissait de voir de la merde.
En plus, pendant qu'elle s'était présenté, je l'ai examiné. Elle était blonde et pour une japonaise, c'était bizarre. Elle avait les yeux verts, elle possédait un accent mais je ne le reconnaissais pas. Elle portait des lunettes et à sa démarche, ça se voyait qu'elle venait d'une famille riche. Petit grain de beauté en bas, à gauche de son œil gauche et poitrine de taille moyenne. Mais la question que je me suis posé me restait toujours en tête : Qui viendrai en classe F ? Et surtout pourquoi une riche viendrai en classe F ?!
Daichi, le mec qui m'a provoqué était plutôt grand, plus grand que nous tous d'ailleurs. Et il m'avait défié en duel juste avant la présentation de Julie. En plus, Daichi gueula une nouvelle fois et me re-provoqua en duel. Je ne savais pas si j'allais accepter. J'hésitai un peu parce qu'il était lourd, il ne disait que des conneries. Mais d'un autre côté, je voulais lui prouver que je pouvais lui fermer son clapet. Un petit dilemme s'offrait donc à moi.

FIN CHAPITRE 1

- Chapitre Deux : Combat contre Daichi
Spoiler:
Rappel chapitre 1 : Tout a été présenté, une nouvelle élève a intégré la classe et Daichi m'a provoqué deux fois en duel.

Daichi me re-provoquais en duel et je ne savais pas si je devais accepter car je voulais lui montrer que je pouvais me défendre mais d'un autre côté, j'avais peur que ma notoriété se dégradait encore plus. Puis il me cria :

« De toute façon un mec sans Anima ne peut pas gagner contre un homme avec un Anima comme moi. Ha ha ha...
Une veine se gonfla sur ma tempe et je lui répondis donc avec un grand sourire :
- C'est peut-être vrai... Mais un homme pas intelligent comme toi redoublera toujours, comparé à un mec comme moi. »

Suite à ce que j’ai dis, il se leva, me prit par le col et me regarda droit dans les yeux en ayant une seule pensée : Je vais te dégommer. Nos autres camarades étaient en train de rire et moi, j’étais en train de sourire pour lui montrer que je moquais un peu de lui. Après cette petite dispute, Shûu nous sépara et dit à Daichi :

« Puisque tu y tiens Daichi, j'accepte ce duel. Donc préparez-vous tous pour aller au Dôme de combat.
Il se tourna ensuite vers Julie pour lui dire :
Toi aussi Julie, ne t'inquiètes pas on te montrera le chemin.
Et Daichi tout content, exprima sa joie :
- Trop bien ! C'est cool. Je vais pouvoir te démonter et te ridiculiser devant toute la classe. »

Tout le monde se leva et partit en direction du Colisée. Sur le chemin, je m'entretins avec Shûu et je lui demandai :

« Pourquoi tu as accepté le duel ? Puis il m'a répondu :
- Bah pourquoi pas ? Ce n'est pas toi qui veut prouver que tu peux réussir sans Anima ? C'est bien toi qui m'a dit que peu importe ce qu'on te dira, tu prouveras que tu peux réussir, non ? Étonné, je réplique :
- Tu te rappelles de ça ? Je croyais que t'avais totalement oublié ce que j'ai dit. D'ailleurs, moi je l'ai oublié.
- Que crois-tu Akira ? Je n'oublie jamais si ça vient de toi et surtout si c'est des phrases comme celles-là. »
Puis il rejoignit les autres en ricanant. Je le trouvais un peu énervant mais je trouvais qu'il avait raison. Au final, je voulais prouver a Daichi qu'il avait tort et que même si je n'avais pas d'Anima, je pouvais le battre.

Une fois que tout le monde arriva au Colisée, tous les élèves partirent s'asseoir dans les gradins et ils étaient impatients. Daichi et moi passions les portes du Colisée et arrivions au centre du stade.
En regardant les élèves discuter, je remarquais que tout le monde encourageait Daichi. Ils me regardaient tous bizarrement, comme s'ils voulaient ma perte. Mais cela ne me faisait ni chaud, ni froid. J'allais juste me déchaîner. Shûu faisait l'arbitre et nous donnait les règles à suivre :

- Ne pas tuer son adversaire.
- Le combattant est déclaré K.O s'il ne peut plus se battre.
- Pas de coup bas.
- Il n'y a pas de temps réglementaire.
- Si l'arbitre doit intervenir, il le fera.

Après qu'il énonça toutes les règles, on eut tous les deux le droit de provoquer son adversaire. Daichi dit avec un ton vantard :

«T’as encore le temps de te dégonfler Akira. On n'est pas obligé de se battre, tu peux encore abandonner.
Il savait que je n’allais pas abandonner et que j’allais juste accepter, il savait que j’étais très têtu. Après l'avoir écouté, je réplique :
- Là tu fais ton frimeur mais on verra ce que tu diras quand je t'aurai battu. »

Je le regardais et je voyais qu'il était en rogne. A l'intérieur de moi, j'étais en train de rire, je trouvais ça trop marrant.
Bref, on se préparait, je me mis en position de combat et Daichi invoqua son Anima :

« Que la terre soit à moi, que son énergie m'appartienne, j'appelle mon Anima ! Earthbreaker, viens à moi ! »

La terre trembla, une fissure apparut au sol et un gros caillou rectangulaire sortit de cette fissure. Je la voyais se matérialiser, peu à peu cette pierre se transforma en marteau avec un long manche. Il faut que vous imaginiez juste un grand bâton avec au bout, le fer d'un gros marteau. Sauf que là, tout était en acier. En plus, j'entendis « Earthbreaker » ça voulait littéralement dire : Casseur de terre. Et même si ça me parut très lourd, Daichi le porta et le manipula facilement. Du coup, en le voyant, je paniquais un peu mais sans plus.
Je me dégourdis un peu les muscles et je me remis en position de combat. Il eut un blanc pendant environ 10 secondes et Shûu nous donna le départ puis il alla dans les gradins.
On se concentrait maintenant sur notre combat.
On courait l'un vers l'autre et en même temps j'essayais de prévoir l'attaque qu'il allait lancer. J'avais l'impression qu'il n'en avait rien à faire de la stratégie, il voulait juste me défoncer, la preuve, il criait et il rigolait. On se rapprochait peu à peu et je n'arrivais pas à voir l'attaque qu'il préparait, il était trop détendu.
Je voyais son marteau près du sol, je ne pouvais pas m'arrêter dans mon élan, son marteau parti du bas et alla vers le haut mais dans ma direction ! On était tout près et il me mit un uppercut avec son marteau, je fermai les yeux à l'impact et je la sentis passer. Au final, quand j'ouvris les yeux, j'étais au-dessus du sol. Par réflexe, je fis un salto arrière puis je me réceptionnai sur le sol.

Maintenant, je savais que ça n'allait pas être une partie de plaisir mais il avait l'air choqué, et j'entendais tout le monde dire :

« Comment il peut être en vie après un coup pareil ? Un mec sans Anima, sans pouvoir, ne peut pas résister à un coup de marteau aussi puissant. »

Je pensai qu'il dut se dire la même chose. M'enfin, je m'en réjouissais un peu. Je fis abstraction de ça et je sprintai dans sa direction. Quand il me vit me diriger vers lui, il stressa un peu et son prochain coup fut plus facile à deviner. Je savais qu'il allait donner un coup horizontal, c'est ce que toute personne ayant une arme ferait lorsqu'il aurait peur. C'était un pari à prendre. Il serra son marteau avec ses mains, il le déplaça et envoya son coup.

Bingo ! C'était un coup horizontal. J'esquivai en me baissant et comme il était grand, je pus facilement esquiver. Après mon esquive, il était surpris et je pensais que c'était normal. Je serrai mon poing et je lançai enfin ma première attaque, un coup de poing. Mais pendant que je balançai mon poing vers l'avant, je sentais quelque chose d'électrique en moi et j'en trouvais la cause. Le combat m'excitait.
Je mis toute ma force dans mon poing pour donner un puissant coup de poing au niveau de son ventre. Le coup était tellement puissant qu'il propulsa Daichi plusieurs mètres en arrière. Il était tellement puissant que Daichi s'éclata contre le mur. Sur le moment, tout le monde fut choqué et moi aussi. Comment je l’avais envoyé aussi loin ? Je m'étais peut-être trop entraîné mais tant mieux. Ça lui fera ravaler ses paroles. Il se releva et commença à rigoler, puis il cria :

« Ça fait longtemps que je n'ai pas senti ça. Ce sentiment d'excitation pendant les combats. Ça me manquait tellement. Je vais enfin pouvoir me donner au maximum. »

Il courut vers moi en traînant son marteau contre le sol puis il sauta et tout en préparant son marteau. Je le regardai en l'air, il voulait frapper contre le sol avec son marteau, exactement à l'endroit où j'étais. Je fis alors un petit saut vers l'arrière et j’évitai de peu son attaque. Quand son arme toucha le sol, il y eu un immense impact qui déforma le sol, un cratère avec des pics, c'est impressionnant.
Mais tout de suite après, il se servit de son marteau comme appui pour sauter le cratère et se rapprocher de moi. Je ne m'y attendis pas. Il revint sur le sol et donna encore un coup horizontal, mais plus rapide. Je fus obligé de parer ! Du coup, je pris de plein fouet ce gros et puissant coup de marteau. J’ai réussi à le parer mais il m'envoya vers le mur. Heureusement, je tombai à terre avant. Je repris mon équilibre, freinai mon accélération avec mes pieds et réussis à m'arrêter.
Cependant, Daichi me fit comprendre que ce n'était pas fini. Il frappa le sol avec son marteau et un gros rocher en sortit. Il frappa ensuite le gros rocher en criant :

« Mange ça ! Balles de Terre ! »

Après l’avoir frappé, le rocher se divisa en plusieurs pierres qui chacune étaient très rapides. En même temps que les pierres se rapprochaient, ce sentiment électrique en moi me reprenais et ces cailloux rapides devenaient de plus en plus lents. Tellement lents que je commençais à les voir.
Par instinct, je courus vers lui en esquivant les cailloux. Ce fut trop simple de les éviter même si je trouvais ça bizarre que je puisse le faire. J'esquivai encore et encore, tout me paraissait simple. Gauche, droite, 360, droite, salto vrillé, gauche. C'était trop simple ! Je sautai pour avoir une meilleure vue et remarquai que ma détente avait augmenté.
Daichi regarda en l'air et moi je retombai sur lui avec un coup de pied. Il para mon coup de pied avec le manche de son marteau mais l'impact était tellement puissant grâce à la gravité que Daichi s'enfonça petit à petit dans le sol. Cependant, il me repoussa pour essayer me faire tomber. Ainsi, je fis une rotation à la verticale et au lieu de me rétamer par terre, j’ai réussi à me réceptionner avec les mains et je fis un salto arrière en lui donnant un coup de pied. Puis je tournai sur moi-même et je retombai sur mes pieds. Je vis qu'il était confus alors je m'approchai rapidement de lui et je me mis en-dessous de son menton. Il essaya de redresser sa tête qui était partie vers le haut suite à mon coup de pied.
Pas de bol pour lui, il ne voyait pas. Je lui envoyai un bon uppercut dans le menton et il se fit propulser dans les airs avant de tomber à terre. Je calmai ma respiration pour reprendre mon souffle.
J’ai ensuite dit à Daichi :

« Alors, le mec sans Anima t'a battu ? Je crois bien que oui. Hé hé...
Et j'entendis Shûu crier :
- Bien joué Akira ! Tes parents auraient été fiers de toi s’ils étaient là ! »

Au moment où il m’avait dit ça, des flashs me revenaient. Ces flashs me faisaient mal, très mal. C'étaient des souvenirs douloureux, je le sentais. Des flashs où je m'entendais dire :

« Papa ! Maman ! NOOOOON ! »

Je ne me souvenais pas de ça. Puis je voyais du sang sur mes mains, mes parents à terre qui ne me répondaient plus. Et des sentiments de peur et de colère commençaient à me prendre, à me posséder. Je m'entendais paniquer :

« C'est pas ma faute ! Ce n'est pas de ma faute ! Ahh ! Aaaaaah... ! »

Je sentais de la haine, beaucoup trop de haine. J'avais mal, j'avais vraiment mal, puis je m'évanouis.
Au final, je me réveillai dans un des lits de l'infirmerie sans savoir ce qui s'était passé. Je me demandais ce qui s'était passé après mon évanouissement.

FIN CHAPITRE 2


Si vous trouvez que l'écriture n'est pas assez précise, c'est normal car au moment où je l'écrivais, je ne pensais pas au détails mais dans les chapitres récents, je précise chaque détails car ils sont tous important.

Bon vous l'avez peut-être remarqué mais c'est un peu un style de shonen-nekketsu et c'est le cas ! A travers cette histoire je veux que le lecteur se mette à la place du personnage pour lui apprendre à ne pas abandonner même s'il y a de la difficulté. Mais il y a aussi le thème d'entraide, de guerre et de remise en question sur les agissements de l'Homme au niveau scientifique et biologique.

Pour l'instant je n'en suis qu'au chapitre 5. Cependant il y a des chapitres qui se déclinent en sous-chapitres.

Merci d'avoir lu et à une prochaine !
Inari17
Inari17
Kouhai
Kouhai
Féminin Capricorne Dragon
Nombre de messages : 149
Age : 19
Date d'inscription : 26/03/2020
Mangas préférés : Errance (Inio Asano), MDP-Psycho (Shou Tajima & Eiji Otsuka)
Animés préférés : Naruto, Tokyo Ghoul, Samouraï Champloo, Violet Evergarden
Films préférés : Kiki's Delivery, Nausicäa, Perfect Blue

Cerkals no Shoumetsu - L'annihilation des Cerkals Empty Re: Cerkals no Shoumetsu - L'annihilation des Cerkals

le Ven 17 Juil 2020 - 21:20
Eh bah... C'est un super projet que voilà Jay!! 
J'ai lu tes deux chapitres, et comme tu le dis ton écriture est assez "partiel" niveau détails. Mais bon après tu as pas mal expliqué et tout avant donc ça été! J'attends de voir la suite !!
JayJaYce
JayJaYce
Gaki
Gaki
Masculin Sagittaire Serpent
Nombre de messages : 17
Age : 18
Date d'inscription : 03/07/2020
Mangas préférés : Dr.Stone, Vinland Saga...
Animés préférés : (Naruto, DBZ, KonoSuba...) J'en ai trop pour qu'ils soient écrit.
Films préférés : Ponyo sur la falaise, kiki la petite sorcière...

Cerkals no Shoumetsu - L'annihilation des Cerkals Empty Re: Cerkals no Shoumetsu - L'annihilation des Cerkals

le Ven 17 Juil 2020 - 21:23
Réputation du message : 100% (1 vote)
Merci pour tes commentaires. En vrai, j'ai écrit plusieurs chapitres à l'avance et plus on avance et plus les détails sont là (après c'est mon avis). Mais merci du soutien et je posterai les nouveaux chapitres dès que les jugerai aptes à les poster
Contenu sponsorisé

Cerkals no Shoumetsu - L'annihilation des Cerkals Empty Re: Cerkals no Shoumetsu - L'annihilation des Cerkals

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum