Manga-Fan
Histoire [Sans titre] Oie_tr24
Bienvenue sur Manga-Fan !
Tu souhaites partager ton expérience dans l'univers de la japanimation, échanger sur tes dernières lectures et/ou visionnages, obtenir des recommandations, interagir avec de nombreux passionnés .. ?
Animes, Mangas, Jeux-vidéo, Culture et traditions .. il y a de quoi faire ici. Rejoins-nous vite ! ^^

Rejoignez le forum, c’est rapide et facile

Manga-Fan
Histoire [Sans titre] Oie_tr24
Bienvenue sur Manga-Fan !
Tu souhaites partager ton expérience dans l'univers de la japanimation, échanger sur tes dernières lectures et/ou visionnages, obtenir des recommandations, interagir avec de nombreux passionnés .. ?
Animes, Mangas, Jeux-vidéo, Culture et traditions .. il y a de quoi faire ici. Rejoins-nous vite ! ^^
Bienvenue Invité ! Passez un bon moment sur Manga-Fan !
___________

Souhaitons la bienvenue à Neo !
___________

Nous suivre sur :
Facebook - Manga-Fan - Twitter - Manga-Fan

Blog : Blog - Manga-Fan

Les Essentiels
Navigation Anime/Manga
Incontournables
Liens utiles
Les posteurs les plus actifs de la semaine
11 Messages - 24%
6 Messages - 13%
5 Messages - 11%
5 Messages - 11%
4 Messages - 9%
4 Messages - 9%
3 Messages - 7%
3 Messages - 7%
3 Messages - 7%
1 Message - 2%
Aller en bas
S.
S.
Gaki
Gaki
Féminin Bélier Buffle
Nombre de messages : 7
Age : 23
Date d'inscription : 02/11/2015

Histoire [Sans titre] Empty Histoire [Sans titre]

le Mer 11 Nov 2015 - 13:10
INTRODUCTION



Voix Off : Il était un jour, dans un grand manoir de riche famille, où naquit leur deuxième enfant.
 

*Une jeune femme, allongée dans son lit tenait son nourrisson dans ses bras, elle était entourée de son mari et de sa fille de 4 an, tous heureux d’accueillir le nouveau membre de la famille.*

La mère : Regarde chéri, le petit nouveau.

Le père : Il est magnifique *Dit-il en caressant la petite bouille du bébé*

*La petite fille quant à elle avait le gros sourire aux lèvres*


La sœur : C’est mon petit frère ?

La mère : Bien sûr ma petite puce

Le père : Comment l’appellerons-nous ?

*Ils se mirent à réfléchir puis dirent*

« Céleste »

_____________________________________________________________________

Et voilà pour la première partie ! L'introduction de l'histoire,
Donc oui, pour ceux qui le remarque, la narration est présentée sous une forme de RP

_____________________________________________________________________


PARTIE I

Voix off : 3 ans plus tard

*Un soir*

*Comme lors de nombreuses soirée, les deux enfants jouaient ensemble, cette fois-ci au loup, ils vagabondaient dans toute la maison comme de petits monstres !*

L’ainée : Tu ne m’attraperas pas ! *Dit-elle dans la direction de Céleste, puis reprit sa course en dévalant des escaliers*

Céleste : J’arrive Valence !

*Celui-ci lui courrait derrière, beaucoup moins rapide à cause de ses petites jambes mais dont la petite fille s’adaptait*

*Ils tournèrent dans tout le salon, jusqu’à la bibliothèque du père, dans laquelle, il était assis dans son vieux canapé avec sa femme, tout deux à lire. Il arrêta sa lecture et posa le livre à côté de lui sur un petit chevet quand les deux petits firent irruption, c’est alors qu’il attrapa le garçonnet et l’assit  sur ses genoux, arrêtant la course de Valence qui la mère l'invita à savoir sur les siennes puis observa la scène avec le sourire.*

Le père : Alors petit, prêt pour demain ? *Sourit-il à son fils*

Céleste : Y a quoi demain ? *Interrogateur*

Le père : C’est le grand jour !

Céleste : Le grand jour ?

Valence : Il va à l’école ? *Qui demande à son père, perplexe mais contente*

Céleste : OUIIIIIII ! A l’école ! *Il fit un câlin à son père et à sa mère, heureux, qui l’enlacèrent à leur tour*

*Puis le petit garçon reparti recourir auprès de sa sœur, encore plus excité qu’avant*


La mère : Faites attention quand vous courrez !

*Le lendemain matin*

*Tôt dans la matinée, le père alla réveiller son fils*


Le père : Lève toi mon poussin, c'est l'heure

*Le petit garçon se tourna dans son lit grimaçant de son réveil matinale*

SFX Céleste : Humhmm

*Puis ils se préparèrent, s'habillèrent, mangèrent, et se lavaient les dents avant de partir de la maison, ainsi tout le monde  accompagna Céleste pour son premier jour d'école, quant à Valence, elle connaissait tout le monde, elle salua son frère ainsi que ses parents et fonça voir ses amies, heureuse de les retrouver.
Le petit garçon tenait la main de ses parents, très anxieux et excité à la fois mais intimidé quand son regard se pose sur ceux des autres enfants*

*Ils finirent par entrer dans la cours de récréation, où ses parents l’embrassèrent sur le front et l’enlacèrent avant de le laisser tout seul*

La mère : Bonne journée mon chéri

Le père : Amuses toi bien !

Céleste : Oui...

Le père : Aller souris, n'ai pas peur !

Le père : Va jouer avec eux.

*Il le bouscula gentiment, par une petite "tape" sur les fesses pour le faire avancer vers un petit garçon qui arrivait à côté de Céleste*

*Céleste se retrouva en face de l'autre garçon qui jouaient à chat perché avec d'autres petits garnements qui s'accrochaient partout où ils pouvaient, il se retourna vers ses parents qui faisaient mine de jouer avec  les autres*


Les parents: Aller file ! *chuchotement, les bras en avant pour le diriger vers les enfants mentalement*

*Puis il prit son courage à deux mains, serrant des poings et se dirigea vers le petit garçon qui s'était accroché à un poteau*

Céleste : Je peux jouer avec vous ? *Avec un sourire timide*

Un des enfants : Oui, viens ! C’est elle le loup, cours ! *pointant du doigt une fillette en salopette et cria aux autres joueurs *

Le même enfant : Héhoo !! Pause ! Il joue avec nous !

*Le temps d'un instant les enfants s'arrêtèrent de jouer, tous ravis de recevoir un nouveau joueur, puis tous se ruèrent à un perchoir pour échapper au méchant loup*


_____________________________________________________________________

Cette histoire sera dessinée, façon manga, sens de lecture japonaise mais introduite par une histoire à la française pour son univers ! Hé oui, pas que du japonais^^
_____________________________________________________________________



*Quelques temps après la rentrée des classes, tous les élèves se connaissaient*

*En classe, le matin ils jouaient tous ensemble, de même lors des récréations, le midi, ils avaient le droit à la cantine ensuite, l'après-midi ils  faisaient la sieste, puis goûtaient avant que leurs parents les récupèrent*

*Tout les  soirs, à la maison, Céleste mangeait avec toute la famille, puis il s'endormait dans les bras de ses parents avec sa sœur, en  écoutant les histoires que le père leur lisait*

*Puis un jour, à l'école, une de ses camarades fit sa première manifestation, elle s'amusait à éteindre et à allumé la lumière


Petite fille : Jour

Petite fille : Nuit

Petite fille : jour, nuit, jour nuit...

*Beaucoup d'enfants ne comprenaient pas ce qu'il se passait, Céleste y compris, mais tous furent ébahit, ne s'attendant pas à un tel évènement, ils la voyèrent comme ue héroïne*

*Quand à la maîtresse, elle accourut vers la petite fille, pour la prendre dans ses bras en lui demandant d'arrêter*

Maitraisse : Veux-tu bien arrêter s'il-te-plaît ?

Petite fille : Oui mairesse *Conciliante*

*Malgré son arrêt tout ses camarade étaient bouche-bée*

*Le soir, à la maison il raconta ce qu'il s'était passer  à ses parents lors du dînner*

*A table*

Céleste : Maman ! Papa ! Y a Manon, une fille de ma classe qui éteignait et allumait la lumière sans toucher le bouton ! C'était trop impressionnant !

La mère : Tu sais ce que c'était ?

Céleste : Non, elle faisait comment ?

La mère : C'est ce qu'on appelle la première manifestation du mana essentiel, à ce que tu racontes, le mana de ton amie est jaune

Céleste : c'est quoi le mana essentiel ?

Le père : C'est la magie, tu sais, tu as dans ton coffret secret  une boule non ?

Céleste : Oui c'est vrai, mais elle sert à quoi ?

Le père : C'est ce qui contient l'essence de mana essentiel, donc ta magie.

Le père : Dans cette essence il y aura une couleur propre à toi-même, un jour tu la trouveras, mais avant il va falloir être patient.

*Le père fixa la petite fille, Valence, en souriant*

Valence : Tu veux que je lui montre  Papa ?

Le père : Fais

*La petite observa la graine d’haricot, piquée à la fourchette de Céleste et en fit pousser une belle pousse qui fit sursauter le gamin*

Céleste : Waouh *Il avait un air émerveiller* Je veux faire pareil !

Le père : Patience mon poussin, ça viendra un jour

2 ans plus tard*

Voix off : À 5 ans

*A l’école*

*Les enfants plantaient des légumes et des fleurs dans le potager de l’école, certains usaient de la magie, pour ceux affilié à la nature, les autres utilisaient les outils de jardinages et leurs mains.
Un d’entre eux obtenu sa première manifestation, de façon surprenante, tout le monde s’étaient retrouver ensevelit de feuilles et de fleurs géantes*

*Durant la période d’Halloween, lorsque tout le monde s’amusait à allumer les boucher avec les doigts ou avec des allumettes un des enfants faillit mettre le feu à toute la salle, un d’entre eux par peur inonda tout le monde à l'aide des aquariums à poisson et des robinets placé dans la pièce ce qui éteignit aussitôt les flammes*

*Lorsqu’ils jouaient dehors, un enfant s’amusait à la marelle, en lançant le caillou qui  devenu géant, par chance personne ne se trouvait dessous !*



*A  la maison*

Voix Off : Tous les soirs à la maison…


La mère : Tu as fait ta première manifestation ?

Céleste : Non maman…

La mère : Tu possèdes ton mana ?

Céleste :

La mère : Quand est-ce que tu réussiras ?

Céleste : Je ne sais pas ! Fiche moi la paix avec ça !

*Il s'enfuit en courant dans sa chambre et s'y enferma*

Voix off : Céleste, 7 ans

*clap, clap, clap*

*La maîtresse frappe dans ses mains pour attirer l’attention des élèves qui bavardaient ensemble*


Maîtresse : J'aimerais, pour votre dernier jour d'école, vous féliciter. Bravo à ceux qui ont découvert leur mana essentiel !

*Des enfants se retournèrent vers deux de leurs camarades, n'ayant pas découvert le leur pour se moquer*


Il cria : Et eux ? Ils ne savent rien faire !

Un enfant cria : Bouuuuh !

Un autre : Vous êtes nuls !

Maîtresse : Taisez-vous!

Maîtresse : Ça arrive, donc pas besoin de vous moquez

Maîtresse : Il est l'heure

Maîtresse : Je vous souhaite de bonne vacances, aller hop, filez !

*Les enfants se ruèrent jusqu’à la sortie de l’école*

*A la maison*

*A la maison, la maison serait sa fille dans ses bras, quand elle vit céleste au loin elle serra le bras sans s'en rendre compte de sa fille*


Valence : Aïe, tu fais mal maman !

La mère : Oh... Ma pauvre chérie, excuse-moi

*Elle l'embrassa sur le front, avant de la lâchée, qui en profita pour rejoindre son frère, hors la mère intervînt rapidement interrompant leur retrouvaille en agrippant les oreilles de céleste*

La mère : Incapable !

*Elle frappa son fils qui tomba au sol, dont les larmes commençait à couler*

La mère : Tu es un cas désespérant !

Le père : Calme-toi Estelle !!!

*Il récupéra son fils en larme et le consola dans ses bras en le portant*

La mère : C’est un handicapé ! Il nous fait honte !

La mère : A toute la famille !!!

*Le père chuchota à l’oreille de son fils*


Le père : Ne l’écoute pas, ce n'est pas vrai

La mère : Même sa sœur est plus douée que lui ! à 3 ans elle savait déjà le faire !

*La mère partie en grimpant les escaliers, en pleurs et folle de rage tandis que son mari essayait de réconforter son fils tant bien que mal, laissant sa femme se calmée dans son coin*

Le père : Chut, c’est fini maintenant


*8 ans*

*En rentrant de l'école, la mère récupéra Valence et Céleste, elle tenait sa fille la main posée sur ses épaules, tandis que son fils traînait plus en arrière, rejeté*


La mère : Je n'en peut plus de toi Céleste

*Fit -elle en continuant sa route, sans même prendre la peine de le fixer, le petit garçon tenait sa tête vers le bas, rabaissé*

La mère : Dès maintenant tu iras voir un psychologue

Céleste : Mais maman ! Pourquoi ?

La mère : Ne pose pas de question !

La mère : Tu en as besoin !

La mère : Tu dois forcément avoir des problèmes !

La mère : On y va maintenant, je ne veux plus t'entendre

Céleste : .....



*Rencontre avec le psychologue*


*Céleste était assis au bureau, il observait le psychologue en face de lui qui était en réalité une femme. Il la fixait d’un air dégouté, celle-ci était laide, immonde, puis elle remarqua la tronche qu’il tirait*

La psychologue : Un problème ?

*Le petit garçon fit signe que non avec sa tête*

La psychologue : Alors, d’après ta mère tu n’es pas capable de manifester ?

*Il fit signe que oui à la dame*

La psychologue : Tu peux parler tu sais ?

*Il hocha une seconde fois la tête, la femme poussa un soupir*

La psychologue : Tu n’as pas de soucis particuliers, c’est simplement que tu n’es pas encore prêt.

La psychologue : Il parait, qu’un enfant peux obtenir sa première manifestation entre 3 et 18 ans, tu le savais ?

*Il fit signe que non*

La psychologue : Ce qui t'arrives Céleste, est tout à fait normal

La psychologue : Il arrive que des enfants soient tardif dans l'acquisition de leur pouvoir, ainsi que d'autres soient plus précoce et les ont tôt

La psychologue : Dans ton cas, tu fais partis des enfants d'âge normal, tu n'est pas précoce mais il se peut que tu sois effectivement tardif, tu comprends jusqu'ici ?

*Le garçonnet hocha acquiesça*

La psychologue : Tu veux me poser des questions ?

Céleste : ...

Céleste : Oui..

La psychologue : Alors, dis-moi

Céleste : Comment je peux faire ?

La psychologue : Ce n'est pas réellement toi qui le décide, mais ton âme intérieure

Céleste : Qu'es-ce que c'est ?

La psychologue : Je ne saurais te l'expliquer, tu le verras bien au moment voulu

*Céleste tira une seconde fois la tronche*

La psychologue : C'était tout ?

*Céleste hocha la tête*

La psychologue : Je vais en parler avec ta mère, vas dans la salle d’attente en attendant

*La femme l’accompagna jusqu’à sa mère où il s'assit sur l'une des chaises*

La psychologue : Madame ? Venez, je vous prie.

*Les deux femmes entrèrent dans la salle, après quelques minutes, sa mère revint en pleurant, quand elle sortit elle cracha a son fils un juron*

La mère : Enfant maudit tss

*La psychologue avait l’air désolé pour l’enfant.*

*Le soir, la mère, Estelle, passait son temps à pleurer à la maison, Valence restait auprès d'elle pour la réconfortée, sa mère y brossait les cheveux de temps en temps pour évacuer sa peine. Tandis que son mari passait son temps dans sa bibliothèque, où il y écrivait un livre*


_____________________________________________________________________



_____________________________________________________________________

11ans

*A l’école il se faisait battre par ses camarades, ses vêtements brulés, ou il se faisait asperger ou coincer dans des locaux au collège par des pierres ou des roches, parfois on lui lançait des caillou, on lui dessinait sur ses affaires, ou bien déchiraient, les collégiens arrivaient même à les battre, il subissait les pires brimades*

*A la maison ce n’était guère mieux, sa mère le battait, il passait ses nuits dans les bras de son père ou de sa sœur, mais dès que sa mère le voyait avec elle,  elle la prenait en giflant son fils avant  de demander à sa fille si tout allait bien, puis elle se disputait  avec son mari, sans cesse, et pleurait*

*Un soir son père entra dans sa chambre et lui donna un livre qu’il lui avait écrit, tandis que le garçon dormait, il lui cacha sous l’étoffe de son coffret où était contenu l’essence de Céleste qui était toujours transparente, vide et l’embrassa sur le front avant de sortir*


Le père : Lis-le quand tu seras prêt

*Les brimades continuaient encore à l’école, il se faisait tabassé, il subissait les murmures des autres, les moqueries, le petit garçon n'en pouvait plus, il passait ses journées à l'infirmerie*

*Mais un jour, au collège, il fut convoqué au bureau du directeur, il y trouva sa mère et un grand monsieur quelque peu effrayant par son statut, ils parlaient entre-eux*

Le directeur : êtes-vous bien sûr de vous madame ?

La mère : Absolument.

Le directeur : Il as un brevet à passer et de plus les services sociaux risquent très fortement d'intervenir.

Le directeur : Gâcher sa scolarité lui fermera toutes les portes futures, que ce soit dans ses études, ses vœux, et le monde du travail.

Le directeur : Vous risquez énormément sur  ce choix.

La mère : Ma décision est prise ! Vous n'allez pas le droit de me dire ce que je dois faire ou non.

*Le directeur se retourna vers le jeune garçon qui se trouva à l'entrée de la pièce, puis il souffla*

Le directeur : Bien... Céleste Elk’Ulkiell, à partir d’aujourd’hui  vous n’irez plus en cours

Valence : Mais... Mais pourquoi ?!!

Le directeur : Il en est ainsi, vous avez causez trop de désagréments autours de vous, afin de les réparer votre mère en prend l'entière responsabilité par son choix de vous déscolarisé, et de suivre des cours particulier chez vous.

*Valence baissa la tête et commençait à pleurer, puis il sorti en courant du bureau*

*Le soir, encore la même chose, sa mère le frappait, puis ses parents se disputaient, encore et encore, il savait fort bien qu'il allait avoir aucun cours à la maison, que sa mère va le laisser pourrir*



_____________________________________________________________________



_____________________________________________________________________



*Depuis sa déscolarisation, le jeune garçon passa son temps dans sa chambre, attendant vivement chaque soir le retour de sa sœur afin de jouer ou parler avec elle ou même se faire consoler

Lors d'un soir, le père de Céleste entra dans sa chambre et s'installa à coté de son fils sur le lit et lui parla*

Le père : Mon fils...

Le père : Tu sais... comment te dire...

Le père : Ce n'est pas grave si tu n'arrives pas à avoir ta manifestation

Céleste : Mais maman est folle de rage !

*Céleste avait l’air inquiet*

Le père : Ne t’en fait pas, elle comprendra

« Je l’espère… » (Bulle à part, de pensée)

Céleste : Tu peux me dire comment je peux faire pour l’avoir ?

Le père : ça viendra quand tu seras prêt fiston

Le père : J'étais comme toi à ton âge

Céleste : C'est vrai ?

Le père : Biensûr que ça l'est

Le père : C’est arrivé quelques années de plus tard que toi

Le père : Tu n'as que 9 ans, ça va venir

Céleste : Mais si ça n'arrive jamais ?

Le père : C'est impossible, ça arrivera d'un jour à l'autre

*Céleste avait l’air inquiet*

Le père : Mais te souviens-tu d'au moins une fois où j'ai utilisé mon mana ?

*Céleste réfléchit un moment puis hocha la tête en guise de réponse négative*

Céleste : Comment ça se fait ?

Le père : J'ai grandi sans la maîtriser, que même aujourd'hui je n'en ai pas besoin

Céleste : Donc je serais comme toi?

Le père : Pas forcément, mais tu n'auras pas la même vision que les autres vis-à-vis de l'essence

Céleste : Tu contrôle quoi papa ?

Le père : C'est un secret mon poussin

Le père : Mais sache une chose, l'essence peut être héréditaire

Le père : Tu le sauras peut-être comme çà

Céleste : Ce n’est pas du jeu ! Je ne pourrais jamais savoir !

*Le père lui sourit en étouffant son fils*

Le père : Oublis jamais ce que je vais te dire

Le père : Moins tu en feras usage, mieux tu vivras

*Avant que son fils ne lui pose la question du pourquoi et du comment, le père l'enlaça et le mit au lit avant de l'embrasser sur le front et de sortir de la pièce*

Le père : Bonne nuit !

Céleste : Bonne nuit papa, dors bien !

*Il éteignit la lumière de la chambre et ferma la porte, c'est le noir total*

*Le lendemain soir, son père ne revint pas à la maison, sa mère paniquait, elle passa la nuit à appeler la police, les voisins, les collègues de son mari, ses connaissances, etc etc, tout de tout*

*Après deux jours sans réponses et nouvelles, la mère était au bord de la crise, elle pleurait tout son temps dans sa chambre enfermée à clé*


*Puis on sonna à la porte, le petit qui essayait de prévenir sa mère*

Céleste : Maman, sa sonne !

*Il tenta d'ouvrir la porte en tournant la poignée, mais en vain*

Céleste : Y a quelqu'un qui sonne à la porte maman, c'est peut-être papa

*Le garçon descendit pour ouvrir, un grand homme, vêtu de noir le fixa avec un sourire*

L'homme : Bonjour fiston, ta maman est-là ?

*Celui-ci resta planter devant le grand bonhomme, il ne savait pas quoi dire, intimidé*

L'homme : Eh bien, tu ne veux pas répondre ?

*Après un court-instant, la mère arriva, dégageant le petit de l'entrée, Céleste les observa parler en entre eux, puis sa mère s'effondrée au sol au bord des larmes*

*Il tenait la main de sa sœur*



_____________________________________________________________________




_____________________________________________________________________



15 ans

*Depuis ce fameux jours, la mère changea complètement, elle perdit toute conscience et devenue folle
La mère coiffait, coiffait, et recoiffait sans cesse la chevelure de sa fille, au bord d'une fenêtre, observant l'extérieur toutes les nuits

Le ciel était orageux*

Valence : Arrête ça tout de suite maman !!!

La mère : Il a détruit ma vie, ma famille, je n'arrêterais jamais, je dois me vengée hahahaha

*Valence se leva précipitamment et couru vers la chambre de son frère qui était barricadée*
Valence : pourquoi avoir fait ça !!?

La mère : Il ne vit plus ici... Il n'existe plus...

Valence : Maman !!!! C'est mon frère !

La mère : reviens ici ma chérie, viens t'assoir... Tu n'as jamais eu de frère après tout...

*La jeune fille pleurait, une seconde fois assise à se faire coiffer par sa mère*

*Céleste quant à lui, était dehors, au pied de la porte, il ne savait pas où se caché, le jardin était totalement détruit, saccagé, lui était pétrifié de peur les larmes aux yeux
Il passa ses nuits sans dormir, il n'en pouvait plus, la fatigue était grande, il ne mangeait pas beaucoup*


Céleste : Qu'ai-je fais maman ? *En boule, recroquevillé sur lui-même*

Céleste : Je n'ai jamais mérité ça...

*La mère l'observait toujours du haut de sa fenêtre et lui lança des chocs électriques qui le firent évanouir sur le coup par sa faiblesse, puis elle le retrouva avec un bâton de bois, avec lequel il le frappait

*Le soir elle se retrouvait encore avec sa fille, celle-ci était horrifiée à voir l'état de son frère, attaché évanoui autour d'un restant d'arbre*


Valence : Qu'as-tu fais ???

La mère : Je l'ai corrigé, son attitude, et tout son être était mauvais

*Valence s'enfuit, mais sa mère l'attrapa par les cheveux*

Valence : Aaaaah, lâche-moi !!!

La mère : Jamais ! Je t’interdis de le voir !

*Valence fit accroitre de la pièce à côté la plante de céleste, qui avait pourris avec le temps, des branches mortes géantes défonça la porte de la pièce barricadée et coinça la mère près de la fenêtre, folle de rage elle fit jaillir des tonnerres dans tout le jardin*

*Valence accourue dehors, mais elle ne pouvait pas s'aventurée trop loin, elle entrepris de se mettre en danger fonçant vers son frère, où un éclaire allait tomber à ce moment même, pour y échappée elle fit poussée un arbre qui résista à sa foudre, dans lequel lui et son frère étaient abrités*

*Elle le détacha avec hâte, et l'allongea sur ses genoux, affolée*


Valence : Réveille-toi Céleste !!!!

*Elle pleurait tout ce qu'elle pouvait*


Valence : Heureusement tu vas bien …

*A l'extérieur du tronc, il pleuvait, elle essaya de recueillir de l'eau qu'elle versa sur le visage de son frère qui se réveilla doucement mais avec mal*

Céleste : Hmm....

*Valence devenue joyeuse, elle pleurait et paniquait désespérément, mais elle fut rassurée qu'il allait bien*

Valence : Tout va bien maintenant mon frère...

*Céleste fixait dans le vide, sans un mot, tandis que sa sœur l'observait lui puis ils finirent par s'endormir*

*Depuis ce jour, Valence retrouvais son frère pour y donner à manger, lui parler, lui passer ses cours, afin qu’il rattrape son retard avec les enfants de son âge et passer du temps avec elle, quant à la mère, elle était tombée gravement malade et passait ses journées dans son lit, maudissant sans cesse son fils*



_____________________________________________________________________



_____________________________________________________________________



17 ans

*Un soir sa sœur le cherchait, près de l’arbre et le rejoignit dans sa cache*
Céleste la fixa arriver et lui dis :*


Céleste : Comment va maman ? *D’un air inquiet*

Valence : Elle est toujours malade, et ça n’as pas l’air de s’arranger…

*Il baissa la tête attristé*

Céleste : D’abord papa, ensuite maman…

Valence : …..

*Elle s’assit en face de lui, lui posant des vêtements neufs et un papier*

Valence : Je t’ai acheté des vêtements, vue l’état de maman, l’argent ne lui servira à plus grand-chose et cela sera mieux que tes vieux lambeaux

Céleste : Merci Valence

Valence : Pas de souci, c’est normal, mais regarde ce papier plutôt

*Céleste pris le papier et constata de quoi il était sujet, il fut surpris qu’il fixa valence aussitôt*

Céleste : Tu ne m’as quand même pas inscrit dans un lycée ?!

*Elle lui répondit d’un sourire ravie que son frère ne put s’empêcher de lui sauter autour du cou, heureux*

Valence : Il serait temps que tu reprenne ta vie en main Céleste, le lycée est situé à cet endroit, d’ailleurs, ce ne fut pas si facile, j’ai falsifiés certains documents… Comme tu n’as aucun papiers et historiques…

Céleste : Il ne fallait pas

Valence : Maman ne tiendra pas encore longtemps, donc il faut que tu changes, tu ne dois pas rester comme ça ! Il est temps de te ressaisir bon sang !!!

Valence : En tout cas, tu peux y aller dès demain, dans tous les cas tu as même de l’avance sur les autres avec mes anciens cours, tu dois bien les connaitre depuis le temps, non ?

Céleste : Je te crois dans ce cas, j’y réfléchirais cette nuit, mais ne te mets pas en danger à cause de moi s’il-te-plaît

*Valence se releva et lui fit avant de partir :*


Valence : N’oublie pas, cette année tu auras obligatoirement ta mana

*Il lui sourit en guise de réponse*

Valence : Sur ce, Je vais me coucher, je repasserais *Elle l’embrassa sur le front et partie*

Valence : Bonne nuit Céleste

Céleste : Encore merci, Valence

_____________________________________________________________________



_____________________________________________________________________



*Céleste avait passé sa nuit à réfléchir aux paroles de sa sœur, il savait que d'un moment à l'autre, il effectuera  sa première manifestation, de plus c'était le seul et l'un des rares à avoir un tel retard, alors il se dit que Valence avait sans doute raison, qu’il était temps de se reprendre en main et de retourner au lycée, il n'avait pas de réels autre retard que les autres enfants de son âge car sa sœur lui enseignait malgré le peu de temps qu'ils pouvaient et réussissaient à se consacrés*

*Il se leva très tôt, profitant de la nuit pour sortir de la propriété en passant par la chambre de Valence en grimpant les lierres qu'elle lui créait pour le faire entrer en cachette.*

*Une fois entré, il embrassa sa sœur sur le front pour la remercier de son soutient puis il dirigea vers la sortie du manoir, et partit sans problème en direction du lycée*


Céleste : Merci

*Devant le bâtiment, il attendit quelques heures l'ouverture des grilles*

*Il ne passait pas inaperçu, sa longue chevelure dorée, ses yeux bleu, et son visage inconnu le rendait la proie facile pour le regard des nombreux curieux puis il arriva dans sa salle de classe quand son professeur l'appela pour le présenter*


Le professeur : Nous accueillons un nouvel élève aujourd'hui

*Les élèves s'observèrent les l'un les autres, intrigué et joyeux de rencontrer une nouvelle tête parmi eux*

Les élèves : Sérieux ? Il ressemble à quoi ? Il maîtrise quelle couleur ? Un nouveau ? *En chœur*

*Ils attendirent qu'il fasse son apparition devant tout le monde*

Le professeur : Entre veux-tu ?

*Céleste entra d'un pas décider et souriant, il se plaça sur l'estrade devant le tableau de craie*

Les élèves en chœur : Présente toi ! Présente-toi !

*Céleste s'exécuta*

Céleste : Je m'appelle Céleste Elk'Ulkiell, je vis dans un manoir situer dans l’un quartiers nord de la ville avec ma sœur et mes parents.

Chuchotements : il est mignon, il est célib ? Trop mignooon !


*Certaines filles rigolèrent entre-elles, le trouvant à croquer*

Une des filles : Tu as quel âge ?

Céleste : 17 ans

Une autre : Tu es célib' ?

Céleste : Oui je suis célib' *Il se sentait quelque peu gêné*

*A cette réponse les filles semblaient ravies*

Un des garçons de la salle lui demanda : Céleste, tu maitrises quelle couleur ?

*Céleste se vit contraint de répondre à cette question, sous le regard affamés de ses nouveaux camarade*

Céleste : Comment dire... Je...

*Le professeur lui coupa la parole à ce moment*


Le professeur : Il fait malheureusement parti les irréguliers, il n'a encore aucune couleur attribuée

*Tous les élèves se regardèrent, se demandant si cela était possible*

Un d'eux : C'est vraiment possible monsieur ?

Le professeur : Oui, jusqu'au dernier jour de ses 17 ans.

Un élève : waouh, la poisse !

*L'enseignant désigna sa place, la dernière restante au fond de la salle près des fenêtres et des placards, le jeune homme s'y assit et déballa ses affaires*

Le professeur : Bon, reprenons le cours de la dernière fois, sortez votre manuel de philosophie, page 237.

*Tout le monde s'exécuta, le nouveau aussi*


*Le soir*

*Il révisait ses cours dans son tronc, éclairé par la lueur des bougies,  caché aux yeux de sa mère qui malgré sa faiblesse se déplaçait en fauteuil roulant et se reposait près de la fenêtre, haineuse cependant celle-ci s’était endormie.*


Valence : Tu es là ?

*La jeune femme entra sous l'arbre, et enlaça son frère*

Valence : Comment c'est passée ta journée ?

Céleste : Ca a été, le programme a un peu changer au tiens.

Valence : Je m'en doutais, mais c'est toujours çà d'acquis.

Valence : De plus tu es entrés dans le cursus scolaire en fin d’année, c’est bientôt le bac…

Céleste : Oui, mais ce n’est pas grave, je le réussirais quand même, grâce à toi.

*Céleste s'endormit de fatigue après une nuit blanche sur les genoux de sa tendre sœur lui elle, lui caressait et coiffait sa chevelure*

Valence : Repose-toi, tu en as besoin, les examens approchent...


Voix off : En effet, le prof lui-même leur rabâche tous les jours l’approche du bac !

Le professeur : J’espère que vous vous y êtes pris bien avant pour les révisions car le bac, c’est pour bientôt, n’espérez pas le réussir au talent, n’est-ce pas Maxence ?

Maxence : Ouais-ouais m’sieur haha

Le professeur : Le bac est très important, c’est la clé qui vous ouvre toutes les portes de votre orientation et de vos choix de métiers !

*Les élèves chuchotèrent à l'oreille de Céleste*

Les élèves : Il dit çà quasiment tous les jours tu verras !




*Quelques semaines plus tard*

Le professeur : Le bac est pour la semaine prochaine ! Et comme toujours je suppose que les 3/4 d'entre vous n'ont encore rien réviser !

Un élève :
Mais non, mais non monsieur, vous vous trompez !

*La veille *

Le professeur : Prêt pour le grand jour ? Et oui ! C’est demain ! C’EST LE BAAAAC !!!

Le professeur : Tant que j’y pense, venez à mon bureau en fin d’heure Céleste

Céleste : ……

*En fin d’heure, Céleste rejoignit son professeur à bureau, qui lui parla de l’épreuve orale*

Le professeur : Bien que j’ai pu constater ton réel retard par rapport aux autres dans ta manifestation, tu devras faire beaucoup plus d’effort en présence du jury pour l’épreuve orale de philosophie, car il te faudra démontrer ta théorie pas l’intervention du mana essentiel.

Le professeur : Mais comme tu ne pourras pas, il te faudra faire des points d’avances sur les autres matières tu comprends ?

Céleste : Oui monsieur, je ferais de mon mieux.

Le professeur : Tu peux y aller, au revoir et bonne chance

Céleste : Merci au revoir



_____________________________________________________________________

PS : Ne faites jamais comme notre Héros lors de vos examens !!!
_____________________________________________________________________



*Le jour "J"*

*Les élèves attentaient par groupe devant les salles du lycée, qu’ils soient appelés tour par tour afin de passer l’oral*


Le jury : Céleste Elk’Ulkiell

*Le jeune homme entra, en prenant son sac et en présentant ses faux papiers*

Le jury : Bonjour

Céleste : Bonjour madame

Le jury : Asseyez-vous

Céleste : Non merci, je me concentrerais mieux debout

Le jury : Comme vous le souhaitez

Le jury : Vous serez interrogé sur le thème du changement, vous devrez donner sa signification et les exemples prouvant vos théories, puis la dernière partie de l’oral consistera à illustrer vos théories à l’aide du mana essentiel

*Le jury plaça des feuilles d’annotation sur son bureau et se prépara à noter l’élève, puis le fixa*


Le jury : Vous pouvez commencer.

*Céleste s’exécuta, il s’en sortait bien, il ne stressait et paniquait nullement, ainsi toute la première partie de l’épreuve se déroula impeccablement*

Le jury : Bien, maintenant vous pouvez passer à la 2eme partie de l’épreuve.

Céleste : Veuillez m’excusez, mais n’ai toujours pu effectuer ma manifestation…

Le jury : Hmmm… C’est bien la première fois que je tombe sur un cas comme le votre

Le jury : Cependant il vous reste 10 minutes, essayez donc de vous concentrer, ça viendra peut-être.

*Ainsi, il essaya tant bien que mal à invoquer quelque chose, afin de prouver ses théories, mais rien de vient, la femme continua de l’observer*

Le jury : Je ne suis pas censée intervenir et vous aider, mais à condition que cela reste un secret entre vous et moi, est-ce compris ?

*Il hocha la tête, un peu gêné*

Le jury : Maintenez-vous bien droit, et fermez les yeux en inspirant bien fort

*Le jeune homme s’exécuta*

Le jury : Faite le vide en vous, et ne visualisez rien hormis le noir complet

*Céleste tenta de se concentrer malgré ça, les larmes lui montèrent aux yeux*

Le jury : Calmez-vous, soyez serein…

*Quelques secondes suivantes il n’entendit plus rien autour de lui, il se retrouva plonger au fond de lui-même puis il entendit une voix au fond de lui, qui l’appelait*


La voix : Céleste…

*Céleste se sentit projeter dans son esprit, accompagner de cette douce voix

La voix : Approche mon enfant

Céleste : Où-suis-je ?

*Il faisait noir, un noir complet autour de lui, puis, il réentendu une voix, douce et cristalline puis où il perçut un visage à travers le voile noir qui faisait apparition lentement, puis des bras qui lui saisir le visage, le collant à celle de la silhouette dont les yeux étaient si pénétrant qu'il en perçait le cœur de quiconque regardait à travers*

La voix : Sais-tu qui je suis ?

Céleste : Tu es le mana essentiel... de mon essence ?

La voix : Oui, je suis une partie de toi

La voix : Que recherches-tu ?

Céleste : Que dois-je rechercher ?

La voix : Ce que tu désires au fond de toi…

Céleste : Rien

Céleste : Pourquoi te manifeste-tu seulement maintenant ?

La voix : Tu le sauras bien assez tôt mon ange

La voix : Je te repose une dernière fois la question

La voix : Que recherches-tu ?


Céleste : …..

*Céleste ne répondit que d'un silence*

La voix :
Qu'il en soit ainsi

*Elle embrassa le jeune homme qui lui se laissa faire, puis le repoussa doucement, le jeune homme pouvait distinguer le reste de son corps dévêtu, ressemblant fortement à un reptile*

La voix : Ainsi ce conclu notre pacte, pour l’éternité…

*En face de lui se trouvait un arbre mort, dont des photos étaient accrochées sur les branches, des photos de son passé, de son présent*

*Il n'avait pas la certitude d'en être lui-même l'auteur il en était bouche-bé comme le jury présente dans la salle jusqu’à ce qu’elle réagisse, elle le félicita*

Le jury : Félicitation !

Céleste : J-J’ai réussi ?

*Il en avait les larmes aux yeux*

Le jury : Oh, les 10 minutes sont finies

Le jury : Tu peux disposer, au revoir

Céleste : Merci beaucoup, bonne journée

*Il reparti, le sourire jusqu’aux lèvres, heureux*



*A la maison*

*Céleste attendait avec impatience l’arrivée de sa sœur dans l’arbre près à lui compter la nouvelle*

*Après un certain temps elle finit par arriver*

*Céleste lui sauta dans les bras, heureux*


Valence : ça c’est bien passer à ce que je constate

Céleste : Devine quoi ? J’ai enfin mon mana essentiel !!!

Valence : C’est vrai ? Tu sais qu’elle est ta couleur ?

*Céleste  eu un air hébété*

Céleste : Je t’admets ne pas avoir regardé…

Valence : Tu regarderas quand tu m’auras raconter comment s’est fait ta manifestation, je ne suis pas censée voir ta couleur, c’est interdit.

Céleste : je ne le savais… Mais qui le saura ? Tu as bien falsifié mes papiers pourtant

Valence : …..

Céleste : Bon, je te raconte avant !

*Céleste lui raconta donc l’évènement et la poursuite de son examen, quant à elle, elle l’écouta passionnée et ravie*

Valence : Donc à priori tu devrais avoir la même couleur que moi !

Céleste : il n’y a plus qu’à vérifier *souriant*

*Il fit apparaitre son coffret qu’il commença à ouvrir, avant qu’il ne termine son action la sœur posa une main sur celle qui effectuait son action après du petit conteneur*

Valence : Ne l’ouvre pas, tu n’as pas besoin de le savoir

*Céleste baissa la tête mais accepta*

Céleste : Tu as raison, allons observer les étoiles dans ce cas, le ciel est magnifique ce soir

??? : ……..

*Le silence planait entre eux mais ils observèrent le ciel étoilé en se tenant la main, par le soutien mutuel entre-eux*


_____________________________________________________________________



_____________________________________________________________________



*Quelques semaines plus tard, il reçut du courrier indiquant qu’il avait réussi son épreuve, et obtenu la note de 17,4 à son examen ainsi que la plus haute mention mais qu’il était cependant convoquer à l’établissement pour recevoir les félicitations.
Il avait aussi reçu ses documents officiels*


*Ainsi il se rendit sur place, munit de la lettre et de ses papiers*

*Il se retrouva dans la salle du proviseur, qui l’attendait, celui-ci était beaucoup plus effrayant que le principal du collège, il était costaud, noir aux cheveux et la moustache grise*

Le principal : Asseyez-vous et présentez-moi vos papiers d’identité ainsi que vos résultats au bac

*Il prit le temps de tout inspecter*

Le principal : Hmm, alors c’est vous le fameux jeune homme ?

Le principal : Je vous félicite pour vos résultat honorables, mais malheureusement… comment vous dire ? Vous ne pouvez obtenir ce diplôme

*L’homme brûla les documents et en fit de même avec les papiers du jeune homme qui se leva d’un bond les yeux grands ouverts*

Céleste : Pourquoi avez-vous fait ça ????

*Le principal leva la main ou d’un coup surgit des hommes vêtus d’une combinaison noire le saisirent*

Céleste : !!!

*Il en fut surpris que la peur monta en lui*

Le principal : Vous n’avez pas les critères de bases requis pour l’obtention de ce diplôme et encore moins pour votre citoyenneté

*Les Hommes survenus lui bâillonnèrent la bouche pour empêcher de parler ou même de mordre, mais a ce contraire, le jeune homme était apeuré et perplexe*

Le principal : Je me présente, je suis l’inspecteur Wildson. Et ses personnes autour de toi sont des contrôleurs.

Wildson : Nous sommes-là pour contrôler ta couleur, afin de confirmer nos doutes
*L’homme extrait du cœur de Céleste sa boite contenant son essence*

Wildson : Vu ton coffret, tu proviens d’une riche famille, malheureusement pour eux, leur fils est…

*Il arrêta de parler en voyant la couleur de la perle, le coffret entre-ouvert qui le referma aussitôt*

Wildson : Bon j’ai compris, trêve de bavardage, embarquez-le !!!

Wildson : IMMEDIATEMENT !!!

*Les contrôleurs assommèrent le jeune homme d’un coup dans la nuque qui fit sombrer le jeune homme dans l’inconscience*

*L’inspecteur fut malgré tout surpris de tomber sur un jeune homme, très tardif dans sa manifestation de ses pouvoirs, une fois qu’il fit emmener dans son fourgon, il souria*

*Quand vint le moment sur le trajet où l’enfant se réveilla, reprenant petit à petit les idées, il se tourna vers lui, le sourire aux lèvres et commença à lui poser diverses questions.*


Wildson : Alors petit, sais-tu où tu vas ?

*Le jeune homme avait l’air perplexe, il ne répondit pas mais semblait très peureux, ses yeux brillaient, il ne semblait pas comprendre ce qu’il se passait, il se trouvait bâillonné et attaché de la tête aux pieds.*

Wildson : Oh, oui j’oubliais les bonnes manières !

*Il s’avança et il retira le tissus qui bâillonnait la bouche du garçon, toujours accompagner de son sourire puis lui reposa la question*

Wildson : Réponds.

*Pour seule réponse du jeune homme, il fit signe de non à l’homme les larmes aux yeux, haletant*

Wildson : On t’emmène dans un nouveau monde, tu n’as guère le choix après tout, même ta mère en était ravie ! *Il se mit à rire*

*Quant au jeune homme, une larme se mit à couler commençant à comprendre ce qu’il lui arrivait*

Wildson : C’est ta destinée après tout.

Wildson : Tu seras envoyé en Exil, à partir d’aujourd’hui tu n’es plus un citoyen, et encore moins un Homme-Libre, mais un Exilé.

Wildson : Tu as eu de la chance, d’avoir pu profiter de ta vie aussi longtemps en tant qu’Homme-libre, soit-en heureux

*Se moqua-t-il, tandis son petit rictus ne quittait jamais ses lèvres*

*Le jeune homme baissa la tête en laissant tomber des larmes dans le plus grand silence qu’il ne comprenait la raison de son exil*


Wildson : J’aurais une question à te poser en priorité

Wildson : Connaissais-tu ta vrai couleur ?

*Céleste redressa la tête vers l’inspecteur, en attente de la réponse*


Wildson : Je constate que non, je ne te la dirais pas dans ce cas.

Wildson : Envoyer un monstre en Exil tel que toi est si plaisant, vous les êtres d’exceptions vous êtes immondes, sans cœur, sans foi, vous ne méritez pas de vivre où même d’exister

Céleste : Et puis quoi encore ?!!

*Le jeune homme osa hausser le ton*

*L’inspecteur agrippa le jeune homme par le cou, l’étranglant à moitié qu’il fut plaquer contre la paroi du fourgon avec violence, puis lâcha à travers les dents*


Wildson : Sais-tu au moins qui sont les êtres d’exceptions et de quoi ils sont capables ?

Céleste : Non… *tousse*

Wildson : Qu’as-tu été demandé pour devenir une exception ? *Cracha-t-il*

Céleste : ……

Wildson : Réponds ! *Il le frappa au visage, par mécontentement*

Wildson : J’ai un peu de sympathie pour toi petit, cela faisait longtemps que je n’avais pas eu affaire à un morveux.

Wildson : Fin de la discussion.

*L’inspecteur le relâcha et bâillonna le jeune homme, puis s’amusait à le rué de coups, de le torturé*

*Durant le voyage, le jeune homme n’avait rien mangé depuis son départ, il n’avait pas non plus dormit. L’épuisement était à son comble et proche de la mort *


*Après un temps indéterminé, ils arrivèrent.*

Wildson : On y est, admire ce passage qui te condamne à jamais !

*Prenant le menton du jeune garçon dans la main pour le faire fixer un vortex étrange*

*Céleste vit ce vortex, tenu par un homme étrange, gros, et chauve, dont la barbe teintait dans le gris traînant jusqu’à ses pieds, l’âge avait drôlement rattrapé le vieil homme. Par ailleurs il n’était pas vêtu comme les autres, celui-ci portait un vêtement de jupe, tout usé.
De plus, le vieil homme fixait ses yeux vides dans la direction de ceux du jeune garçon, qui se laissait traîner par terre, dépourvu de force jusqu’au portail.*


Wildson : D’ailleurs ce petit finira par te remplacera un de ces jours.

*Fit il en direction du gardien dimensionnel*

Wildson : Nous reviendrons le chercher avant ta mort.

*Le jeune garçon fixait entour le lui, puis croisa le regard du gardien, qui lui fit naître une lueur mélancolique, aussitôt le gros bonhomme baissa la tête où il fit faiblir le portail*

Wildson : Bien, gardien, garde le vortex ouvert.

Wildson : A mon signal, jetez-le.

*Le jeune homme observait le vortex, aussi étrange soit-il*

Wildson : Bon voyage petit !

*Céleste se vit projeter violemment à travers le vortex, il put à peine voir entre deux clignements de yeux de la terre sèche, puis des pieds*

??? : C’est lui

??? : C’est l’Elu !

*Mais il s’évanouit aussitôt*


_____________________________________________________________________

Hé voilà pour la première partie, qui s'achève ici même!!!

_____________________________________________________________________
S.
S.
Gaki
Gaki
Féminin Bélier Buffle
Nombre de messages : 7
Age : 23
Date d'inscription : 02/11/2015

Histoire [Sans titre] Empty Re: Histoire [Sans titre]

le Dim 15 Nov 2015 - 23:21
Désolé pour ce double post

Mais je suis bien triste que l'histoire ne plaise pas, je ne pourrai donc pas l'améliorer et désolé pour le pavé également!

:T_T:
Pando
Pando
Daijin
Daijin
Féminin Poissons Chat
Nombre de messages : 2561
Age : 21
Date d'inscription : 29/10/2012
Mangas préférés : Pandora Heart , Love so Life, Quartier Lointain, Orange, Perfect Word
Animés préférés : Violet Evergarden, Cowboy Bebop, Noragami, Samourai Champloo
Films préférés : Tombeau des lucioles, Traversée du temps, Princesse Monoké

Histoire [Sans titre] Empty Re: Histoire [Sans titre]

le Lun 16 Nov 2015 - 18:40
Réputation du message : 100% (1 vote)
Ne méprend pas Razz c'est pas que ton histoire ne reçois pas de commentaire que personne ne l'a lit Histoire [Sans titre] 1929717412
De plus ça fait pas bien longtemps que tu l'as posté !
Crois en tes œuvres et n'écris pas pour plaire mais pour te plaire avant tout Histoire [Sans titre] 1929717412
Maat
Maat
Daijin
Daijin
Masculin Scorpion Chien
Nombre de messages : 3119
Age : 26
Date d'inscription : 19/07/2014
Mangas préférés : Berserk, A Silent Voice
Animés préférés : Kara no Kyôkai, Fate Zero, HF, Ergo Proxy

Histoire [Sans titre] Empty Re: Histoire [Sans titre]

le Lun 16 Nov 2015 - 21:09
pandorahearts a écrit:Ne méprend pas Razz c'est pas que ton histoire ne reçois pas de commentaire que personne ne l'a lit Histoire [Sans titre] 1929717412
De plus ça fait pas bien longtemps que tu l'as posté !
Crois en tes œuvres et n'écris pas pour plaire mais pour te plaire avant tout Histoire [Sans titre] 1929717412

Tu as mille fois raison ! Histoire [Sans titre] 814163

Pour être honnête je suis vraiment curieux de voir ce que les membres peuvent écrire mais souvent le temps manque.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum