Manga-Fan
Hoshi No Seiza - Page 2 Oie_tr24
Bienvenue sur Manga-Fan !
Tu souhaites partager ton expérience dans l'univers de la japanimation, échanger sur tes dernières lectures et/ou visionnages, obtenir des recommandations, interagir avec de nombreux passionnés .. ?
Animes, Mangas, Jeux-vidéo, Culture et traditions .. il y a de quoi faire ici. Rejoins-nous vite ! ^^
Bienvenue Invité ! Passez un bon moment sur Manga-Fan !
___________

Souhaitons la bienvenue à TTM !
___________

Nous suivre sur :
Facebook - Manga-Fan - Twitter - Manga-Fan

Blog : Blog - Manga-Fan

Les Essentiels
Navigation Anime/Manga
Incontournables
Liens utiles
Les posteurs les plus actifs de la semaine
4 Messages - 25%
4 Messages - 25%
3 Messages - 19%
2 Messages - 13%
1 Message - 6%
1 Message - 6%
1 Message - 6%
Aller en bas
Estepp
Estepp
Sensei
Sensei
Masculin Bélier Coq
Nombre de messages : 1913
Age : 27
Date d'inscription : 10/08/2013
Mangas préférés : Girlfriends / Girls of the Wild's
Animés préférés : Toradora / Hibike! Euphonium / Steins Gate
Films préférés : Haruhi Suzumiya no Shoushitsu
http://myanimelist.net/animelist/Estepp

Hoshi No Seiza - Page 2 Empty Re: Hoshi No Seiza

le Ven 6 Juin 2014 - 1:01
Aqua... ma fille... Help! 
Spice.. je ne te le pardonnerais jamais..

Go Tsuki ! Go Go !
En avant ! Défonce moi ce misérable clampin !  Grrrr ! 
Saizo
Saizo
Manga-Fan no Tennō Heika
Manga-Fan no Tennō Heika
Féminin Gémeaux Coq
Nombre de messages : 11888
Age : 27
Date d'inscription : 09/09/2011
Mangas préférés : C'était Nous, Relife, Nana, Pandora Hearts, Acid Town, Puzzle, DevilsLine
Animés préférés : Psycho Pass, FMA Brotherhood, Durarara!!, Darker than Black
Films préférés : Le Voyage de Chihiro, Les enfants loups, Le Chateau ambulant
J-Dramas préférés : Hana Kimi, Bloody Monday, Nobuta Project, IWGP etc
http://myanimelist.net/profile/Saiizo

Hoshi No Seiza - Page 2 Empty Re: Hoshi No Seiza

le Ven 6 Juin 2014 - 1:16
Super chapitre ! Hâte de lire la suite ! ^^
Allez mes filles, vous êtes les meilleures !!
Papa et maman entrent en jeu aussi et ils vont défoncer les vilains qui attaquent Zbal !!!!! 0/
MTPrince
MTPrince
Senpai
Senpai
Masculin Poissons Tigre
Nombre de messages : 897
Age : 22
Date d'inscription : 07/03/2014
Mangas préférés : Berserk
Animés préférés : Shinsekai Yori
Films préférés : Carlito's way

Hoshi No Seiza - Page 2 Empty Re: Hoshi No Seiza

le Ven 6 Juin 2014 - 1:55
Super chapitre même si j'y suis pas!

"- Parfait. Tu es à portée de mon Cerbère…" Hentai...

Purée, le trio de vieux maîtres, vous êtes badass Smurg
hatches003
hatches003
Daijin
Daijin
Masculin Bélier Chat
Nombre de messages : 3043
Age : 33
Date d'inscription : 06/08/2012
Mangas préférés : Vagabond, D-Gray Man , Bleach , Doubt, Battle Royale
Animés préférés : DBZ,Steins Gate, Hajime No Ippo, Nana, Black Lagoon, Phantom, Bounen No Xam'd ...
Films préférés : Le Tombeau Des Lucioles, Evangelion, Les Enfants Loups, La T
http://myanimelist.net/profile/hatches003

Hoshi No Seiza - Page 2 Empty Re: Hoshi No Seiza

le Ven 6 Juin 2014 - 8:07
Rahhh Mon disciple  qui arrive au bon moment  Hoshi No Seiza - Page 2 931251 
Aquarelle
Aquarelle
Naikaku sōri daijin
Naikaku sōri daijin
Féminin Bélier Cochon
Nombre de messages : 5019
Age : 25
Date d'inscription : 24/03/2014
Mangas préférés : Dead Dead Demon's DeDeDeDe Destruction, TRC, Monster, Gunnm, Fruits Basket, Kasane la vole
Animés préférés : Digimon <3 - Erased - Steins; Gate - Nagi no Asukara - Durarara !!
Films préférés : Le voyage de Chihiro, Kimi no Na Wa, Colorfull
http://myanimelist.net/profile/AquaKitsune

Hoshi No Seiza - Page 2 Empty Re: Hoshi No Seiza

le Ven 6 Juin 2014 - 13:52
Toujours aussi prenant !!!  :amour: 
Spoiler:
Sympa la rencontre avec Spice, bien qu'un peu douloureuse... XD
Et Aka était juste géniale avec son renard en peluche ! X)
Et Hatches qui s'est fait berner par Estepp haha, excellent ! XD
Sinon, vas-y Tsuki !!! Écrase Silver pour moi !!! XD (elle est trop badass ma sister ! <3)

_________________
Hoshi No Seiza - Page 2 Ohappy_tanemonHoshi No Seiza - Page 2 Tenor

Carte de membre:

MERCI à Corana pour sa sublime bannière de Miuna ! :amour:
Hoshi No Seiza - Page 2 197684carteAqua2Hoshi No Seiza - Page 2 Tenor
avatar
Silver Ace
Senpai
Senpai
Masculin Vierge Cochon
Nombre de messages : 1459
Age : 25
Date d'inscription : 03/03/2014

Hoshi No Seiza - Page 2 Empty Re: Hoshi No Seiza

le Ven 6 Juin 2014 - 14:05
C'est quoi ce truc ?! Déjà je pète un câble et je blesse grièvement la jambe de mon adversaire (qui arrive quand même à se lever tranquille j'ai cru comprendre) puis ensuite je tente de le tuer ?! C'est quoi c'bordel Manu ? x)) Je suis quelqu'un de juste et vaillant qui agit selon les ordres d'Arthuria, des ordres de bonté et de paix mais là ... ><
J'espère que y a une bonne raison à cela parce que sinon je sens que ça va être bien partie pour que je sois l'Accelerator du récit x) (Accelerator est classe m'enfin x)). Si c'est comme Accelerator et que je devienne "moins méchant" par la suite ça va m'enfin je m'imaginais pas ça o.O
Ne me dit pas que Saber s'est fait corrompre et est devenue ALTER SABER ?! Dans ce cas là il s'agit ici de Dark Silver o.O
T'façon même en Dark, Silver gagnera tout le temps. Puis c'est tellement évident que je vais terrasser mes deux adversaires ou du moins que je vais les écarter du terrain pour ensuite affronter Spice et le réduire en charpie ... Je me voyais bien avec une épée simple voire deux épées de temps en temps et une cape avec mes initiales *_* m'enfin xD
Ensuite une fois que j'aurai gagné tout ça, j'irai défier les sois-disant "maîtres" et j'affirmerais ma domination en les battant un par un.
Bref il me tarde de voir Erik, y a intérêt qu'il soit classe et que je devienne plus fort que lui (si ce n'est déjà le cas).
Estepp
Estepp
Sensei
Sensei
Masculin Bélier Coq
Nombre de messages : 1913
Age : 27
Date d'inscription : 10/08/2013
Mangas préférés : Girlfriends / Girls of the Wild's
Animés préférés : Toradora / Hibike! Euphonium / Steins Gate
Films préférés : Haruhi Suzumiya no Shoushitsu
http://myanimelist.net/animelist/Estepp

Hoshi No Seiza - Page 2 Empty Re: Hoshi No Seiza

le Ven 6 Juin 2014 - 14:43
Mec, t'emballe pas, les maîtres te défonces avec juste un bras !
Wesh !
Surtout après ce que tu as fait à notre fille, la Faucheuse est pas très contente !

Tu vas te faire éclater, parce que Andrew, c'est le héro de l'histoire ! Razz
Atomnium
Atomnium
Daijin
Daijin
Masculin Poissons Singe
Nombre de messages : 4457
Age : 28
Date d'inscription : 25/04/2014
Mangas préférés : Gunslinger Girl, Minuscule, My Girl
Animés préférés : Toradora!, Kill La Kill, Sakamichi no Apollon
Films préférés : 5cm per Second
J-Dramas préférés : My Boss, My Hero

Hoshi No Seiza - Page 2 Empty Re: Hoshi No Seiza

le Ven 6 Juin 2014 - 15:02
Bordel, j'étais certain d'être celui qui viendrait sauver Miya ..

Ça craint.

Sinon, c'est pas mal, les combats sont bien décrit. Il n'y a qu'un détail que je n'ai pas bien comprit, après le combat de Spice, les maîtres regardent un autre écran dans lequel Silver se bat contre Andrew .. Problème temporel ou bien ?
avatar
Silver Ace
Senpai
Senpai
Masculin Vierge Cochon
Nombre de messages : 1459
Age : 25
Date d'inscription : 03/03/2014

Hoshi No Seiza - Page 2 Empty Re: Hoshi No Seiza

le Ven 6 Juin 2014 - 15:03
La faucheuse je vais te la faucher MWAHAHAHA ok ok ...
Et Andrew c'un minab' je vais lui faire mordre la poussière, c'est évident, il doit monter en puissance, et Manu ne va pas nous sortir un truc à la Naruto donc il va faire ce qui est juste, ce qui est de soit et me faire triompher de tout ce truc ainsi que de tout le reste bien évidemment !
Atomnium
Atomnium
Daijin
Daijin
Masculin Poissons Singe
Nombre de messages : 4457
Age : 28
Date d'inscription : 25/04/2014
Mangas préférés : Gunslinger Girl, Minuscule, My Girl
Animés préférés : Toradora!, Kill La Kill, Sakamichi no Apollon
Films préférés : 5cm per Second
J-Dramas préférés : My Boss, My Hero

Hoshi No Seiza - Page 2 Empty Re: Hoshi No Seiza

le Ven 6 Juin 2014 - 15:11
Ma Aka' est si sauvage .. Hoshi No Seiza - Page 2 804457
Akamaru
Akamaru
Animal & Cie - Fluffy Ball
Animal & Cie - Fluffy Ball
Féminin Sagittaire Cochon
Nombre de messages : 8323
Age : 25
Date d'inscription : 07/09/2013
Mangas préférés : The Promised Neverland, Life, Beastars, Bloom into You, Hiyokoi, Gambling School, WataMote
Animés préférés : Sword Art Online, Chûnibyô, Steins;Gate, Sailor Moon, SnK, Made in Abyss, MHA
Films préférés : Les Enfants Loups, Summer Wars, Your Name.
http://omfgdogs.com/https://myanimelist.net/profile/Kamikochi

Hoshi No Seiza - Page 2 Empty Re: Hoshi No Seiza

le Ven 6 Juin 2014 - 15:24
Sauvage ? Moi ? Voyons cela ...

C’est alors qu’Akamaru poussa un cri. Un cri de joie qu’aucun ne s’attendait à entendre de sa part. Ils la virent se ruer vers un tas de déchets situés près d’elle, où se trouvait une peluche en forme de renard. Elle la prit dans ses bras et la serra fort contre elle en s’exclamant :

- C’est trop mignon !

Non mais ... c'est quoi le bazar ?!
Je suis en plein combat et je deviens ... comme ça ? XDDD

Oh et alors le top du top avec mon maître dévoilé !
Si j'ai bien compris ce que j'ai lu, voilà ce que ça donne :

Spoiler:
Hoshi No Seiza - Page 2 Animau10

Ca a du sens, je conçois ! LOL

Bon sinon, pas mal le coup des trois grands maîtres réunis un peu à la mode du Trio Légendaire de Konoha XD
Mais alors Aqua ... ma pauvre ! XDD
Mais qu'arrive-t-il à Zbal ? Il va falloir le sauver et vite ! o/

C'est toujours aussi captivant Manu, continue comme ça ! ^^




_________________
Hoshi No Seiza - Page 2 E2hAnX7
Aka's Sweet Doghouse :
Hoshi No Seiza - Page 2 JPeZgXs

Hoshi No Seiza - Page 2 Sq04wCQ Hoshi No Seiza - Page 2 O2wWyFt

Hoshi No Seiza - Page 2 Rw7sz6m
Merci à Corana pour cette magnifique bannière !

Hoshi No Seiza - Page 2 C92NpzQ

Hoshi No Seiza - Page 2 FuVmPrB




Hoshi No Seiza - Page 2 C85MtaU


Hoshi No Seiza - Page 2 OqmnLEH

Miku's Tune Selection (05/01/21) :



Hoshi No Seiza - Page 2 RecPol6



Hoshi No Seiza - Page 2 6Wmq4IO

Hackers' Video Selection (05/01/21) :


Hoshi No Seiza - Page 2 MB7EJOv
Tsukimiya
Tsukimiya
Senpai
Senpai
Féminin Taureau Rat
Nombre de messages : 1319
Age : 24
Date d'inscription : 22/04/2014
Mangas préférés : Haikyuu ; So charming ! ; nd love : once upon a chance ; Coeur de hérisson ; Re:life ; Ars
Animés préférés : Haikyu ; Shimoseka ; Gekkan Shoujo Nozaki kun ; Arslan senki ; Boku no Hero Academia ; SnK
J-Dramas préférés : Je ne supporte pas les dramas ><

Hoshi No Seiza - Page 2 Empty Re: Hoshi No Seiza

le Ven 6 Juin 2014 - 16:11
@Aquarelle a écrit:Sinon, vas-y Tsuki !!! Écrase Silver pour moi !!! XD (elle est trop badass ma sister ! <3)
Merci pour ton soutien Onee-chan, je ferais de mon mieux mais bon déjà que je suis pas capable d'en venir à bout toute seule  Hoshi No Seiza - Page 2 248534 


Ato a écrit:Bordel, j'étais certain d'être celui qui viendrait sauver Miya ..
Allez-y, battez-vous pour l'insigne honneur de sauver la princesse Hoshi No Seiza - Page 2 805135.  Peut être même que je vous laisserais porter mes faveurs  timide  !

Ato a écrit:

Sinon, c'est pas mal, les combats sont bien décrit. Il n'y a qu'un détail que je n'ai pas bien comprit, après le combat de Spice, les maîtres regardent un autre écran dans lequel Silver se bat contre Andrew .. Problème temporel ou bien ?

En fait à ce propos si j'ai bien lu c'est une fille qui se bat contre Andrew au début, et d'ailleurs il semblerait même que cette fille ce soit moi  @_@ -> "Il regarda de plus près et vit les noms des combattants. Une certaine Tsukimiya et un gars du nom d’Andrew…" studieux


Dernière édition par Tsukimiya le Ven 6 Juin 2014 - 23:04, édité 1 fois
Atomnium
Atomnium
Daijin
Daijin
Masculin Poissons Singe
Nombre de messages : 4457
Age : 28
Date d'inscription : 25/04/2014
Mangas préférés : Gunslinger Girl, Minuscule, My Girl
Animés préférés : Toradora!, Kill La Kill, Sakamichi no Apollon
Films préférés : 5cm per Second
J-Dramas préférés : My Boss, My Hero

Hoshi No Seiza - Page 2 Empty Re: Hoshi No Seiza

le Ven 6 Juin 2014 - 16:28
Ah oui effectivement .. XD
Manu
Manu
Daijin
Daijin
Masculin Gémeaux Coq
Nombre de messages : 4916
Age : 27
Date d'inscription : 26/08/2010
Mangas préférés : Vagabond, Rurouni Kenshin, Jusqu'à ce que la Mort nous Sépare, Jackals
Animés préférés : Cowboy Bebop, Ghost in the Shell, Gundam 00, Kids On The Slope
Films préférés : Sword of the Stranger, Cowboy Bebop - Knocking on Heaven's D

Hoshi No Seiza - Page 2 Empty Re: Hoshi No Seiza

le Ven 6 Juin 2014 - 16:43
Ben en fait, j'ai juste commis une maladresse.
Ce que Spice croit voir c'est le combat entre Tsuki et Andrew, mais en fait il les voit juste à l'écran ( c'est le moment où ils se retrouvent tous les deux avec Silver, mais il n'a pas fait gaffe sur le coup à ce détail).
Ensuite, Estepp pleure et l'on voit le combat d'Aka puis l'arrivée de Tsuki et Silver suivit de celle d'Andrew.
Ce que je voulais faire, c'était un retour en arrière où Aqua se fait battre mais n'est pas encore battue. Pendant ce temps Estepp pleure et discute. Puis ils sont attirés par les autres combats, en parallèle.

Malheureusement, je l'ai mal écris et ça prête à confusion, je suis désolé...  Hoshi No Seiza - Page 2 814163 
Aquarelle
Aquarelle
Naikaku sōri daijin
Naikaku sōri daijin
Féminin Bélier Cochon
Nombre de messages : 5019
Age : 25
Date d'inscription : 24/03/2014
Mangas préférés : Dead Dead Demon's DeDeDeDe Destruction, TRC, Monster, Gunnm, Fruits Basket, Kasane la vole
Animés préférés : Digimon <3 - Erased - Steins; Gate - Nagi no Asukara - Durarara !!
Films préférés : Le voyage de Chihiro, Kimi no Na Wa, Colorfull
http://myanimelist.net/profile/AquaKitsune

Hoshi No Seiza - Page 2 Empty Re: Hoshi No Seiza

le Ven 6 Juin 2014 - 17:50
J'avoue que j'ai quand même pas mal souffert dans ce chapitre. XD

Spoiler:
"Spice en profita et planta sa lame dans sa cuisse. "
"Spice donna un coup de pied dans sa lance, la projetant violemment contre le corps de la jeune fille."
"Et sans prévenir, Spice lui donna un coup de poing rapide et puissant qui la fit s’évanouir. "

J'ai eu mal rien qu'en lisant ça, mon dieu ! X)

_________________
Hoshi No Seiza - Page 2 Ohappy_tanemonHoshi No Seiza - Page 2 Tenor

Carte de membre:

MERCI à Corana pour sa sublime bannière de Miuna ! :amour:
Hoshi No Seiza - Page 2 197684carteAqua2Hoshi No Seiza - Page 2 Tenor
Spice
Spice
Oni/ee-chan
Oni/ee-chan
Masculin Gémeaux Coq
Nombre de messages : 718
Age : 27
Date d'inscription : 17/02/2014
http://myanimelist.net/profile/Spice_Invaders

Hoshi No Seiza - Page 2 Empty Re: Hoshi No Seiza

le Ven 6 Juin 2014 - 18:07
T'as pu tâter de ma lance Aqua,c'était un magnifique chapitre haha !
J'ai beaucoup aimé le developpement que t'as apporté aux différents personnages,ça y est,on voit les premieres techniques de combats,pas mal du tout xp ( Aka et Aqua sont trop cools aussi dans ce chapitre,Saizo est géniale aussi haha x) )
Tsukimiya
Tsukimiya
Senpai
Senpai
Féminin Taureau Rat
Nombre de messages : 1319
Age : 24
Date d'inscription : 22/04/2014
Mangas préférés : Haikyuu ; So charming ! ; nd love : once upon a chance ; Coeur de hérisson ; Re:life ; Ars
Animés préférés : Haikyu ; Shimoseka ; Gekkan Shoujo Nozaki kun ; Arslan senki ; Boku no Hero Academia ; SnK
J-Dramas préférés : Je ne supporte pas les dramas ><

Hoshi No Seiza - Page 2 Empty Re: Hoshi No Seiza

le Ven 6 Juin 2014 - 23:53
Ma pauvre Onee-chan, Spice a été trop cruel avec toi, mais bon si tu avais utilisé ton sex appeal la tu l'aurais eu XD déjà que monsieur a eu le coup de foudre pour toi en te combattant... ahhhh l'amour  :ccoeur: c'est... j'ose pas dire beau vu qu'il t'achève en t'assomant mdr


Une certaine Tsukimiya et un gars du nom d’Andrew… Si le nom de la première lui était familier – même s’il n’aurait pu dire pourquoi

Alors comme ça mon nom est célèbre ?humhum 
Haru-Chan
Haru-Chan
Kōgami fangirl
Kōgami fangirl
Féminin Poissons Chien
Nombre de messages : 2395
Age : 26
Date d'inscription : 02/06/2014
Mangas préférés : One Piece; Tokyo Ghoul; Dengeki Daisy; FMP sigma, Assassination Classroom; Kingdom
Animés préférés : Psycho pass; Gintama; FMP; DBZ, FMA Brotherhood; Kaguya-sama Love is war; Demon slayer
J-Dramas préférés : Hanazakari no kimitachi e
https://www.youtube.com/user/IKUTA57

Hoshi No Seiza - Page 2 Empty Re: Hoshi No Seiza

le Sam 7 Juin 2014 - 0:28
Vraiment bien ce chapitre 2 j'étais à fond dedans Very Happy Pauvres filles, elles ont pris cher...

Bon courage pour la suite Manu !
Manu
Manu
Daijin
Daijin
Masculin Gémeaux Coq
Nombre de messages : 4916
Age : 27
Date d'inscription : 26/08/2010
Mangas préférés : Vagabond, Rurouni Kenshin, Jusqu'à ce que la Mort nous Sépare, Jackals
Animés préférés : Cowboy Bebop, Ghost in the Shell, Gundam 00, Kids On The Slope
Films préférés : Sword of the Stranger, Cowboy Bebop - Knocking on Heaven's D

Hoshi No Seiza - Page 2 Empty Re: Hoshi No Seiza

le Sam 7 Juin 2014 - 8:45
Et voici le troisième épisode !
Si je devais lui donner un titre, ce serait : Révélations.
Enjoy ! Hoshi No Seiza - Page 2 1929717412




Moins de cinq minutes plus tard, ils arrivèrent dans le quartier où avait été lancée l’attaque. Un grand nombre de personnes courraient dans tous les sens, tandis qu’on entendait rugir au loin les claquements des tirs. La rue n’était plus très loin. Le trio s’y rendit à pied et se plaça de façon à avoir une vue d’ensemble afin de se préparer à attaquer.

Le convoi qui escortait le président ZBal semblait avoir été coupé en deux par un camion qui occupait les trois quarts de la largeur de la rue. De côté où il était, le trio put voir une dizaine de gardes du corps être pris d’assauts par une trentaine de gars.

« J’ai pas l’impression qu’il s’agisse d’Esper de haut niveau… remarqua Saizo.

- Le problème c’est qu’on ne sait pas ce qui se passe de l’autre côté… ZBal y est sûrement. Il faut qu’on traverse, fit Hatches en se redressant.

Un tir résonna plus que les autres. Il atteint un des hommes en pleine tête. Estepp lança alors :

- Comme attendu, il y a au moins deux ou trois snipers en couverture, lança Estepp en souriant. Je m’en occupe. Et des renforts également, je pense qu’ils y auront pensé…

- On fonce dans la masse et on fait le ménage », énonça Saizo en retournant à la voiture.

Hatches approuva et la suivit pour prendre son arme. Ils revinrent au point de départ. Estepp avait disparu. Hatches et Saizo ne s’en inquiétèrent pas et patientèrent. Ils travaillaient ensemble depuis si longtemps qu’ils n’avaient pas besoin de mots pour préparer en détail leur plan d’attaque. Il leur fallait juste attendre le signal d’Estepp.

***

En haut d’un des immeubles entourant l’avenue, un des snipers remarqua l’arrivée du groupe. Il comprit qu’il s’agissait de renforts d’un certain niveau et visa la femme.

« Un peu plus à gauche si tu veux mon avis. Le vent souffle assez fort… lança une voix à côté de lui.

- Qu’est-ce que… ?!

Le sniper tourna la tête et vit un autre homme à côté de lui, qui semblait faire semblant de viser en tendant son bras dans la même direction que celle de son fusil. Le sniper lâcha son arme, se releva tout en sortant un pistolet et visa Estepp. Celui-ci leva les mains et répéta avec un sourire au coin des lèvres :

- Un peu plus à gauche je t’ai dit…

Le sniper tourna la tête et, sans qu’il ait le temps de réagir, un autre Estepp lui asséna un violent coup de pied dans la poitrine, le faisant décoller du sol. Le sniper fut projeté par-dessus le toit et s’écrasa en contrebas. Une chute de près d’une quinzaine d’étages. Estepp regarda le corps en miettes sur le sol et lança sans se départir de son sourire :

- Je t’avais pourtant dis que le vent soufflait fort…

La porte en acier donnant accès au toit fut ouverte à la volée et une demi-douzaine d’hommes en sortirent, armes au poing. Des armes à feu et des épées. Ils firent face à cet homme seul et le menacèrent en lui demandant de se rendre. Estepp soupira puis sortit délicatement deux couteaux longs de derrière son dos. Il en tenait un à l’envers. Il se mit en position de combat tout en faisant tournoyer ses couteaux dans ses mains, et lâcha :

- Allons-y mes enfants. Montrez-moi ce que vous valez. »

***

Le cri d’un sniper tomba de son perchoir. Le signal. Hatches et Saizo se lancèrent dans la mêlée. Elle rejoint rapidement le flanc gauche des forces ennemies, s’en prenant à l’ennemi le plus proche.

Celui-ci ne la vit pas venir et elle lui enfonça la lame de sa rapière à travers l’épaule, l’empêchant de tirer plus, avant de le prendre par le col et de le jeter contre le mur le plus proche. Si elle épargna celui-ci, c’était afin de garder quelqu’un à interroger par la suite. Mais aussi pour faire croire aux autres qu’ils ne tueraient pas. En réalité, dans ce genre de situations, l’ordre était simple : pas de quartiers.

Saizo se pencha pour éviter une rafale de tirs et se déporta derrière une voiture, avant de surgir à nouveau un autre tireur. D’un geste souple et d’une précision exceptionnelle, sa rapière le transperça successivement à l’épaule, au cœur et à la tête. Et avant même que le corps ne tombe dans bruit sourd, elle marcha en direction des autres.

Cette scène fit comprendre aux assaillants que tirer ne servait à rien. De plus, leurs snipers semblaient s’être fait descendre. Ils n’avaient pas le choix. Tous laissèrent leurs armes à terre et dégainèrent leurs épées. Certains foncèrent sur Saizo. D’autres lancèrent une grenade en direction des quelques gardes qui restaient encore debout.

Dans les secondes qui suivirent, trois hommes s’en prirent à Saizo. Elle évita la lame du premier sans dévier de sa course, retournant sa lame et l’enfonça dans sa nuque alors qu’il était passé derrière elle, sans quitter des yeux les autres qui approchaient.

Le deuxième sembla plus habile que les autres. Elle para un premier coup, évita un second, lui asséna un coup d’épée sur le flanc droit. Il para et tenta de la frapper au visage. Elle s’empara de son bras, le retourna et lui fit mettre en genou à terre. Elle planta ensuite son épée à travers le bras qui tenait l’épée, la douleur lui faisant lâcher son arme, et enfonça ensuite sa rapière le long de sa colonne vertébrale. Puis elle laissa tomber le corps sur le côté et l’enjamba pour rejoindre le dernier, qui s’apprêtait à être rejoint par de ceux qui l’entouraient. Saizo fut rapidement encerclée. Elle leva son épée à la verticale et posa le flanc de la lame contre son nez en fermant les yeux.

Elle prononça alors les mots suivants :

« Shi no hoyo anata no ude… »

Rien ne se passa. Les hommes l’attaquèrent. Un sourire se dessina sur les lèvres de la femme qui abaissa sa rapière et disparut.

Les assaillants s’arrêtèrent, la cherchant du regard. Ils la virent, tenant la gorge d’un des leurs, l’ayant plaqué contre une voiture, sa lame contre sa gorge. Elle tourna la tête vers eux et leur adressa un regard lourd de significations. Puis sa lame glissa de tout son long sur la gorge de son adversaire. Et dans un râle, il rendit son âme à la Grande Faucheuse.

Les attaquants ne semblèrent pas vraiment s’en émouvoir. Deux d’entre eux lui foncèrent dessus. Elle fit tomber les bras des deux hommes dans un mouvement souple et gracieux. Les trois suivants tentèrent de l’attaquer en même temps, mais elle s’empara d’une épée, l’envoya d’un geste sec dans la poitrine du plus proche, frappa d’une envolée de jambe le suivant, lui brisant la nuque sur le coup et pourfendit le dernier en atterrissant, avant même qu’il ait le temps de lever son arme contre elle.

Saizo donna un coup d’épée dans l’air pour faire gicler le sang collé sur sa rapière. Puis elle se tourna vers les derniers et leur adressa tout simplement un sourire.

Une terreur sans nom commença à les gagner. Comme si la Mort elle-même était venue frapper à la porte de l’antichambre du Néant…

***

Au même endroit, une ou deux minutes plus tôt…

Les deux grenades avaient été lancées. Les gardes du corps restant ne surent pas quoi faire. Se cacher ne serait pas suffisant. Le souffle de l’explosion allait tout détruire. La panique les gagna.

Soudain, un homme inconnu attrapa d’une main les deux grenades. La seconde d’après, elles explosèrent. Mais contrairement à ce qui était prévu, l’inconnu absorba la déflagration. Contemplant les regards médusés des deux camps, Hatches lança comme s’il venait de manger un bon repas :

« Ah ! Ca fait un bien fou !

Les assaillants mirent un court moment avant de réagir. Ils levèrent leurs armes et tirèrent. Hatches leva ses deux mains vers les tireurs et prononça les mots suivants :

- Zettai shuirudo.

Les balles se figèrent à quelques centimètres de lui, suspendues. Lorsqu’ils s’en rendirent compte, les tirs cessèrent. Hatches expliqua alors :

- Ce n’est pas avec ça que vous y parviendrez.

Puis il leur fit signe de venir, passant une main dans son dos, sous entendant qu’une seule main suffirait à les battre. Ils dégainèrent leurs épées, sabres et autres armes tranchantes, se ruant vers lui en criant.

Hatches sourit et baissa la tête. Il plaça son pied droit légèrement en arrière et dessina de la pointe de l’autre un demi-cercle. Puis il releva la tête. Le premier adversaire était déjà devant lui.

Il para le coup d’épée en bloquant le bras de l’homme avec son propre avant bras, puis du même bras, il donna un coup de poing en plein milieu de la poitrine. L’attaquant senti une grande douleur. Il se retira, le souffle coupé.

Les autres sautèrent sur Hatches. Il se baissa, donna un coup de coupe dans le poignet du nouveau venu et le frappa dans les côtes. Aussi écarté, un autre suivit. Il se baissa pour éviter un coup d’épée et se redressa rapidement pour le frapper à l’épaule et au ventre, avant de finir par un coup de poing dans le plexus. Deux hommes tombèrent à terre. Hatches n’avait toujours pas utilisé son autre main.

Les combats se suivirent et Hatches se montra implacable. Il les maitrisa tous, les frappant aux points vitaux, les désarmant et les mettant à terre d’une seule main. Lorsqu’ils furent tous à terre, certains laissèrent tomber leurs épées pour reprendre une arme à feu. Ils encerclèrent Hatches et le menacèrent. Celui-ci soupira et leur demanda :

- Avez-vous seulement une idée de la raison qui me poussa à ne pas utiliser cette main ?
Les autres ne surent pas quoi répondre. Il la sortit de derrière son dos et, l’amenant devant sa bouche, il reprit :

- Et si je vous dis : Kami no hotobashiri…

L’expression sur les visages de certains montra qu’ils se rendaient compte de ce qui se passait. Mais c’était trop tard. La seconde suivante, les endroits qu’Hatches avaient touchés explosèrent.

- Accumulation et libération d’énergie, murmura Hatches. Ca faisait longtemps que je ne l’avais utilisée cette technique…

- Tu es un peu rouillé d’ailleurs, lui fit remarquer Saizo en achevant un des hommes qui avait survécu malgré ses blessures.

- La dernière guerre s’est déroulée il y a des années de cela. En temps de paix, je ne peux pas utiliser une technique… C’est presque dommage… soupira Hatches.

- J’y pense, où est Estepp ? demanda Saizo en regardant autour d’elle.

Hatches leva le doigt et désigna le toit d’un immeuble où l’on pouvait entendre des coups de feu et des cris.

- Il a remis ça… constata Saizo en poussant un soupir.

- Les pauvres… »

***

Au même instant, quelques mètres au dessus d’eux…

Les balles volaient autour de lui mais il semblait intouchable. Ils les évitaient toutes, comme s’il connaissait à l’avance la trajectoire de chacune d’entre elles. Se déplaçant rapidement avec fluidité, il rejoint l’homme le plus proche et lui asséna un coup de couteau, transperçant son avant bras, puis se servant de lui comme d’un bouclier.

Les autres le visèrent, mais le corps tomba. Estepp avait disparut.

- Les enfants, je suis là voyons… lança une voix au milieu d’eux.

Ils se retournèrent aussitôt mais c’était trop tard. L’une des lames avait transpercé le cœur de l’un d’eux et l’autre l’empêchait désormais de respirer. Estepp laissa ses couteaux dans leurs corps et poursuivit à mains nues.

Un des hommes sortit une courte épée, mais Estepp lui tordit le poignet, s’en empara, lui trancha la gorge et jeta la lame sur la poitrine d’un autre assaillant qui tentait de l’attaquer par derrière.
Les deux corps sans vie s’écroulèrent. Il en restait encore deux. Estepp n’avait rien. Il semblait avant tout prendre du plaisir.

- Ah que ça fait un bien fou de se décrasser ! s’exclama-t-il en souriant. Navré que ça tombe sur vous les gars…

Ses adversaires l’injurièrent. Ils ramassèrent les épées de leurs camarades afin d’avoir deux épées chacun. Et ils foncèrent sur lui en hurlant.

C’est alors qu’ils remarquèrent qu’Estepp avait récupéré ses couteaux.

« Quand a-t-il fait ça ? » pensa l’un d’eux, sans comprendre ce qui se passait.

Soudain un tir retentit. Estepp pencha sa tête sur le côté, et une balle ricocha sur le sol, à quelques mètres devant lui.

- Ah tu étais là alors… murmura Estepp, visiblement satisfait.

Estepp changea de position. Il croisa ses bras devant son nez, tout en tenant à l’envers ses lames. L’arrête émit une vive lumière et il annonça :

- Allez, juste pour le plaisir.

Les deux hommes l’attaquèrent. Estepp se baissa, donna un coup de couteau dans la cuisse de celui de droite, puis il passa son bras autour du sien et le fit voler par-dessus le toit. Puis il se tourna vers celui de gauche et enchaîna une série de coups de couteaux sur tout le corps. Il s’arrêta au bout du septième et courut vers le bord du toi et sauta.

Estepp prit ensuite appui sur le corps de l’homme qu’il avait balancé et sauta une nouvelle fois. Ses lames se firent encore plus rayonnantes et une trainée luminescente se dessina derrière lui. Il était à quelques mètres au dessus du sniper. Le tir lui avait permis de connaître sa position. Il ne lui restait plus qu’à en finir.

Mais le sniper le voyait. Il avait levé son arme vers lui. Estepp ne pouvait pas bouger. Il devait attendre de poser pied à terre. Le sniper pressa la détente et cracha du sang.

Estepp était déjà devant lui, pied à terre, une main sur son épaule et l’autre tenant le couteau qu’il venait d’enfoncer dans son cœur jusqu’à la garde. Il se pencha à son oreille et lui murmura :

- Dommage… »

Puis il retira le couteau et l’homme tomba lourdement. Il essuya la lame avec les vêtements de sa victime puis jeta un coup d’œil en contrebas. Les autres avaient aussi fini. Il était trop loin pour voir ce qui se passait derrière le camion. Il devait les rejoindre et ils pourraient alors en finir.

Lorsqu’il fut à leurs côtés, il constata qu’ils n’y avaient pas non plus été de main morte. Néanmoins, il ne restait plus beaucoup de gardes du corps. Et tous étaient blessés. Ils contournèrent le camion, priant pour que rien de dramatique ne se soit passé. Les tirs n’avaient pas cessés, mais leur cadence se réduisait petit à petit.

« Pourvu que… » commença à penser Hatches en passant derrière le camion.

Ils finirent par arriver au milieu d’une scène qu’ils auraient espéré ne jamais voir un jour.

Devant eux se trouvaient Zefiris, encerclé par une quinzaine d’hommes armés de fusils, qui formaient un demi-cercle autour de lui. Il était blessé à l’épaule et n’avait qu’un pistolet dans la main droite. Les corps des gardes du corps reposaient un peu partout autour de lui. Il semblait essoufflé.
Derrière lui, on pouvait voir le président ZBal se dresser devant sa famille, pour les protéger.

Lorsque le trio arriva, certains hommes se retournèrent et les mirent en joue. La situation devint encore plus tendue. D’autant plus qu’ils arrivaient en plein milieu de ce qui ressemblait à une conversation entre ZBal et Zefiris.

« Vous n’avez pas à vous en occuper. Restez derrière moi. Je m’en charge.

- Zefiris… Tu ne pourras pas y arriver tout seul, lui fit savoir ZBal.

- Visiblement les autres ont finalement réussi à s’occuper des autres. J’ai toutes mes chances…

« De quoi parle-t-il ? » Hatches n’y comprenait rien. Quelque chose n’allait pas. Une quinzaine d’hommes ne suffisait pas pour le mettre en difficulté. Hatches regarda autour de lui et adressa un regard à Estepp. Il avait visiblement les mêmes inquiétudes.

- Ouvrez bien les yeux surtout ! fit Zefiris en levant légèrement la tête pour jeter un regard lourd de sens à Estepp.

Ce fut Saizo qui comprit en première. Elle ferma alors les yeux et se concentra. Ce qu’elle découvrit ne la rassura pas. Elle jura et murmura de façon à ce que seuls Estepp et Hatches l’entendent :

- Il y en a trois qui sont à côté de ZBal. Ils sont invisibles et ils le tiennent en joue…

Estepp eut du mal à se contenir. La situation était plus que délicate. Si le président faisait quoi que ce soit, il risquerait d’être la cible de tous les tirs. En revanche, si Zefiris agissait, il se devait d’être sûr de savoir où se trouvaient ceux qui étaient invisibles afin de les abattre en premier.

- Qu’est-ce qu’on fait ? demanda Hatches à voix basse.

Quelques secondes s’écoulèrent. Puis Saizo et Zefiris échangèrent un regard. Elle était prête. Les deux autres suivraient certainement. Aucun d’eux n’avait le choix. Zefiris soupira alors en lançant :

- Pas trop tôt…

La seconde qui suivie, plusieurs coups de feu simultanés retentirent. Les quinze hommes auteur de Zefiris s’écroulèrent. Celui-ci avait à peine bougé. Hatches n’avait rien fait. Ce n’était pas non plus Saizo et Estepp. Ces deux là étaient à presque à côté de ZBal, armes au poing, et s’apprêtaient à servir de bouclier.

- C’est inutile, lança ZBal en levant les mains.

Estepp et Saizo s’arrêtèrent. Zefiris et Hatches levèrent les yeux vers le président. Il semblait se concentrer sur quelque chose. Il fit un pas en avant et soudain, une onde de choc se répercuta dans tout le quartier. Puis trois silhouettes apparurent à côté de lui.

L’une d’elle tira. Le président évita la balle et tendit la main pour attraper l’assaillant par la gorge. Il serra simplement la main et les os de sa nuque se brisèrent dans un craquement sec. Il se retourna ensuite vers celui qui était armé d’un couteau de chasse. Il dévia la lame et le frappa à la gorge puis à la poitrine. Il posa ensuite ses doigts sur son cœur et prononça un mot. L’homme s’écroula. Victime d’une crise cardiaque.

Le dernier fonça sur ZBal en hurlant, mais il fut arrêté, une balle lui traversant la tête. Zefiris baissa son arme en poussa un long soupir. Il était visiblement exténué.

- Je vous avais dit de ne rien faire… lâcha-t-il, visiblement déçu.

- Je suis désolé Zefiris mais…

ZBal s’interrompit. Du sang jaillit de sa bouche. Il l’essuya avant de se retourner vers ses enfants, leur expliquant calmement de retourner à la voiture. Ils obéirent. Puis il se tourna vers les autres et demanda :

- Saizo, pourriez vous vous occupez d’eux le temps que j’aille à l’hopital, s’il vous plait ?

- A vos ordres, monsieur, fit-elle sur un ton solennel.

Il la remercia et se dirigea vers Estepp.

- Votre voiture est encore là ?

- Oui monsieur.

- Allons à l’hôpital.

- Bien monsieur. »

Et ils partirent. Laissant Hatches et Zefiris seuls sur les lieux. Ils s’assirent tous les deux et Zefiris essuya le sang qu’il avait sur le visage.

«  Tu ne vas pas à l’hôpital ? Ton épaule saigne beaucoup, fit remarquer Hatches.

- Ce n’est pas mon sang… soupira-t-il.

Hatches ne put s’empêcher de sourire. Il demanda :

- Tu ne l’avais pas utilisé autant depuis longtemps j’imagine ?

- Tu parles du Jikan no Seigyo ? Non, tu as raison. Ca m’a complètement vidé…

Hatches était content. Revoir cette technique était un privilège que peu de personnes avaient pu connaître dans leur vie. Il s’agissait de la technique du temps, une des techniques favorites de Zefiris que personne n’avait pu percer à jour. On ne savait pas s’il s’agissait d’une technique permettant d’arrêter réellement le temps, ou plutôt qu’elle conférait une vitesse telle qu’on en avait l’impression…

Hatches se remémora la scène en contemplant les quinze cadavres jonchant le sol. Zefiris avait tiré une balle dans chaque tête, le tout en moins d’une seconde. Seulement, cette technique était tellement épuisante, mentalement et physiquement, que ça lui avait coûté presque l’intégralité des forces qu’il lui restait.

- Mais quel idiot ce ZBal… lança tout à coup Zefiris.

- Il n’a fait que se défendre… argumenta Hatches, toujours aussi surpris de voir avec quelle familiarité ce dernier parlait du président de Kasiopa.

- Il sait que son corps commence à se détériorer… C’est pour ça qu’il a besoin de nous. S’il fait l’idiot, il va finir par se tuer. Et s’il meurt, le pays risque de sombrer… fit remarquer Zefiris.

Hatches tourna ses pensées vers ZBal. C’était un homme entre quarante et cinquante ans. Le plus puissant des Espers d’après certains. En fait, il avait en lui un des pouvoirs les plus rares qui existent : le Kami no Chishiki, le Savoir Divin. On ne sait rien de la façon dont fonctionne son pouvoir. On sait juste que ça le rend omniscient. Il sait tout, sur tout, concernant n’importe quelle époque, et peut même entrevoir les conséquences de certaines actions dans un futur proche.

Depuis qu’il est à la tête de Kasiopa, le pays a prospéré et vécu en paix. Il a aidé à mettre fin à la précédente guerre. Le peuple l’aime beaucoup. Sa mort serait catastrophique…

Malheureusement, depuis quelques temps, le corps de ZBal réagit très mal à l’utilisation de ces pouvoirs d’Espers. Il en a quelques uns, qui lui permettent de se battre. Mais lorsqu’il les utilise, dans son corps il se passe une sorte de phénomène de rejet et il se met à cracher du sang et à se vider de ses forces.

C’est la raison qui le poussa à créer une équipe de gardes du corps, ainsi que de mettre en place le Code Black Alpha, qui oblige les maîtres de rang trois d’intervenir le plus rapidement possible en cas d’extrême urgence.

Les rares fois où ZBal s’était trouvé en danger, c’était face à des extrémistes venant de groupes politiques souhaitant une politique différente de celle menée par l’actuel gouvernement. Mais cette fois-ci, les hommes ayant tenté de l’assassiner étaient plus puissants, mieux organisés et surtout il semblait s’être renseigné sur lui… Hatches se leva et se dirigea vers le corps du premier homme que Saizo avait mis hors d’état de nuire. Il le prit par le col et le traîna à Zefiris, le jetant à ses pieds.

- Il va falloir l’interroger. Cadeau de Saizo…

- Ca me va, fit-il. J’appelle Kall… »

En voyant les sourires que faisaient les deux hommes en évoquant le nom de Kall, l’homme ressenti une peur monter en lui… Ce qui allait suivre ne laissait rien présager de bon.


***

Dans les années 60, un virus frappa l’Asie du Sud. En trois ans, il contamina toute l’Europe et une grande partie de l’Afrique. Cinq ans après que les premiers cas aient été répertoriés, le monde entier avait été touché par l’épidémie.

Un virus d’un nouveau genre était en train de détruire l’Humanité, sans tenir compte des niveaux de vie et des moyens mis en œuvre pour l’arrêter. Ses premiers effets étaient une dégénérescence physique de l’hôte, entraînant pour la plupart des cas, une mort par crise cardiaque au bout de quelques mois. Beaucoup périrent. En cinq ans, un quart de la population mondiale avait périe des suites de cette contamination.

Mais un autre effet fut constaté deux ans après le début de l’épidémie. La dégénérescence pouvait être soit physique, soit mentale. Des gens devinrent déficients mentalement, malgré eux. Pour bon nombre d’entre eux, ils ne pouvaient plus vivre normalement. Ils n’arrivaient plus à lire, à écrire ou à parler dans des termes compréhensibles. Leur comportement devenait agressif, ou asocial à l’extrême.

Un autre type de personnes virent également le jour. C’était des gens contaminés qui portaient en eux le virus, mais qui ne souffraient pas des mêmes symptômes. Aucune dégénérescence. Juste quelques maux de tête, quelques douleurs articulaires de temps à autres. Rien de méchant. Mais ils ne pouvaient vivre avec les gens non-contaminés. Il fallu les mettre dans des villes, entre eux. Ce sont d’ailleurs eux qui s’occupèrent de ceux que le virus avait condamnés. Cela n’avait qu’un seul but : préserver l’Humanité de son éradication.

Quinze ans passèrent. Quinze années où les chercheurs tentèrent de trouver un remède. Quinze ans où des gens moururent. Quinze ans pendant lesquels on a interné ceux qui ne pouvaient plus s’occuper d’eux afin de les aider au maximum. Puis vint un jour où une loi fut votée. Une loi permettant aux familles de demander à euthanasier ceux qui parmi eux souffraient physiquement ou bien mentalement.

Lorsque cette loi fut votée, un tiers des humains restants furent tués. Ceux qui le purent choisirent de mettre fin à leurs souffrances. D’autres eurent le difficile choix de mettre fin à la vie de ceux dont ils ne pouvaient plus prendre soin. C’était mieux ainsi d’après eux.

A la fin des années 70, l’Humanité fut témoin d’un nouveau bouleversement. Certaines personnes qui réagissaient bien à la contamination devinrent l’objet de phénomènes surréalistes. Certaines devinrent capables de maîtriser en partie les éléments, d’autres virent leurs capacités physiques s’améliorer, certains commencèrent à développer des facultés intellectuelles sans précédents. Et d’autres choses arrivèrent encore. Mais ceux qui n’étaient pas encore contaminés prirent peur et voulurent les contrôler ou les éliminer.

Ce qui aurait pu être une avancée pour la survie de l’Humanité se transforma en une guerre. Des guerres civiles éclatant un peu partout dans le monde. Les gens invoquèrent mille et une raisons de se battre, peu importe le camp. Mais au final, les humains non contaminés avaient le dessus, de par leur nombre et à cause de l’inexpérience de ceux qui se trouvaient dotés de nouveaux pouvoirs.
C’est pourquoi un grand nombre d’entre eux décidèrent de fuir. Ce fut l’Exode. Ils prirent des bateaux et finirent pas trouver une île qui n’avait jamais été trouvée auparavant, située en plein milieu de l’Océan Pacifique. Des milliers arrivèrent et commencèrent à créer une nouvelle société, un nouveau mode de vie. Puis d’autres arrivèrent. Tous des survivants de cette épidémie et de ces affrontements stupides.

Presque cent ans ont passé depuis, et l’île est devenue un continent répondant au nom d’Heyvesdi. Au départ, il n’y avait aucun pays, juste de grandes villes, créées de manière à accueillir des millions d’habitants. Les trois premières furent Oryo, Negasia et Sobieska. Suivies de près par Kasiopa et Berenicia. Et enfin par Phoenix et Eridan. Un partage de terres eut lieu afin de répartir équitablement les différentes ressources qu’offrait ce continent.

L’harmonie n’était pas présente, mais quelque chose qui lui ressemblait presque avait pris sa place sur Heyvesdi.

Malheureusement, tout ne se passa pas aussi bien que prévu…

***

Andrew se baissa mais le souffle du coup le projeta sur le côté, laissant Tsuki seule face à Silver. Elle tenta de le repousser à l’aide de son bâton mais il dévia le coup avec son épée et la frappa avec son bouclier, l’envoyant valser à quelques mètres de là. Elle se releva et jeta un regard vers Andrew.
Ce dernier semblait préparer quelque chose. Et cela fit sourire Silver. A ses yeux, ce gars ne savait faire rien d’autre que se défendre. Tout du moins, c’était la seule chose qu’il semblait savoir faire. Silver était néanmoins curieux. Il se dirigea vers Andrew en courant, levant son épée sur le côté.
Il n’était plus qu’à trois mètres d’Andrew lorsque les mains de ce dernier s’illuminèrent soudainement. Celui-ci prit soudainement son épée et la lame s’illumina d’un bel halo blanc. Il se frappa ensuite la poitrine et le halo lumineux s’étendit à tout son corps. Des ailes se déployèrent, semblables à celle d’un Ange.

Silver sourit, satisfait, et frappa de toutes ses forces.

Andrew para. Sous la puissance du choc, le sol se fendit sous leurs pieds et une onde de choc balaya la salle. Andrew ne céda pas. Silver attaqua à nouveau, lui assénant des coups rapides et puissants. Andrew para chaque coup, cherchant le plus souvent à les dévier qu’à les arrêter. Il lui fallait surtout économiser ses forces, même sous cette forme.

Silver finit par trouver une ouverture. Il le frappa avec le côté de son bouclier, le déstabilisant.
Andrew faillit tomber, mais il se ressaisit et se redressa. Il entendit alors un bruit sourd, comme si un objet lourd était tombé sur le sol. Puis sa vue fut troublée.

Silver lui avait attrapé le visage. Ce dernier lança alors :

« Pas mal. A mon tour maintenant…

Une étrange sensation s’empara d’Andrew. Il sentit une énergie s’accumuler au niveau de la main du chevalier. Il chercha à se débattre en attaquant son bras à l’épée. Silver lâcha prise pour éviter la lame. Andrew se prépara à contre attaquer aussitôt. Mais ce n’était pas fini. Silver était juste devant lui, et ses lèvres murmurèrent alors des mots d’une puissance infinie :

- Fus ro… Dah !

Sans s’y attendre, Andrew sentit son corps s’élever du sol et fut projeté avec une force inouïe contre un mur. Il fut tellement sonné qu’il ne put se relever avant quelques secondes. Silver aurait aisément pu en finir à ce moment là, mais Tsuki était intervenue pour lui laisser le temps de se reprendre en main.

Andrew ne pouvait pas utiliser son bouclier d’Aegis autant de fois qu’il le voulait, et il espérait que ce soit aussi le cas pour Silver. Il se releva et se concentra sur son énergie, repensant à l’enseignement et aux conseils de son maître. Il comprit qu’il devait se laisser aller, et libérer sa puissance complètement au lieu de bêtement se retenir. Il raffermit sa prise sur le manche de son épée et courut vers Silver.

Au dernier moment, il cria à Tsuki de s’écarter et sauta sur Silver, pied en avant. Celui-ci mit son bouclier entre lui et le pied d’Andrew. Andrew prit alors appui dessus, effectuant un saut périlleux arrière. Au moment d’atterrir, il planta son épée dans le sol et une onde de choc en parti, faisant trembler le sol. Silver perdit l’équilibre et mit un genou à terre. Andrew ne perdit pas de temps, il retira son épée du sol et attaqua rapidement Silver, qui dut également faire face aux assauts de Tsuki. Il était clairement désavantagé mais il se défendait plutôt bien.

Tsuki tenta à de nombreuses reprises de favoriser les attaques d’Andrew en déstabilisant Silver. Mais elle n’avait pas encore tout à fait récupérer et ses coups étaient moins puissants que ce qu’elle aurait voulu.

Soudain, Silver attaqua Tsuki de front en abaissant son arme sur elle. Elle leva son bâton et bloqua le coup. Silver ne bougea pas son bras et se tourna vers Andrew pour lui donner un coup avec la pointe de son bouclier. Tsuki était bloquée. Andrew, qui venait de tenter de faucher Silver, était à découvert.

Mais le coup fut arrêté. Les ailes d’anges que portait Andrew se mirent devant lui, formant un cocon protecteur que le bouclier ne put transpercer. Un sourire étaya le visage du jeune homme qui lança :


- Pour qui me prends-tu ?

Et il lui donna un coup de pied dans le ventre qui le projeta en arrière. Silver s’écrasa contre le mur mais le mur eut plus de dommages que lui. Une certaine puissance venait de s’éveiller en Andrew et Silver dut le reconnaître.

Des bruits de pas résonnèrent derrière eux, au fond de la grande salle. Deux personnes arrivèrent, un gars et une fille. Andrew se tourna vers Tsuki et lui demanda :

- Ils sont là pour nous trois. Tu t’en occupes ou je le fais ?

- Honnêtement, j’aurais aimé en finir avec Silver, mais je ne crois pas que ça soit possible. Et mon maître ne supporterait pas de me voir perdre ainsi. Je m’occupe d’eux, fit-elle en se dirigeant vers eux.

- Très bien.

- Gagne. Ou tu le regretteras, le menaça Tsuki en s’éloignant.

Un sourire s’esquissa sur le visage d’Andrew, mais en réalité il était moins sûr de lui qu’il n’y paraissait. Ce qui l’inquiétait c’était de voir que ses coups n’épuisaient pas Silver suffisamment vite. Il était très résistant. Beaucoup trop.

Andrew décida néanmoins de ne pas laisser tomber. Il planta son épée contre le mur le plus proche, effectua une série de signes avec ses mains et reprit l’arme en main. Elle se mit alors à changer de forme et se transforma en un katana. Aussitôt, l’énergie qui émanait de son corps devint plus jaune et plus brute. Ses cheveux noirs commencèrent à voleter.

Puis il fonça sur Silver. Lui assénant un coup d’épée à la jambe, que Silver para avant de contre attaquer en tentant de lui transpercer le bas ventre. Andrew évita la lame et frappa Silver au visage de sa main libre. Emporter par la force du coup, Silver s’en servit pour frapper Andrew aux côtes d’un revers de bouclier. Le souffle légèrement coupé, Andrew se retira en arrière et s’apprêta à lancer une attaque avec son épée. Il murmura quelque chose et son épée s’illumina subitement. Il dessina alors des coups d’épées dans le vide qui projetèrent des lames de lumières sur Silver. Celui-ci n’hésita pas une seconde et, après avoir murmuré quelque chose à son tour, son épée s’illumina également, d’une lueur similaire. Il para chaque lame comme s’il s’agissait de coups d’épées normaux. Une fois terminé, il lâcha :

- Pour du menu fretin, vous combattre est plutôt intéressant…

- Merci du compliment…

Derrière lui, Andrew n’oubliait pas Tsuki. En fait il avait jeté quelques coups en arrière pour voir si elle s’en sortait. Et il avait tort de s’en faire pour elle.

L’un d’eux avait une hache et l’autre tenait une lance. Le premier l’avait directement attaqué en utilisant une technique boostant sa vitesse et sa force. Tsuki s’était retrouvée bloquée contre un pilier. La fille était alors apparue sur le côté pour l’atteindre à distance avec sa lance. Elle la toucha une première fois à la jambe, au moment où Tsuki allait réagir, mais le second coup ne l’atteint pas.
Tsuki repoussa la hache et abattit le bout de son bâton sur la lance, la faisant éclater à même le sol. L’homme en profita et l’attaqua. Tsuki n’avait pas le temps de retourner son arme pour se défendre. Trop tard aussi pour se baisser…

Une épée s’enfonça dans le flanc droit du garçon avant même qu’il n’ait abaissé sa hache. Tsuki avait sorti du bout de sa lance une épée fine, sans garde qui pouvait s’insérer dans le bâton, qui était en fait un long fourreau.

Le garçon recula et tomba à terre. Tsuki se tourna vers la fille et cette dernière tenta de la frapper au ventre avec sa lance. Tsuki mit son bâton en travers et sortit de l’autre bout une autre épée semblable. Elle avait alors un long bâton dans une main et une épée fine de l’autre. Avec le bâton elle arrêtait les coups de lance, où la déviait pour se créer une ouverture, et avec l’épée elle blessait la jeune fille à l’épaule, aux jambes, au ventre.

Après une courte série de coups faisant mouche à chaque fois, Tsuki réussit à faire mettre un genou à terre à sa concurrente. Sans attendre, elle tourna sur elle-même et lui donna un coup de tibia dans la tête, la mettant K.O. immédiatement. Elle récupéra ensuite ses armes et les remirent en place. Puis elle se tourna vers Andrew, qui luttait encore avec Silver.

Silver avait clairement l’avantage. Andrew tenait bon, mais il n’en sortirait pas vainqueur, Tsuki le savait. Elle pensait à un plan de retraite, afin de regagner en force avant de retourner l’attaquer.
Elle fut soudainement tirée hors de ses pensées par l’arrivée d’un autre homme. Aucune menace n’émanait de lui mais elle se mit en position de défense quand même. Lorsqu’il franchit la porte, elle vit entre un homme portant une lance qui reposait son épaule droite. Celui-ci ne semblait même pas faire attention à elle. Il s’exclama en passant près d’elle :

- Le voilà !

Une sensation étrange l’empêchait d’agir. Il n’y avait aucune aura menaçante de sa part, et pourtant, dés qu’il entra, l’atmosphère changea. Elle devint plus lourde, plus électrique. Quelque chose allait se passer…

- Andrew ! hurla-t-elle alors, légèrement en panique.

Ce dernier ne l’entendit pas. Il venait de reculer de quelques mètres suite à une attaque de Silver, qui vit alors arriver le nouveau. Un sourire maléfique étira son visage lorsqu’il le reconnut :

- Spice…

Ce dernier posa une main sur l’épaule d’Andrew et lui demanda simplement :

- Excuse-moi, mais peux-tu nous laisser s’il te plait ?

Il souriait. Mais Andrew ne sut pas quoi dire. Il n’avait pas pour habitude d’abandonner. Aussi, il dit :

- Je ne pas abandonner…

- Je comprends… fit Spice sans se départir de son sourire.

Ce qui suit laissa Andrew sans voix. Sans qu’il ne le sente bouger, Spice le faucha et le frappa avant qu’il ne touche le sol, le fracassant à terre. Andrew cracha du sang en rebondissant sur le sol fissuré. Spice envoya alors un violent coup de pied dans le ventre d’Andrew, le faisant rouler à terre vers Tsuki. Tout ça, avec une main dans une poche et la lance sur l’épaule.

- Voilà, fit-il. Comme ça pas besoin d’abandonner.

Il s’adressa alors à Tsuki :

- Mademoiselle, pourriez-vous l’emmener loin d’ici s’il vous plait ? Je ne crois pas que ses blessures soient graves, mais il a certainement besoin de soins.

La jeune fille ne dit rien. Ce type était un malade. Elle prit Andrew par l’épaule et le tira hors de la salle. Ce n’est qu’alors que Spice se tourna vers Silver.

- Alors mon grand, enfin on se retrouve.

- Pas trop tôt en effet, lança Silver en faisant craquer les os de sa nuque.

- Tu as eu un peu de mal j’ai l’impression…

- Même parmi ceux qui ne sont pas favoris, il y a de belles surprises, je dois bien l’avouer…
- Tu sais, on ne s’est jamais vraiment battu, et comme tu as eu moins de chance que moi, je vais faire en sorte qu’on ait un handicap chacun, ça te va ?

- Tant que je peux te pourrir la gueule je ne demande rien de plus…

- Tu n’as pas changé Silver… soupira Spice. Toujours fidèle à toi-même.

Silver grogna, la colère le gagnant de plus en plus. Spice avait été un élève d’Erik lui aussi, il y a des années de cela. Mais à ses dix ans, il décida d’abandonner son maître et tous les membres de l’école pour aller étudier avec un autre maître venu d’Eridan, un certain Ato. Il parait qu’en réalité, cet Ato était un maître sans en être un. Une sorte d’itinérant qui enseignait à ceux qu’ils voulaient comme bon lui semblait. Silver en était venu à détester Spice de l’avoir trahi. Mais aussi cet Ato qu’il ne connaissait pas. Car à cause de lui, il avait perdu celui qui fut autrefois un de ses amis d’enfance…

Mais ce qui le rendait encore plus dingue dans cette histoire, c’était une triste nouvelle… Arthuria, la Reine d’Avalon, et fondatrice de l’école, dont le principal pouvoir était la longévité, venait d’atteindre ses cent cinquante ans. Et elle était tombée malade. Sa vie semblait sur le point de la quitter. Elle, qui avait pris soin de tous ses élèves, dont Spice et Silver, avait souhaité les rencontrer tous les deux afin qu’elle leur donne le Shukufuku. La bénédiction des Maîtres. Mais Spice avait ignoré cette invitation. Et Arthuria ne put procéder à ce rituel qu’elle devait faire avant de mourir. Mais elle mourut sans pouvoir accomplir son rôle de maître jusqu’au bout. A cause de Spice. Silver adorait cette femme pour sa force, son caractère, la grâce qu’elle imposait ainsi que pour sa sagesse. Elle était une des fondatrices de Kasiopa. Elle était plus importante à ses yeux que ses parents. Spice avait été trahi sa confiance, ainsi que celle d’Arthuria. Sans aucune raison valable.

Savoir Spice en vie, usant du savoir qu’Arthuria leur avait légué, alors qu’il ne la considérait même pas à sa juste valeur, ça le rendait fou.

Pour lui, Spice devait juste payer pour ce qu’il avait fait.

C’était une question d’honneur et de respect. Ce qui, à ses yeux, n’avait jamais représenté Spice…

- Tu n’as aucun honneur…

- Peut-être pas autant que toi, mais j’en ai suffisamment pour rendre ce combat intéressant. Je connais la plupart des techniques que tu peux utiliser. Il ne serait pas juste que tu n’en saches pas un peu plus sur les miennes, et celles qui m’ont été enseignées par Atomnium…

Silver ne dit rien. Spice reprit :

- Sais-tu pourquoi on me surnomme la Lance d’Héraclès ?

Silver fit non de la tête. Spice expliqua alors :

- Parce que mes techniques favorites sont inspirées des Douze Travaux d’Héraclès. Douze techniques inspirées des exploits d’un demi-dieu grec de l’Antiquité. Je ne doute pas que tu seras capable d’imaginer à quoi elles peuvent ressembler…

Silver rigola et laissa tomber à terre son bouclier. De sa main libre il détacha sa cape et fit tomber certaines parties de son armure. Il ne garda que la cuirasse, les coudières et les avants bras, ainsi que les protèges tibias. Puis il leva son épée et désigna Spice du bout de la lame :

- C’est aujourd’hui le jour où les Dieux te feront payer pour tes crimes…

- Qu’ils viennent, lança Spice en faisant tournoyer sa lance. Si je te bats, je n’aurais pas à les craindre.

Spice baissa la pointe de sa lame vers le sol, levant l’autre côté de la hampe. Il se pencha légèrement en avant et se prépara à attaquer. Ses lèvres dessinèrent des mots, mais aucun son ne sorti de sa bouche. « Heddoradon ».

Soudain, ils se ruèrent l’un sur l’autre.

Spice se mit alors à lancer une succession de coups visant à transpercer Silver de part en part. Un coup, dix coups, cinquante coups… Ses assauts s’accumulèrent et s’accélérèrent de plus en plus. Silver para facilement les premiers, mais vers la fin, il eut du mal à suivre et fut touché à la jambe droite et à l’avant bras gauche.

Rien de grave pour autant. Silver n’attendit pas la fin des coups pour contre attaquer, il inspira profondément et attrapa la lance de Silver, concédant une blessure à la main. Spice ne lâcha pas et Silver cria :

- Yol Toor Shul !

Des flammes jaillir de son corps et entourèrent les deux hommes. Un nuage de feu envahit la salle. Certains objets commencèrent à brûler. Mais quelques secondes plus tard, Spice sortit des flammes d’un bond, sa lance à la main et quelques brûlures, mais qui n’annonçaient rien de grave.

- Décidemment… lança Silver alors que les flammes s’éteignaient autour de lui. Tu es le seul à me faire sortir le grand jeu.

Spice se contenta de sourire. Il balança sa lance sur le côté puis pointa la lance vers Silver et ses lèvres dessinèrent encore un mot. « Raion no tsuyosa ».

Silver était en train de courir vers Spice, sa lame sur le côté. Spice se mit à avancer vers lui, faisant des petits bonds sur les côtés tout en avançant. Puis, une fois à portée, sa lance décrivit un arc de cercle rapide et la pointe faillit transpercer l’épaule de Silver. Celui parvint à l’esquiver de justesse. Silver tenta de faucher les jambes de Spice, mais celui-ci bondit par-dessus l’épée, effectuant un salto sur le côté. En atterrissant il tourna sur lui-même et donna un coup de hampe dans la tête de son adversaire. Silver tituba sous le choc mais se reprit.

- Trop tard… murmura Spice à quelques centimètres de lui. Tu es pris dans les crocs du lion.
Spice lui donna un coup de genou dans le ventre, puis un coup de coude au menton, suivi par deux coups de hampe dans les genoux. Il ne s’arrêta pas et frappa Silver à la poitrine du plat de la paume, le forçant à reculer. Avant même qu’il ne retrouve son équilibre, Spice fit tourner sa lance autour de lui et toucha Silver de nouveau aux jambes. Ce dernier ne fléchit pourtant pas. Il tint bon et parvint à retrouver la raison.

Lorsque Spice fut assez près pour une nouvelle attaque, il frappa le sol avec la pointe de son épée, faisant décoller du sol les débris de pierre. Elles formèrent une sorte de mur entre eux, et Silver cria alors :

- Par la force d’Avalon !

Et les pierres furent propulsées en avant. Spice ne put rien faire d’autre qu’encaisser. Mettant ses bras devant son visage, il sauta en arrière et se recroquevilla en position fœtale avant d’être fauché par les projectiles mortels. Il s’écrasa au sol et roula sur lui-même, se relevant aussitôt, sonné mais toujours vivant. Lui-même semblait surpris de n’avoir été que partiellement blessé.

Il secoua la tête et jura. D’un air nonchalant, il revint vers Silver, qui semblait exténué. Il inspira profondément et étendit ses bras, levant la tête vers le ciel. Il lança alors :

- Silver, que penses-tu de ça ?

Spice s’apprêta à lancer sa lance comme un javelot, mais juste avant, il prononça une nouvelle incantation, à haute voix cette fois.

- Haidora.

Et il lâcha la lance. Elle s’illumina d’une lueur orangée, comme celle qu’on aperçoit lors des couchers de soleil.

Silver se baissa pour l’éviter. Mais un phénomène étrange se passa. Une seconde lance apparut juste devant lui. Elle suivait l’autre de près mais sa trajectoire avait dévié vers lui. Il parvint à esquiver la pointe de justesse. Il se releva et s’apprêta à contre attaquer, mais ce qu’il vit le surprit au plus haut point.

Deux autres lances venaient dans sa direction. De deux côtés différents. Elles étaient beaucoup trop proches pour qu’il les évite. L’une d’elle le frappa en plein dans l’abdomen, et l’autre le toucha à la jambe. Il s’écroula, une douleur vive le tiraillant au niveau du genou. S’il était cassé, ça pouvait être la fin du combat pour lui…

- Evite la première lance, et une autre reviendra. Evite la deuxième et deux autres prendront sa place… Plus on cherche à l’éviter plus on augmente ses chances de souffrir encore plus, telle est la technique de l’Hydre. Imparable. Implacable.

Silver pouffa de rire et se remit à croupi tant bien que mal. Il saignait au niveau du ventre, sa main était pleine de sang. Il n’avait plus son épée à la main. Il voulut la récupérer mais Spice le frappa du pied et l’éloigna d’elle.

- Tu ne peux rien contre moi, Silver. Tu ne te rends pas compte de la puissance que j’ai acquise durant toutes ses années loin de vous…

- Ah ouais ? Pourtant, à mes yeux, tu restes toujours si faible…

- Regarde-toi… A terre, désarmé. Je connais tout de toi. Le champion d’Arthuria. Quand j’ai entendu ce surnom, je n’ai pas pu m’empêcher de rire tellement c’était faux. Nous avons reçus le même enseignement, nous connaissons les mêmes techniques. Sauf que pour ma part, j’ai cherché à en acquérir de nouvelles afin de surpasser les autres… confia Spice en contemplant son adversaire vaincu.

Spice ajouta avec dégoût :

- Ta loyauté t’a aveuglé…

- Non. Elle m’a permit d’ouvrir les yeux sur un nouveau monde. Et pour cela, je te remercie.
Spice ne comprit pas et n’eut pas le temps de comprendre. Silver leva sa main ensanglantée et ferma le poing sauf le majeur et l’index, puis il rapprocha sa main de son nez.

Son sang émit alors de la lumière et Spice se rendit compte qu’il se trouvait sur un pentacle que Silver avait tracé discrètement avec sa main ensanglantée. La lumière s’intensifia et Spice ressentit un grand malaise s’emparer de lui.

- C’est une des arcanes de notre école. Une technique qu’Arthuria a bien voulu m’enseigner avant de mourir. L’héritage de notre art !

La lumière s’intensifia et une détonation survint du pentacle. Spice fut projeté contre un mur. Il releva la tête, l’esprit embrumé. Il tenta de bouger. Ses membres bougeaient tous. Sauf un. Sauf bras gauche. Il jeta un bref coup d’œil. La projection l’avait envoyé contre un mur en bêton armé éventré, et l’une des barres d’acier, qui était tordue, s’était plantée dans son bras. Il s’extirpa du mur. La douleur était insupportable. Il hurla puis se mit à quatre pattes, avant de se relever. Il alla récupérer sa lance et se dirigea lentement vers Silver, qui était à croupi, devant son épée.

- Bien joué… Vraiment. Mais c’est terminé désormais…

Il leva sa lance et Silver sourit. Spice se rendit alors compte. Cette technique ne visait pas à le blesser en premier lieu. Elle fermait toutes les portes permettant d’utiliser l’énergie nécessaire pour l’utilisation des pouvoirs d’Esper. Elle avait tout aspiré avant de tout cloisonné.

- Si ça peut te rassurer, cette technique marche également sur son utilisateur.

- On va donc en finir à l’ancienne… devina Spice.

- Je t’en prie. Vu ton état, tu souhaite certainement que je te laisse un handicap ? le nargua Silver.

Spice sourit. Il songeait au fait que Silver devait peiner à tenir sur son genou en piteux état, d’autant plus qu’il avait perdu énormément de sang. Tout allait se jouer sur cette attaque. Il fallait juste espérer que les Anges Gardiens n’interrompent pas le duel…

Spice saisit fermement le manche de sa lance et se mit en position. Silver prit son épée à deux mains et la tint horizontalement, prêt à pourfendre son adversaire.

Une seconde passa.

Deux secondes défilèrent.

Tout à coup, faisant chacun un pas, ils crièrent…

Une sonnerie retentit dans tout le bâtiment. Spice et Silver furent stoppés net dans leur élan. Une voix sortit de nombreux hauts parleurs lança alors :

« Fin de l’épreuve. Veuillez regagner vos vestiaires. Je répète. Fin de l’épreuve… »

Les visages de Spice et de Silver se figèrent dans une expression d’horreur. Ils ne pouvaient pas le croire. Emportés par l’exaltation du combat, ils avaient oubliés un détail important… le temps.
Les trois quarts d’heure étaient passés. L’épreuve était terminée. Le décompte allait être fait et le classement serait bientôt annoncé.

Frustré de n’avoir pu en découdre, Silver frappa de rage un pilier en piteux état.

- Visiblement ce n’est pas la fin qu’on espérait tous les deux… avoua Spice.

- Une fois les affectations faîtes, compte sur moi pour te retrouver. Et à ce moment là tu n’auras personne ni rien pour te sauver…

- Je t’attendrais Silver… »

Et ils se séparèrent, chacun partant dans une direction opposée.

Une voix accueillit Spice dés qu’il fut hors du bâtiment :

- Espèce d’inconscient ! Tu voulais mourir ou quoi ?!

- Ecoute… Sayu… Je… balbutia-t-il, d’un air penaud.

- Si tu avais perdu tu serais soit mort soit tu aurais perdu de nombreux points dans le classement ! Tu n’as donc rien dans la tête ?! s’exclama-t-elle.

- Excuse-moi mais…

- Mais quoi ?

- Il y a des choses qui valent parfois le coup de mettre sa vie en jeu, et qui sont plus importantes qu’une place dans un classement, même si cette place définit notre avenir… déclara-t-il en repensant au combat.

- Baka… lança-t-elle.

C’est alors qu’il la vit. Elle était derrière la grille, attendant son retour. Celui de son frère d’arme. Qui avait presque failli perdre la vie pour une querelle qu’elle jugeait stupide. Spice vit ses larmes au loin. Il ne sut pas quoi faire. Alors il se contenta de sourire en levant bien haut sa lance. Au final, il n’avait peut-être pas gagné ce combat. Mais il était loin d’avoir perdu son temps…
avatar
Silver Ace
Senpai
Senpai
Masculin Vierge Cochon
Nombre de messages : 1459
Age : 25
Date d'inscription : 03/03/2014

Hoshi No Seiza - Page 2 Empty Re: Hoshi No Seiza

le Sam 7 Juin 2014 - 12:05
"attrapa la lance de Silver" petit bug

J'étais effondré quand j'ai vu l'âge d'Arthuria ... Sad et encore plus quand tu disais qu'elle était morte (ce qui est impossible, elle est immortelle).
Même à deux contre moi ils sont pas arrivés à me battre mwahaha, et par contre j'espère avoir l'explication pour le fait que le Silver de l'histoire veuille tuer ses deux adversaires x)
Concernant Spice, c'est un traître, rien de plus, ça se voit, il a quitté un enseignement dont il n'était même pas digne de toute façon. Arthuria n'a qu'un seul chevalier assez digne de son affection et c'est le grand Silver Ace.
J'ai levé les bras au ciel d'un élan de victoire quand tu as précisé que j'avais une cape *_*
Si le combat avait continué, j'aurai déglingué Spice, ça ne fait aucun doute, je trouve ça dommage que j'en reste là même après la fin du combat, j'aurai bien aimé ignoré la sonnerie, inventant le fait que je sois malentendant.
M'enfin, on a bien vu ma domination et lors du classement, il ne fait aucun doute que je terminerai premier.
Au fait, c'est qui mon ange gardien ? J'ai loupé un truc ou c'est pas précisé ? Je veux une tensai shoujo maid et tsundere en ange gardien ._. (j'aurai préféré que ce soit Arthuria pour qu'elle soit vivante Sad à moins qu'elle communique avec moi depuis l'au-delà ._.)
Spice lui il a déjà une tsundere apparemment avec le "Baka" ><
Pas mal du tout, ça m'a pris encore 3 plombes pour tout lire, mais quand j'ai fais mon ptit ctrl+f "Silver" et que j'ai vu que ça parlait beaucoup de moi, ça motive de suite *_*
Manu
Manu
Daijin
Daijin
Masculin Gémeaux Coq
Nombre de messages : 4916
Age : 27
Date d'inscription : 26/08/2010
Mangas préférés : Vagabond, Rurouni Kenshin, Jusqu'à ce que la Mort nous Sépare, Jackals
Animés préférés : Cowboy Bebop, Ghost in the Shell, Gundam 00, Kids On The Slope
Films préférés : Sword of the Stranger, Cowboy Bebop - Knocking on Heaven's D

Hoshi No Seiza - Page 2 Empty Re: Hoshi No Seiza

le Sam 7 Juin 2014 - 12:30
Ah mince, en effet il y a un bug, mais tout le monde comprendra. Navré ça m'a échappé ^^'

L'explication qui te pousse à vouloir les tuer me paraît logique du coup. Ta colère et ton empressement d'en découdre avec Spice te pousse à vouloir en terminer rapidement avec tes adversaires non prioritaires. Tu libères donc plus de puissance pour en découdre et tu risques plus facilement de les tuer. Je pensais que c'était clair ^^

Pour Arturia ça me paraissait plus sympathique d'un point de vue scénaristique.
Je te rappelle qu'elle a participé à la fondation de Kasiopa quand même, c'est pas Joe le tavernier hein ! ^^
Et pour le reste, tu verras bien ce qui se passera Hoshi No Seiza - Page 2 1929717412
MTPrince
MTPrince
Senpai
Senpai
Masculin Poissons Tigre
Nombre de messages : 897
Age : 22
Date d'inscription : 07/03/2014
Mangas préférés : Berserk
Animés préférés : Shinsekai Yori
Films préférés : Carlito's way

Hoshi No Seiza - Page 2 Empty Re: Hoshi No Seiza

le Sam 7 Juin 2014 - 12:32
Très bien encore une fois, mais pourquoi ne me voit ont pas combattre? Sad
avatar
Silver Ace
Senpai
Senpai
Masculin Vierge Cochon
Nombre de messages : 1459
Age : 25
Date d'inscription : 03/03/2014

Hoshi No Seiza - Page 2 Empty Re: Hoshi No Seiza

le Sam 7 Juin 2014 - 12:33
Pas grave j'ai remarqué quelques autres petites erreurs mais j'ai bien compris le sens global.

Ouais c'est ce que je me suis dis x) (mais bon c'est quand même extrême xD)

Sad
Ouais x)
J'ai hâte !
Manu
Manu
Daijin
Daijin
Masculin Gémeaux Coq
Nombre de messages : 4916
Age : 27
Date d'inscription : 26/08/2010
Mangas préférés : Vagabond, Rurouni Kenshin, Jusqu'à ce que la Mort nous Sépare, Jackals
Animés préférés : Cowboy Bebop, Ghost in the Shell, Gundam 00, Kids On The Slope
Films préférés : Sword of the Stranger, Cowboy Bebop - Knocking on Heaven's D

Hoshi No Seiza - Page 2 Empty Re: Hoshi No Seiza

le Sam 7 Juin 2014 - 12:37
Quelques petites erreurs ?
Genre orthographe, syntaxe ou carrément scénaristiques ? De toutes façon, j'ai pour objectif de le remanier quand plusieurs épisodes seront sortis, afin d'en faire une version pdf plus claire =) Avec des dessins en bonus.

PS : Juste une question...

..:
Qu'as tu pensé du fait que je te fasse utiliser une ou deux techniques de Skyrim ? ^^ J'espère que t'as kiffé ^^
avatar
Silver Ace
Senpai
Senpai
Masculin Vierge Cochon
Nombre de messages : 1459
Age : 25
Date d'inscription : 03/03/2014

Hoshi No Seiza - Page 2 Empty Re: Hoshi No Seiza

le Sam 7 Juin 2014 - 12:52
Orthographe et syntaxe mais très peu t'inquiètes pas.

Je me disais bien que "Fus ro dah" ça me disait quelque chose mais j'arrivais pas à savoir quoi xD maintenant que tu me le dis, je me rappelle, c'est à la tour des grises barbes x)
Le Yol Toor Shul je me rappelle plus trop par contre (ouais je sais avant que tu me le dises j'aurai pas pu mettre le doigt sur le fait que ça vient de Skyrim xD mais bon on remarque bien que c'le style de technique du jeu). J'arrive même plus à retrouver le nom de la technique qui met à terre les dragons, ça avait un nom classe il me semble.

Maintenant que je le sais, oui c'est kiffant Smurg
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum