Manga-Fan

Welcome !

Si vous cherchez un forum consacré à la japanimation et aux mangas, un forum où l'on peut discuter de tout et de rien dans la bonne humeur, si vous cherchez un lieu pour discuter sérieusement, débattre entre otaku et s'amuser à la fois... Manga-Fan est fait pour vous !!
Bienvenue Invité ! Passez un bon moment sur Manga-Fan !
___________

Votre dernière visite date du ,
Vous avez posté actuellement 0 message(s).
Souhaitons la bienvenue à Sonoshee !

___________

Nous suivre sur :
Facebook - Manga-Fan - Twitter - Manga-Fan

Blog : Blog - Manga-Fan

Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée
Le Guide d’Yce
mascotte Manga-Fan
      Dessin : Akamaru             Couleurs : Showel      
Navigation Anime/Manga
Les activités du moment
Liens utiles
Les posteurs les plus actifs de la semaine
34 Messages - 17%
30 Messages - 15%
24 Messages - 12%
20 Messages - 10%
17 Messages - 9%
16 Messages - 8%
16 Messages - 8%
15 Messages - 8%
14 Messages - 7%
11 Messages - 6%
Page Facebook

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Ashelia
Naikaku sōri daijin
Naikaku sōri daijin
Féminin Vierge Serpent
Nombre de messages : 5639
Age : 28
Date d'inscription : 13/11/2008
http://myanimelist.net/profile/Ashelia

[ROMAN/ANIME/MANGA] Kemono no Souja /Erin

le Mer 27 Jan 2010 - 22:04
~ Kemono no Souja Erin ~

Kemono no Souja Erin est à la base une série de romans de Naoko Uehashi, auteur de Seirei no Moribito, qui a donné lieu à des adaptations en manga, puis en anime.


  • Les romans :

    Publiés par Kodansha entre 2006 et 2009, la série se divise en quatre volumes :
    - Kemono no Souja 1 : Touda hen
    - Kemono no Souja 2 : Ohjuu hen
    - Kemono no Souja 3 : Tankyū hen
    - Kemono no Souja 4 : Kanketsu hen

    D'après ce que j'ai compris, l'anime adapterait les deux premiers volumes, tandis que les évènements des deux derniers se dérouleraient onze ans après ceux de la fin de l'adaptation.

    En france, ce sont les Editions Milan qui s'occupent de les publier depuis juin 2009. Ils ont actuellement sortis les deux premiers tomes sous les titres :
    - La Charmeuse de bêtes : Le livre des Todas
    - La Charmeuse de bêtes : Le livre des Ôjûs
    Et j'attends avec impatience qu'ils publient la suite pour pouvoir me jeter dessus. <3



  • Le manga :

    Dessiné par Itoe Takemoto, il est publié par Kadokawa également dans le Monthly Shonen Sirius depuis octobre 2008.
    La série comprend actuellement 2 tomes, Kemono no Souja 1 et 2, et est toujours en cours de parution.


  • L'anime :

    • Fiche Technique :
      Réalisateur : Takayuki Hamana (Prince of Tennis, Toshokan Sensou...)
      Créateur Original : Nahoko Uehashi (Seirei no Moribito)
      Directeur Artistique : Akira Suzuki (Scryed, réalistateur de Kodocha...)
      Compositeur : Masayuki Sakamoto
      Caracter-designer : Takayuki Goto (GITS:SAC 2nd GIG/SSS, HunterxHunter...)
      Production : Transarts, Production I.G

      Année de parution : 2009 (Janvier - Décembre)
      Format : 50 épisodes de 25 minutes

    • Principaux Seiyuus :
      - Erin : Nanase Hoshii

      Pour en dire deux mots, je trouve sa performance très bonne, notamment lorsqu'Erin est enfant, mais je trouve qu'elle manque un peu de force sur la phase adulte, en particulier lorsque le ton monte (colère, angoisse..). Ça n'en reste pas moins une très bonne performance qui participe beaucoup à l'attachement au personnage. =)

      - Soyon : Eriko Hirata

      Là par contre, j'ai adoré le travail de cette seiyuu du début à la fin. Elle rend à merveille le charisme, la maturité et la sensibilité du personnage de Soyon. =')


      Et je ne citerais pas les autres personnages, non pas parce qu'ils ne sont pas importants, mais justement parce qu'ils sont tous importants, Kemono no Souja Erin ayant une galerie de personnages assez impressionnante. D'autant qu'ils apparaissent au fur et à mesure de l'histoire, donc autant ne pas vous spoiler. ;P

    • Opening :
      - Shizuku, chanté par Sumika Switch pour les 30 premiers épisodes,
      - Shizuku toujours, mais chanté par Chitose Hajime pour les suivants.
    • Ending :
      - After the rain par Cossami pour les 30 premiers,
      - Kitto Tsutaete par Takako Matsu pour les suivants.
      Sources : ANN, Wiki, MAL...

    • Synopsis :
      Dans un monde où les guerres pour la conquête d’un territoire sont légions, l'empire de Ryoza qui est gouverné par une reine réussit à vivre dans la prospérité. Si ses frontières sont souvent menacées, elles ne sont cependant jamais franchies grâce à la stratégie du Grand Duc qui dirige l’armée. Cette dernière a un avantage majeur puisqu’elle est la seule à pouvoir utiliser des bêtes sauvages et colossales appelées Toudas durant les affrontements.
      Les Toudas sont élevés dans le village d’Aka situé à l’intérieur du royaume, bien loin des champs de batailles. Soyon y vit avec sa fille Erin qu’elle élève seule depuis la mort de son mari et a pour mission de soigner les Toudas. Étant née dans le village de Kiri, avec sa fille elles ont la particularité d’avoir les yeux verts ce qui ne leur attire pas la sympathie de certains villageois. En regardant sa mère travailler, Erin tente d’apprendre tout ce qu’il faut savoir sur les Toudas afin de pouvoir exercer plus tard le même métier qu’elle. Cependant, la jeune fille comprendra vite qu’élever des Toudas n’est pas aussi jovial qu’elle le pense et que cette tâche contient sa part de risques. Elle sera alors partagée entre son amour pour eux et les règles du village qui veut s’en servir comme « armes de guerre ».

      Source : Synopsis AnimeKa de Syaoran.


      NB : Je vous encourage à faire attention à ce que vous pouvez lire ça et là sur la toile parce que que beaucoup des résumés que l'on peut lire font un gros spoil sur le début de la série, et je vous assure que celui-là il fait mal. XD
      Notamment les résumés des bouquins font ce spoil aussi parce que l'histoire démarre plus vite ou en tout cas un peu différament et que cet évènement arrive plus tôt.





Avant même de commencer Kemono no Souja Erin, j'avais de grosses attentes sur cette série, au risque d'être déçue. Mais forcément, de la part de l'auteur de Seirei no Moribito, on ne pouvait que s'attendre à du très bon, et ce même si on me disait que la série visait un public plus jeune. Résultat des courses, je crois qu'au final je me suis encore plus attachée à Erin qu'à Seirei no Moribito.
Je ne dis pas que la série est meilleure, mais plus attachante oui. En tout cas pour moi.

Tout commence dans ce petit village où l'on apprend à connaître Erin et Soyon, mais aussi où l'on découvre tout le background de l'œuvre. Et ça donne un contraste assez surprenant, entre la joie et l'insouciance de la jeune Erin, et ce contexte de guerre et d'intrigues politiques dans les terres éloignées du royaume. Mais même au village d'Aka, on comprendra très vite que tout n'est pas rose pour Erin et sa mère, et qu'elles aussi doivent faire face aux pressions d'enjeux qui les dépassent.

C'est pas facile de parler d'Erin sans vous spoiler, mais je vais faire de mon mieux. =P
Un des aspects les plus intéressants de l'œuvre est sa durée. Non pas les 50 épisodes (quoique ça y joue également), mais le fait que l'anime ne se cantonne pas à une courte période, mais va suivre Erin à différents stades de sa vie, jusqu'à ses 20ans je crois. Et c'est un vrai régal. Au cours de sa diffusion, je me suis parfois plainte de la lenteur de la série, et c'est vrai qu'elle n'est parfois pas très rapide. Mais quand on arrive au bout, on se rend compte que cette lenteur apparente, participe en fait à cette impression d'avoir cheminé avec la protagoniste, d'avoir grandi et évolué avec elle. Contrairement à d'autres séries, on ne passe pas par une phase de présentation des personnages que l'on suivra ensuite. Excepté bien sûr Erin et puis Soyon, les autres personnages vont apparaître (et réapparaitre éventuellement) tout au long de la série, au fur et à mesure que les pas d'Erin croisent les leurs. Et puis surtout, chacun de ces personnages (ou presque) va participer à la construction du caractère d'Erin, à ce qu'elle devient à la fin. Et la série insiste beaucoup sur cet aspect là, qu'ils jouent le rôle de parents, d'enseignants (les deux se recoupant d'ailleurs un peu) ou d'amis, Erin va apprendre et s'épanouir à leur contact, et c'est un vrai bonheur de suivre l'évolution depuis la gamine pleine de vie et curieuse de tout à la jeune femme qu'elle est à la fin. Je pense que les très nombreux flashbacks, qui peuvent paraître parfois un peu too much, servent aussi à montrer ça, comme quoi on n'oublie pas le passé et que c'est lui qui fait ce qu'on est aujourd'hui.

L'autre très gros point fort de la série, c'est qu'elle n'est pas idéalisée. Alors que les premiers temps peuvent paraître assez naïfs, on va petit à petit se rendre compte que la série est beaucoup plus mature qu'elle n'y paraît. Si le début peut nous amener à imaginer un déroulement assez classique, avec une héroïne qui réussira là où tout le monde a échoué rétablissant ainsi la paix (c'est un peu caricaturé mais c'est l'idée), on s'apercevra très vite que... que je ne vous en dirais pas plus. Sachez seulement que le dernier arc apporte son lot de frissons, que ce que vous teniez pour acquis ne l'est pas forcément, que la série est plus dure et plus intense qu'elle n'y paraissait (même si on avait eu un aperçu avant) et que j'ai eu les larmes aux yeux et la boule au ventre plus d'une fois. Le scénario est travaillé et devient de plus en plus passionnant au fur et à mesure que les deux échelles -celle des personnages et de ce qui les touche personnellement, et celle plus généraliste de l'intrigue politique autour du royaume- se recoupent pour n'en former plus qu'une seule.

Une autre grande réussite selon moi est la musique. Les piste marquantes ne sont pas si nombreuses que ça pour une série de cette longueur, mais c'est peut être justement ce qui fait qu'elles sont marquantes. Parce qu'on apprends à les connaître, qu'on s'y attache, chaque musique véhiculant son lot de souvenirs et d'émotions, que ce soit la douceur de Lalarila Larila ou la force d'une version instrumentale de Shizuku . Les génériques sont également très beaux, même si j'ai une préférence pour la première version de l'OP. En revanche j'adore les deux endings, After the Rain pour son innocence et sa naïveté, Kitto Tsutaete pour sa mélancolie et toutes les émotions qu'elle peut véhiculer. Il y a souvent une insert' pour renforcer une séquence importante et... ça marche.

Niveau graphismes, on a là encore une ambiance très particulière, assez surprenante au premier abord, avec des dessins style aquarelle ou crayonnés qui peuvent éventuellement ne pas plaire à certains, en particulier pour leur côté assez statique. Pour ma part, j'apprécie beaucoup, d'une part parce que je trouve les décors très jolis, d'autre part parce que ce style participe au charme de la série en faisant son originalité. Il n'y a guère que les yeux d'Erin et du reste du peuple de la brume qui m'ont fait bizarre au début, mais ça passe rapidement.
Quant à la façon de représenter les batailles ou tout du moins les phases violentes, c'est en fait principalement là que l'on comprends que le public visé est plus jeune, et encore. Elles sont représentées par des dessins symboliques relativement abstraits, qui atténuent la dureté de la chose, et c'est en cela que ça rend l'anime plus accessible à un public plus large. Maintenant, je trouve que s'ils atténuent la « violence », ils ne suppriment pas pour autant toute la dureté de ces scènes, parce que même si l'on évite les effusions de sang, on comprends (avec nos yeux d'adulte en tout cas) qu'on est très loin du pays des bisounours, et que ce sont parfois de véritables massacres qui nous sont masqués. D'autant plus que personnellement, je trouve que pour tout dessins et tout abstraits qu'ils soient, ils n'en restent pas moins par la force du trait et les couleurs utilisées assez « violents » justement. Toujours est-il que même sans considération de public visé, je trouve que c'est une réussite car ça leur permet de jouer sur un autre registre d'émotions que s'ils avaient montré la scène de but en blanc.

Il resterait énormément à dire sur Kemono no Souja Erin, et en particulier sur Erin elle-même, qui est un personnage fabuleux qui évolue sans cesse pour devenir une héroïne au sens noble du terme, me rappelant un peu Nausicaa par certains aspects. Que ce soit sa force de caractère, son empathie, son innocence qui tend au fur et à mesure à disparaître, Erin pourrait porter à elle même tout le show sans que l'on ne s'ennuie une seconde.
Mais je ne développerais pas plus en avant, parce que ça pourrait vous spoiler et que là ce ne serait vraiment, vraiment pas cool.


En tout cas, si la lenteur et les nombreux flashback pourront en rebuter certains, de même éventuellement que la naïveté apparente du début (même si c'est pour ma part une des mes périodes préférées), je vous encourage tout de même à continuer, parce que la série se fait plus excellente d'épisode en épisode.

Kemono no Souja Erin est une vraie petite perle dont je me souviendrais encore longtemps. A ne surtout pas manquer !


Ashelia devant Kemono no Souja Erin~


Dernière édition par Ashelia le Mer 3 Nov 2010 - 23:07, édité 3 fois
avatar
Neela
Gaki
Gaki
Gémeaux Cheval
Nombre de messages : 10
Age : 27
Date d'inscription : 25/01/2010

Re: [ROMAN/ANIME/MANGA] Kemono no Souja /Erin

le Mer 27 Jan 2010 - 23:19
Je connaissais Seirei no Moribito (je n'ai malheureusement vu que le 1er épisode...) mais pas celui-ci!
Je tiens à dire que tu piques ma curiosité avec cette très belle critique =)
Les personnages me semblent vraiment beaux et bien construits (autant sur le design que sur le plan psychologique). J'aime énormément les Animes qui sont dénués de niaiserie et celui-ci a l'air mature et non bercé dans un monde où tout le monde est heureux. J'adore le côté dramatique des Animes, c'est pour moi la seule manière de me toucher en ce moment. Mais là je m'intéresse aussi à Kemono no Souja parce qu'il y a cette ambiance découlant des images qui me fait penser à un film d'animation de Miyazaki... Ce n'est sans doute qu'une impression ceci dit ^^ Mais j'ai un petit peu regardé des trailers et quelques Amv, cet Anime a de quoi me plaire!
avatar
Ashelia
Naikaku sōri daijin
Naikaku sōri daijin
Féminin Vierge Serpent
Nombre de messages : 5639
Age : 28
Date d'inscription : 13/11/2008
http://myanimelist.net/profile/Ashelia

Re: [ROMAN/ANIME/MANGA] Kemono no Souja /Erin

le Jeu 28 Jan 2010 - 0:16
Tant mieux si ça attire ton attention ! ^__^
T'es pas si loin que ça quand tu parles de Miyazaki, on y retrouve effectivement le même type d'ambiance sur certains passages avec un peu la même philosophie au niveau du rapport à la nature et une certaine vision des choses. Mais tout l'anime n'est pas un Miyazaki-like non plus avec certains passages qui s'en éloignent pas mal.^^

Mais en tout cas, d'après les critères que tu cites, ça correspond très bien ! =D

Juste, j'ai rajouté un petit avertissement dans mon post initial suite à ton message, parce qu'il faut faire assez attention avec les infos qu'on trouve sur KnSE parce qu'elles ont une fâcheuse tendance à spoiler. Et ce serait dommage ! =P
avatar
Zefiris
Naikaku sōri daijin
Naikaku sōri daijin
Masculin Balance Tigre
Nombre de messages : 6833
Age : 30
Date d'inscription : 01/10/2009
Mangas préférés : Gunslinger Girl, I''s, Yotsuba, Vinland Saga, Sing Yesterday for me
Animés préférés : Ghost in the Shell SAC, Cowboy Bebop, Mushishi, Honey & Clover
Films préférés : Byousoku 5cm, Solid State Society, Suzumiya Haruhi
http://myanimelist.net/profile/Zefiris-sama

Re: [ROMAN/ANIME/MANGA] Kemono no Souja /Erin

le Mer 3 Nov 2010 - 20:49
Cette fiche semble un peu vide, je vais faire un petit up pour la mettre au gout du jour.

J'ai donc terminé la série et fait rare pour une série de plus de 26 épisodes, j'ai mis un bon petit 8/10.

Commençons par les points l'un des points les moins glorieux : l'animation. Le chara design et les décors sont réalisés de manière assez simpliste, je pense qu'on est en droit d'espérer un peu mieux actuellement. Certes, ça donne un certain cachet à l'anime mais ça reste trop léger je trouve. Ça ne dérange pas tellement mais ça m'étonne un peu du studio 'Production IG' qui est réputé pour son travail à ce niveau. Enfin, l'un des points faibles récurrents des séries longues disparait également, l'animation n'est pas inégale. Elle a été un peu revue à la baisse mais elle reste la même tout du long donc au final, ce n'est pas un si grand défaut. Et comme je le répète, pour un anime de ce genre assez poétique, ça se marie plutôt bien.

Les musiques sont vraiment belles mais la série souffre du même défaut que d'un Hajime no Ippo par exemple : de très bonnes musiques mais toujours les mêmes et un répertoire musical assez pauvre par rapport à la longueur de la série. C'est dommage car entendre toujours les mêmes musiques donne un sentiment de lassitude à force et on les apprécie moins qu'on le devrait sur la fin. Notion spéciale quand même à l'opening que j'ai beaucoup aimé (surtout le 1er car le 2emei chanté par la miss, j'aimais nettement moins). Mais bien content d'avoir un autre opening parce qu'Erin à 10 ans sur la 2ème partie de l'histoire ça n'était plus trop d'actualité^^'

Passons aux points qui m'ont agréablement surpris. L'ambiance du début semblait lancer l'anime sur de la tranche de vie dans un contexte joyeux mais le vent tourne assez vite et on se retrouve vite plongé dans un autre univers une fois les personnages principaux mis en avant. Je ne m'attendais pas du tout à avoir cet aspect dramatique et ça m'a bien plu (je m'attendais à un anime bisounours : tout est beau, tout va bien dans le meilleur des mondes XD).
L'histoire en elle-même n'est pas très conséquente mais le rythme assez lent (qui peut en rebuter certains) permet de beaucoup plus insister sur les personnages et leurs relations plutôt que sur l'intrigue elle-même. Bien sûr, il y a une intrigue avec de bonnes idées mais je dirais qu'elle sert plus de prétexte pour développer le personnage d'Erin qu'autre chose. J'aurai bien aimé que l'intrigue aille un peu plus loin surtout en ce qui concerne la gestion politique dans l'anime, mais elle se suffisait à elle-même.

Il reste enfin le gros point fort de l'anime : Erin. On la suit sur 50 épisodes mais surtout sur plus de huit ans dans 3 moments charnières de sa vie : son enfance (10 ans), son adolescence (14 ans) et son arrivée dans le monde adulte (18 ans). Elle commence par apprendre la vie telle qu'on lui enseigne (enfance) puis elle commencera à y réfléchir et à se poser des questions (adolescence) puis prendra position en prenant ses responsabilités (adulte). On a donc vraiment un personnage qui évolue très fortement au cours de l'anime et ces 3 facettes de la jeune fille sont tous différents mais tous agréables à suivre. D'ailleurs les moments mère-fille et père-fille étaient vraiment très émouvants (plus que les moments homme-bête qui est pourtant le centre de l'anime). On partagera ses bons comme ses mauvais moments (elle n'a pas eu la vie facile, il lui arrive beaucoup d'événements peu joyeux quand j'y repense...).
Avec un personnage qui s'accapare autant l'attention comme Erin, il était à prévoir que les autres en pâtiraient. Effectivement, mis à part les rares qui se démarquent un peu du lot, les autres sont un peu fades et on ne s'attachent pas du tout à eux. Mais il s'agit bien du contrecoup de se focaliser sur Erin, on ne peut pas s'attarder sur le reste en même temps.
Par contre, je n'ai pas réussi à aimer les deux bouffons qu'elle se traine dans les pattes pendant tout l'anime. Ils sont assez inutiles dans l'ensemble mis à part détendre une atmosphère trop pesante et encore...J'aurai largement préféré qu'il ne soit pas là mais bon, j'ai dû les supporter jusqu'au bout.

Au final donc, un anime agréable à suivre si on n'a pas peur du rythme plutôt lent. L'anime se renouvelle bien sur la durée et on ne s'ennuie pas (et c'est énorme pour une série de 50 épisodes!). A voir si vous voulez passer un bon moment sans vous prendre la tête. Par contre, ne partez pas comme moi avec l'idée que c'est une gentille petite série toute mignonne, c'est beaucoup plus que ça et heureusement d'ailleurs

_________________


Spoiler:


avatar
Lelouch
Kouhai
Kouhai
Masculin Capricorne Coq
Nombre de messages : 196
Age : 23
Date d'inscription : 31/10/2010

Re: [ROMAN/ANIME/MANGA] Kemono no Souja /Erin

le Mer 3 Nov 2010 - 21:32
moi non plu je ne connaissait pas celui ci merci ^^
(je suis le seul a voir un screen affiché ici qui me semble-t-il n'a rien a faire là XD ????
mais content de voir qu' il y a d'autres connaisseur de A.V.A. Mister Green
j'ai mémorisé ton pseudo XD si tu voit un snipe 09ghost te tuer tout le temps c'est moi.... fin du HS Razz )
avatar
Ashelia
Naikaku sōri daijin
Naikaku sōri daijin
Féminin Vierge Serpent
Nombre de messages : 5639
Age : 28
Date d'inscription : 13/11/2008
http://myanimelist.net/profile/Ashelia

Re: [ROMAN/ANIME/MANGA] Kemono no Souja /Erin

le Mer 3 Nov 2010 - 23:02
Non mais c'est ouf, j'ai jamais mis ce screen ! O_o
C'est pas mon écran et j'ai absolument aucune idée de c'que c'est en fait (pas la peine de mémoriser mon pseudo XD). Je vais changer ça de suite ! >___<


Zefiris a écrit:Par contre, je n'ai pas réussi à aimer les deux bouffons qu'elle se traine dans les pattes pendant tout l'anime. Ils sont assez inutiles dans l'ensemble mis à part détendre une atmosphère trop pesante et encore...J'aurai largement préféré qu'il ne soit pas là mais bon, j'ai dû les supporter jusqu'au bout.
Je suis teeeellllement d'accord avec toi... ! T_T
Surtout une de leurs premières apparitions au tout début, lors de LA scène du 7ème épisode... j'les aurais étripé bien volontiers.

En tout cas contente que ça t'aie plu, d'autant que j'ai globalement le même avis que le tien.^^
Erin c'est le bien, mangez en !
avatar
Zefiris
Naikaku sōri daijin
Naikaku sōri daijin
Masculin Balance Tigre
Nombre de messages : 6833
Age : 30
Date d'inscription : 01/10/2009
Mangas préférés : Gunslinger Girl, I''s, Yotsuba, Vinland Saga, Sing Yesterday for me
Animés préférés : Ghost in the Shell SAC, Cowboy Bebop, Mushishi, Honey & Clover
Films préférés : Byousoku 5cm, Solid State Society, Suzumiya Haruhi
http://myanimelist.net/profile/Zefiris-sama

Re: [ROMAN/ANIME/MANGA] Kemono no Souja /Erin

le Mer 3 Nov 2010 - 23:35
J'ai essayé rapidement de voir sur quoi portait l'histoire des romans 3 et 4 mais je n'ai rien trouvé ou alors des pages en japonais...Je voulais savoir sur quoi s'orientait la suite mais nada.

A la fin, on apprend quand même
Spoiler:
qu'elle a un petit bout de chou qui ressemble à Ial. Et à part lui, je ne vois pas qui peut être le père. Est ce que l'histoire continue avec le bout de chou en premier plan où alors on suit Erin jusqu'à ce qu'elle soit arrière grand-mère XD (parce que le titre des romans ne comprend pas Erin donc elle n'est plus forcément l'actrice principale).

_________________


Spoiler:


avatar
Ashelia
Naikaku sōri daijin
Naikaku sōri daijin
Féminin Vierge Serpent
Nombre de messages : 5639
Age : 28
Date d'inscription : 13/11/2008
http://myanimelist.net/profile/Ashelia

Re: [ROMAN/ANIME/MANGA] Kemono no Souja /Erin

le Jeu 4 Nov 2010 - 0:52
D'après ce que j'ai lu, la suite se porte
Spoiler:
également sur Erin (en tout cas pour le volume 3 mais je pense que c'est le cas jusqu'au bout). Tu en as un bref aperçu sur ce site qui parle justement du volume 3.^^

Volume 3, however, takes the story further when Erin was summoned to investigate the mysterious cause behind the mass deaths of Kiba in unrelated Touda-breeding villages. From there, she starts to question the past as she knows it and embarks on a journey to unravel the truth behind the war behind the Touda and Ohju during the time of the Founding King Je. The political feuds persist as long as Erin is able to command Lilan, and even her family is now caught up in the web as well.
J'espère qu'on les aura un jour chez nous. *-*

Quant au
Spoiler:
bout de chou, j'ai également pu lire que
Spoiler:
C'est effectivement celui de Ial, et qu'il s'appelle Jehshi. ^w^
avatar
ZGMF Balmung
Manga-Fan no Tennō Heika
Manga-Fan no Tennō Heika
Masculin Gémeaux Chat
Nombre de messages : 23095
Age : 30
Date d'inscription : 22/12/2007
Mangas préférés : Aria, Aqua, TRC, Amanchu!, Midori Days, Yozakura Quartet
Animés préférés : Aria, Gundam SEED, Saiunkoku Monogatari, Kanon 2006, .hack//SIGN
Films préférés : Les enfants loups : Ame & Yuki
J-Dramas préférés : Byakuyakou, Nagareboshi, Amachan
http://aria-nisme.blogspot.com

Re: [ROMAN/ANIME/MANGA] Kemono no Souja /Erin

le Jeu 12 Mai 2011 - 0:06


Je suis fan de cette musique. Elle est belle, mélancolique elle donne une intensité aux scènes qu'elle accompagne unique. =3

Oui, j'ai vu Kemono no Souja Erin. Et j'ai adoré !
Je ne vais pas reprendre tout ce qui a été dit, j'n'aurais surtout qu'à reprendre les qualités indéniables de cette série, qualités surtout dues au personnage d'Erin en fait. C'est elle qui porte la série ; suivre sa vie, son évolution, les épreuves qu'elle doit subir et voir comment elle y fait face, c'est raconté d'une manière qu'on ne peut que s'attacher à elle. L'ensemble se pose doucement, de manière très progressive, 50 épisodes ça peut paraître long... Mais en fait c'était ce qu'il fallait.
Il m'a fallu quelques épisodes en fait pour accrocher, 6 quoi... Le 7, là alors... Je reconnais que cet épisode m'avait vraiment touché ! Après, la série, elle se dévore. La phase avec Jone, c'est sans doute une de mes préférées. La façon dont doit rebondir Erin, la complicité entre eux deux. Je ne pouvais qu'aimer.

La réalisation de l'animé est assez particulière, comme disais Zefiris, on pourrait attendre de nos jours bien mieux. Mais en fait les premiers épisodes passés, où c'est vrai que je me faisais cette réflexion, et une fois bien dans l'histoire, c'est quelque chose auquel je ne faisais plus du tout attention puis même ça apportait à KMNSE un certain charme de part cette réalisation. Tout comme le traitement des scènes "violentes" comme avec les toudas.
J'ai eu du mal à aimer le remake de l'opening (qui est excellent) pour la seconde partie de l'animé. Mais pareil, une fois l'adaptation passée, c'était top. Puis si il y a une chose dans ce second générique que j'aime... C'est le regard de Erin !! Surtout dans les secondes 52-56... *_*

Je disais que j'avais beaucoup aimé Jone dans les autres personnages, mais il y a eu aussi Ial. Le fait que celui ci n'était présenté que petit à petit, il faut très longtemps pour le connaître réellement, a beaucoup participé sans doute à l'intérêt que je lui ai porté. Mais il a une aura et une présence dans la série qui m'a plu. Il y a quelques autres personnages comme ça que j'ai bien aimé, mais eux deux, c'est le must. Je ne compte pas Erin, puisque c'est elle qui fait la série ! Very Happy

Plein de chose que je pourrais dire. J'ai fini cette série en une semaine, même moins sûrement. J'ai même fait des séries d'une dizaine d'épisode certains soirs. C'est pour dire que j'ai vraiment eu un coup de cœur. Comme dirait Ashelia, "Erin c'est le bien, mangez en !"

_________________
Contenu sponsorisé

Re: [ROMAN/ANIME/MANGA] Kemono no Souja /Erin

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum