Manga-Fan

Welcome !

Si vous cherchez un forum consacré à la japanimation et aux mangas, un forum où l'on peut discuter de tout et de rien dans la bonne humeur, si vous cherchez un lieu pour discuter sérieusement, débattre entre otaku et s'amuser à la fois... Manga-Fan est fait pour vous !!
Bienvenue Invité ! Passez un bon moment sur Manga-Fan !
___________

Votre dernière visite date du ,
Vous avez posté actuellement 0 message(s).
Souhaitons la bienvenue à Chanel !

___________

Nous suivre sur :
Facebook - Manga-Fan - Twitter - Manga-Fan

Blog : Blog - Manga-Fan

Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée
Le Guide d’Yce
mascotte Manga-Fan
Dessin : Akamaru Couleurs : Showel
Navigation Anime/Manga
Les activités du moment
Liens utiles
Les posteurs les plus actifs de la semaine
28 Messages - 20%
20 Messages - 14%
17 Messages - 12%
16 Messages - 11%
15 Messages - 10%
12 Messages - 8%
10 Messages - 7%
9 Messages - 6%
8 Messages - 6%
8 Messages - 6%
Page Facebook

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Tiziana
Senpai
Senpai
Féminin Cancer Dragon
Nombre de messages : 1127
Age : 29
Date d'inscription : 09/02/2008

L'histoire du Japon

le Mer 5 Nov 2008 - 2:44
L'histoire du Japon


La légende rapporte que le Japon fut fondé au VIIesiècle av. J.-C. par l’empereur Jimmu. Le système d’écriture chinois, ainsi que le bouddhisme furent introduits durant les Ve et VIe siècles, initiant une longue période d’influence culturelle chinoise. Les empereurs étaient les dirigeants symboliques, alors que le véritable pouvoir était le plus souvent tenu par les puissants nobles de la Cour, régents ou shogun (général en chef des armées).

À partir du XVIe siècle, des commerçants venus du Portugal, d’Espagne, des Pays-Bas et d’Angleterre débarquèrent au Japon avec des missionnaires chrétiens. Pendant la première partie du XVIIe siècle, le shogunat craignit que ces missionnaires fussent la source de périls analogues à ceux que subirent ses voisins (telles les prémices d’une conquête militaire par les puissances européennes ou un anéantissement total pareil à celui que subit le royaume tibétain de Gugé en 1630 suite à l'accueil bienveillant de missionnaires chrétiens par son roi, accueil provoquant l'invasion du Ladakh par son voisin rival, qui profita de l'agitation engendrée par la colère des autorités bouddhistes contre la menace de la perte de leur monopole religieux et de leur influence); aussi la religion chrétienne fut formellement interdite en 1635 sous peine de mort sous la torture. Puis, en 1639, le Japon cessa toute relation avec l’étranger, à l'exception de certains contacts restreints avec des marchands chinois et hollandais à Nagasaki (長崎), précisément sur l’île de Dejima (出島). Cet isolement volontaire dura jusqu’à ce que les États-Unis, avec le commodore Matthew Perry, forcent le Japon à s’ouvrir à l’Occident par la politique de la canonnière en signant la Convention de Kanagawa en 1854 après son pilonnage.

En seulement quelques années, le renouement des contacts avec l’Occident transforma profondément la société japonaise. Le shogunat fut forcé de démissionner et l’Empereur fut remis au pouvoir. La restauration Meiji de 1868 initia de nombreuses réformes. Le système de type féodal fut officiellement aboli et de nombreuses institutions occidentales furent adaptées. De nouveaux systèmes juridiques et de gouvernement ainsi que d’importantes réformes économiques, sociales et militaires transformèrent le Japon en une puissance régionale. Ces mutations donnèrent naissance à une forte ambition qui se transforma en guerre contre la Chine (1895) et contre la Russie (1905), dans laquelle le Japon gagna la Corée, Taiwan et d’autres territoires.

L’expansionnisme militaire du Japon, qui débuta au XXème siècle avec l’annexion de la Corée (1910), prit de l'ampleur au cours de l'ère Shôwa avec l’invasion de la Mandchourie en 1931. En 1937, l'empire se lança dans une invasion à grande ampleur de la Chine qui débuta avec le Bombardement stratégique de Shanghai et de Guangzhou, entraînant une résolution de blâme de la Société des nations à l'encontre du Japon.

L’attaque sur Pearl Harbor dans l’archipel d’Hawaii en 1941 l’engagea dans la Seconde Guerre mondiale. Le Japon se construisit dès lors un empire colonial, appelé officiellement Sphère de coprospérité de la grande Asie orientale, qui lui permit de se fournir en matières premières mais résultat en d'innombrables exactions à l'encontre des populations d'Extrême-Orient. Le Japon fut finalement vaincu en 1945 après le largage de deux bombes atomiques, une sur Hiroshima (6 août 1945) et une autre sur Nagasaki (9 août 1945). Il se rendit aux États-Unis et ses alliés le 15 août 1945. Le traité de paix avec la Russie est toujours en négociation, en règlement du problème des îles Kouriles du sud, occupées par cette dernière depuis la fin du conflit.

Le Japon dévasté d’après-guerre, confiné à l’archipel, resta sous la tutelle des États-Unis jusqu’en 1951 (traité de San Francisco). Ceux-ci imposèrent une nouvelle constitution plus démocratique et fournirent une aide financière qui encouragea le renouveau du pays.

L’économie se rétablit rapidement et permit le retour de la prospérité sur les îles.

Vers la fin de la seconde guerre mondiale, le Japon connaît une apogée culturelle et pour le moins économique. Toutefois, ce « miracle économique » va prendre fin dès le début des années 1990, date à laquelle la bulle spéculative japonaise éclate.
Article détaillé : Forces d'autodéfense japonaises.

Actuellement, bien que sa part soit relativement faible dans les finances de l’État, le Japon a le cinquième plus important budget militaire du monde en chiffres absolus, mais l’importance de ce budget ne fait pas pour autant du Japon une grande puissance militaire. La constitution japonaise interdit en effet le maintien d’une armée, le droit de belligérance et le lancement de toute opération militaire en dehors de ses frontières autre que dans le cadre de l’autodéfense. Cependant, des « forces d’autodéfense », un corps militaire professionnel disposant de moyens techniques avancés.

Avec la guerre en Irak en 2003, la Constitution a été aménagée pour pouvoir déployer des troupes hors de son territoire dans le cadre d’opérations à caractère non strictement militaire (reconstruction, aide humanitaire…). De la sorte, le Japon espère pouvoir acquérir un rôle diplomatique plus en rapport avec sa puissance économique.
avatar
ZGMF Balmung
Manga-Fan no Tennō Heika
Manga-Fan no Tennō Heika
Masculin Gémeaux Chat
Nombre de messages : 23176
Age : 30
Date d'inscription : 22/12/2007
Mangas préférés : Aria, Aqua, TRC, Amanchu!, Midori Days, Yozakura Quartet
Animés préférés : Aria, Gundam SEED, Saiunkoku Monogatari, Kanon 2006, .hack//SIGN
Films préférés : Les enfants loups : Ame & Yuki
J-Dramas préférés : Byakuyakou, Nagareboshi, Amachan
http://aria-nisme.blogspot.com

Re: L'histoire du Japon

le Mer 5 Nov 2008 - 3:59
lol Oui ces « forces d’autodéfense » sont une des grandes polémiques du système japonais actuel ^^"

J'aime beaucoup ton résumé de l'histoire du Japon ! =) C'est condensé, mais il y a les grandes lignes principales ! ^^

Le Japon fut finalement vaincu en 1945 après le largage de deux bombes atomiques
Juste une précision ... Le Japon aurait pu encore combattre longtemps.
C'est la raison pour laquelle l'état major américains a préféré utilisé la Bombe, il estimait les pertes humaines US bien trop importante si il y avait un débarquement en bonne et due forme (ils avaient déjà pu gouter l'acharnement nippon dans les archipels du Pacifique ... les japonais étant près à se battre jusqu'aux derniers, il y avait très très peu de prisonnier ! O_o). Enfin dans cette décision faut aussi prendre en compte que le fait que les Russes avaient déclarer la guerre au Japon quelques jours auparavant, c'était aussi un moyen pour les USA de bloquer l'avancée soviétique : que le Japon ne soit pas une deuxième Allemagne (la guerre froide approché déjà alors que la guerre n'était pas terminée ...)

D'ailleurs c'est à l'occasion de ces Bombes que les Japonais ont entendu pour la première fois leur Empereur (Hirohito), c'était un discour à la radio je crois de souvenir. Jamais avant cela avait arrivé, l'empereur était une sorte de dieu vivant, une image sacré que personne (ou presque) ne pouvait approcher. Les américains ont aussi voulu détruire cette image en faisant venir l'empereur lui même signer l'acte de capitulation du Japon sur le porte avion (oublié le nom zut >__<) ...

Aussi c'est l'empereur qui a préféré mettre fin à cette guerre contre l'avis général de la caste militaire ; caste qui régnait véritablement sur le Japon ... mais une fois que l'empereur avait choisis, on ne peux plus s'opposer à sa décision.

Et, je tiens à le préciser ... le Japon a toujours un empereur aujourd'hui ^^ l'empereur Akihito. Empereur qui est toujours très respecté au Japon ! Même Hirohito , l'empereur de Japon sous la 2ème GM était très aimé, sa mort a été un deuil nationale sur l'archipel (échec pour les Etats-Uniens au passage qui voulait à l'origine détruire l'image impériale !)

_________________
Tiziana
Senpai
Senpai
Féminin Cancer Dragon
Nombre de messages : 1127
Age : 29
Date d'inscription : 09/02/2008

Re: L'histoire du Japon

le Mer 5 Nov 2008 - 20:52
Eh ben je vois que tu t'y connais Z Bal =)
Ca fait plaisir de pouvoir lire de bonne chose sur le Japon.
En ce qui concernce la 2de GM, c'est sûr que le Japon aurait pu agir si il n'y avait pas eu le bombardement. D'ailleurs à Pearl Harbor on a bien vu comment ils ont attaqués.

Mais bon j'en dirait pas plus ^^"
avatar
ZGMF Balmung
Manga-Fan no Tennō Heika
Manga-Fan no Tennō Heika
Masculin Gémeaux Chat
Nombre de messages : 23176
Age : 30
Date d'inscription : 22/12/2007
Mangas préférés : Aria, Aqua, TRC, Amanchu!, Midori Days, Yozakura Quartet
Animés préférés : Aria, Gundam SEED, Saiunkoku Monogatari, Kanon 2006, .hack//SIGN
Films préférés : Les enfants loups : Ame & Yuki
J-Dramas préférés : Byakuyakou, Nagareboshi, Amachan
http://aria-nisme.blogspot.com

Re: L'histoire du Japon

le Jeu 6 Nov 2008 - 0:43
On va dire qu'être étudiant en histoire aide un peu ^^"

Je vais donner une nuance à ce que tu viens de dire :
le Japon aurait pu agir si il n'y avait pas eu le bombardement
Pas vraiment ^^ ... j'ai sans doute mal tourné mes mots dans mon post précédent lol
Le Japon n'avait plus du tout les moyens de continuer la guerre : leurs flottes navales avaient anéantis à la suite de plusieurs défaites, l'espace aérien étaient presque sous contrôle américain, les systèmes de communication Japonais au Japon même était sans cesse pilonnés par l'aviation américaine : les infos passaient très mal (ex : après la première bombe atomique, l'info a mis très longtemps a arrivé à Tokyo), ...
Sans compter que l'URSS rentrait elle aussi en guerre contre le Japon (elle ne l'était pas encore avant).
Le Japon était exsangue ...

Pour ce que je voulais entendre dans "le Japon pouvait encore combattre" : c'est que l'armée terrestre japonaise n'était pas encore anéanti, en Chine il y avait par exemple encore des millions de Japonais en armes (que d'ailleurs les autorités voulaient faire rentrer (pour défendre le pays) ... après la guerre il fallut même pas mal d'années pour que tous retournent chez eux).
Et un soldat japonais alors, par son éducation même endoctrinement même on peut dire, ça se battait jusqu'au bout même s'il faut en venir au mains ...
Exemple : un article de wikipedia sur la bataille d'Okinawa, j'ai lu ce qui était dit et ça semble assez correct (faut tout de même faire attention avec wikipedia ^^") : c'est pour donner un exemple de résistance japonaise.
Donc imaginez la même résistance au Japon, avec là non pas 120 000 japonais mais des dizaines de millions ... O__o
... Les Japonais allaient continuer à combattre, on leur avait appris, les soldats de l'empereur étaient prêt à mourir pour lui !
De même la population civile, on l'entrainait à se battre devant les menaces de débarquement alliés sur les côtes nippones (bon là je suis plus sceptique sur la capacité de se battre d'une population civile déjà à bout de nerf avec la guerre et ses restrictions ... mais une part au moins n'aurait sans doute pas hésiter à combattre)

Voilà ... ^^" Les Japonais avaient déjà perdu la guerre mais n'avaient pas abandonné l'idée de combattre -jusqu'au bout !- !

Je ne cautionne pas l'utilisation de la bombe atomique par les Etats Uniens, mais la théorie d'un bombardement pour éviter des dizaines de milliers de morts parmi leurs troupes n'est pas absurde (même s'il faut prendre en compte d'autres paramètre ^^ comme l'URSS).

D'ailleurs, les EU n'avaient que trois bombes alors : une avait explosé dans le désert américains pour faire un essai, les deux autres sur Nagasaki et Hiroshima ... donc la menace de Truman de bombarder une à une les villes japonaises si le Mikado refusait de capituler était du bluff (du moins sur le court terme) : mais ça les Japonais ne le savait pas ^^
... Enfin faut mieux qu'au final qu'ils aient capitulé tout de même ^^"

_________________
Contenu sponsorisé

Re: L'histoire du Japon

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum