Manga-Fan

Welcome !

Si vous cherchez un forum consacré à la japanimation et aux mangas, un forum où l'on peut discuter de tout et de rien dans la bonne humeur, si vous cherchez un lieu pour discuter sérieusement, débattre entre otaku et s'amuser à la fois... Manga-Fan est fait pour vous !!
Bienvenue Invité ! Passez un bon moment sur Manga-Fan !
___________

Votre dernière visite date du ,
Vous avez posté actuellement 0 message(s).
Souhaitons la bienvenue à Un_Alchimiste !

___________

Nous suivre sur :
Facebook - Manga-Fan - Twitter - Manga-Fan

Blog : Blog - Manga-Fan

Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée
Le Guide d’Yce
mascotte Manga-Fan
Dessin : Akamaru Couleurs : Showel
Navigation Anime/Manga
Les activités du moment
Liens utiles
Les posteurs les plus actifs de la semaine
17 Messages - 19%
16 Messages - 18%
13 Messages - 15%
11 Messages - 13%
10 Messages - 11%
5 Messages - 6%
5 Messages - 6%
4 Messages - 5%
4 Messages - 5%
3 Messages - 3%
Page Facebook

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
FesseGauche
Gaki
Gaki
Masculin Lion Chèvre
Nombre de messages : 12
Age : 26
Date d'inscription : 09/03/2017

Le Trou Perdu [arc 1 en cours: L'école à La Maison]

le Jeu 6 Avr 2017 - 23:06
Bon j'ai longtemps hésité mais je vais posté une fiction que j'avais démarré sur un autre forum ici.. En fonction des retours je verrai si je la continue ou pas mais en attendant voici le début, je posterai la suite régulièrement !! Smile

bon voilà, aujourd'hui je vais vous présenter une histoire une peu futuriste. Une histoire ou disons le contraste sera présent. Avec la Terre, qui aura un background sérieux avec des références sérieuses, et le Trou Perdu qui aura un Background plus loufoque et donc des références plus...loufoques haha!

Prélude : Le trou perdu.
L’histoire se déroule durant l’an 2500. Le monde a bien changé depuis, les croyances d’une fin imminente un certains 21 décembre 2012. Des croyances bien entendu absurdes, puisque la seul chose étrange qui se soit passée ce jour là est un acte d’amour entre deux molécules normalement incompatible… Chose que bien sur personne n’avait remarqué.

L’an 2500…. La terre scintille de milles feux à cette époque. Le monde moderne ne souffre d’aucunes famines et d’aucun problème de pollution. Les villes les plus grandes sont désormais méconnaissables, et seuls quelques vieux monuments sont encore là pour témoigner de l’ère ancienne. Encore que certains, comme la tour Eiffel en particulier ont été modernisés.

Ah, la tour Eiffel ce symbole de l’évolution technologique français. Ce peuple fier de lui qui a toujours eu un impact notable dans l’évolution depuis l’ère de l’industrialisation, mais, qui est aujourd’hui obligé de batailler fermement pour rester à hauteur de l’Inde pays présentant les meilleurs ingénieurs et scientifiques au monde.

L’histoire commence donc à Paris en l’an 2500, au cas où vous ne l’auriez pas compris. Et plus précisément dans l’université Eiffel qui forme les futurs grands ingénieurs/scientifiques de France.

C’est dans cette université que Gustave Junior Eiffel et Sarah Freud amis d’enfance ont décidé de vivre leur rêve. Devenir les meilleurs, et percés les secrets de la physique spatiale, afin, d’aller un jour découvrir l’espace. Car, si aujourd’hui les terriens ont une parfaite connaissance de la planète et peuvent aller aisément construire une base sur Mars, ils leur sont toujours impossible d’aller explorer le fin fond de l’espace.

Un jour, alors que Gustave Junior vole avec son vieil avion dans le ciel, il se retrouve piégé dans un nuage magnétique à l’intensité rare… très rare… et d’une intensité telle qu’il fit perdre connaissance à Gustave Junior.
Et lorsqu’il retrouva ses esprits… Il vit le spectacle le plus étrange de sa vie… Il découvrit : Le Trou Perdu !

Venez découvrir l’histoire de Gustave Junior et Sarah. L’histoire d’un garçon piégée dans un monde rempli de bêtes loufoques (pas de loutres cette fois désolé), et de paysages absurdes ; et l’histoire d’une jeune femme piégée dans un monde qu’elle connaît bien et qu’elle souhaiterait quitter. Venez, et partez à l’aventure !!

_____________________________________________________________________


Chapitre 1 : L’anguille sous la roche.

Paris : Université Eiffel.


C’était un jour comme les autres pour Sarah. Comme à son habitude elle se trouvait dans la bibliothèque nationale de Paris. De par son nom on pouvait croire qu’il s’agissait là d’une grande bibliothèque, mais il s’agissait en faite d’un petit carré se trouvant dans le quartier indien de Paris.

Beaucoup de choses avaient changés en un peu moins de 500 ans. La ville était divisée en plusieurs quartiers. Le quartier des affaires à côté de la tour Eiffel, Le quartier politique dans les champs Elysées, le quartier caucasien, celui asiatique, celui africain et enfin le quartier Indien qui se trouvait dans le tout nouveau 30ème arrondissement, qui était aussi le lieu où se trouvait le centre pour les sciences de l’avenir, et donc, l’université Eiffel, et bien d’autres encore formant les futurs génies de la société française.

Sarah se trouvait donc dans ce quartier assez paradoxal, puisque comme vous l’avez compris c’est un quartier Indien, mais son centre de formation n’est habité que par des étudiants français.

Un paradoxe qui témoigne bien du climat géopolitique difficile en cette ère ci. En effet, si la population dans son ensemble avait un mode de vie tout à fait acceptable, si les révoltes se faisaient de moins en moins nombreuses ou virulentes, le climat entre les différents pays étaient plus que tendus. Et seul, le désir de survivre permettait une paix, qui était bien entendu extrêmement fébrile.

Bon nombres d’affaires étaient résolus dans le désert du Sahara à travers des batailles secrètes, plus connues sous le nom de Giant Tactic World Cup, qui sous les apparences constituaient un concours entre les meilleurs escouades des différents pays. Mais, en vérité il y avait une guerre souterraine qui subsistait. En effet, les escouades sous le feu des projecteurs n’étaient composées que de personnes ne sachant uniquement que se battre et obéir aux ordres…. Des sortes de rebus de la société reprogrammés en quelques sortes.
Car oui, voilà donc qu’elle était le second problème de cette société moderne. Une société régis par des régimes totalitaires qui usaient des stratagèmes politiques et marketing des plus rusés afin de manipuler l’esprit.

En somme, la terre version 2500 n’était qu’une vaste illusion sous fond de rêves.

Et, justement Sarah le savait très bien. En tant que scientifique philosophe, elle avait une grande connaissance de l’esprit humain, de la société, de la mécanique et de la science en générale. Il s’agissait là tout simplement d’une génie… Une très grande génie !
Bien qu’âgée de 18 ans seulement la jeune femme de petites tailles typées asiatique et aux cheveux noirs mis longs et coiffés en carré plongeant avait du haut de ses 350 de CIR (Coefficient Intellectuel réel), et était ce qu’on appelait un être exceptionnel.
La jeune femme était donc là dans cette petite bibliothèque avec son casque à réalité augmenté entrain d’étudier les divers procédés marketing de la république totalitaire de France.

Le système semblait des plus simples à première vue. Il y avait tout d’abord un schéma des plus simples représentant la ville de Paris selon les castes présentes, à chacune d’elles étaient associés une analyse comparative des forces et faiblesses et un tableau représentant les tendances générales en matière de mode de vie.

A l’aide de cela, la cellule de marketing effectuait des calculs des plus complexes prenant en compte le CIR, le potentiel de survie en cas d’échec du système ou de panne de courant et d’autres éléments qui pouvaient à première vue paraître plus inutile les unes que les autres. Mais en réalité, et ça Sarah le vit très vite, toutes ces données représentaient la théorie de Holkozy qui disait que toute matière inconnue à la raison humaine permettait à l’homme d’avoir une capacité à agir dans l’imprévue de l’ordre de 5 %... En d’autres termes, si l’on ne connait pas un individu dans sa totalité il y aura toujours une chance pour qu’il s’éloigne du modèle imposé par la république totalitaire de France.

Tout ceci induisait bien entendu d’autres théories, d’autres calculs et d’autres procédés plus compliqué les uns que les autres à expliquer.
Alors, que Sarah poursuivait ses recherches, sa session fut brutalement rompu. Elle retira son casque et regarda derrière elle et vie deux policiers qui se trouvaient à côté d’un autre homme portant les vêtements officiel du conseil suprême.
-Nous avons une terrible nouvelle à vous annoncer et nous avons besoin de vous ; dit l’inconnu.
-mmm… Il y a anguille sous roche là, se dit la jeune femme.

Le Trou Perdu : Lieux d’arrivée de Gustave Junior.

Dans un coin pommé on ne sait où, Gustave Junior Eiffel venait d’ouvrir les yeux. Le jeune homme avait des cheveux mis longs et tout ébouriffés. Son visage au trait fin et léger comme en témoignait son nez long et fin était typiquement français, tout comme sa musculature peu présente mais donnant un certains charme. Junior était l’archétype du français romantique et charmeur au possible. Agé lui aussi de 18 ans, le jeune homme avait lui un CIR inconnu. Il était dans le système l’électron libre sous contrôle du gouvernement, ce que bien sur il ne savait pas.

Junior après avoir donc être pris dans un nuage magnétique en se baladant avec son avion se retrouva dans un lieu des plus étranges. Devant, lui il y avait un panneau juste sous son nez là, avec écrit Trou Perdu… Et là, d’un coup un être bizarre apparu lâchant « Bwaaaahhhhh », sorte de cri croisé entre un corbeau et un angry bird.

Le jeune homme surprit essaya par réflexe d’attraper son manche, mais à la place il attrapa le nerf du troisième œil visible de l’étrange bestiaux qui prit subitement peur lui aussi.

Gustave ne put s’empêcher de lâcher lui aussi un « bwaaaaaaahh » crie croisé pour sa part entre un perroquet et un lapin, et qui fut suivit par l’étrange bête qui relâche un « bwaaahhhh » ! Etrange réaction qui persista là encore pendant cinq minutes avant, que Junior se décida enfin, à lâcher la bestiole et la regarder de plus près.

Le Mock appelons comme ça avait trois yeux, dont un qui partait du haut de son crâne. Son visage ressemblait à celui d’un chameau et il était de petite taille environ 60 centimètres et était de couleur marron.

L’étrange bestiole scruta dans tout les sens l’humain qui ne comprenait pas ce qu’il se passait. Il était là couché dans le sable à contempler une bête qui faisait « bwaaaaahh » en agitant son panneau dans tout les sens.

Finalement, Junior se décida à regarder de plus près l’endroit où il se trouvait. Et il vit un paysage des plus étranges. Le sable avait une couleur cartoon et l’on pouvait apercevoir des rivières flottant dans les airs et sur lesquelles des mocks circulaient en faisant « Bwaaaaahh » ou encore « Bweeehhh » voir, « Bwwoouurrrquoii bwaahhh ».

Autre détail curieux, l’on pouvait apercevoir trois lunes… Celle du milieu était rose, celle de gauche violette et celle de droite blanche. C’était à rien n’y comprendre. Puis, Gustave remarque que l’une des rivières commençait son chemin non loin de lui et il décida donc à s’essayer à le prendre.

En s’approchant, Gustave remarque une roche juste à côté de la rivière qui partait vers le ciel, et il sembla y voir une lueur bleue. Pris de curiosité, il s’avança et souleva la roche sans savoir pourquoi…. Et il découvrit une mi-anguille mi-serpent (disons un anpent) avec des yeux en spirales qui hypnotisa le jeune homme. Heureusement pour lui, le mock vint à sa rescousse en se défoulant avec son panneau sur le anpent.

-Merci beaucoup petit mock ; dit Gustave avec un sourire sympathique.
-Bwaaaahhhhhh ; rétorqua le mock
-Bon le dialogue risque d’être compliqué ; dit avec dépit Gustave…. Allez viens on y va ; reprit-il en faisant signe au Mock de le suivre dans la rivière volante.

Et c’est donc, ainsi, qu’il commença son chemin au Trou Perdu. Cette sensation de glissade sur la rivière était incroyable et il comprenait désormais cette sensation de joie et de folie que dégageaient ces petits mocks. En chemin, Junior put apercevoir une montagne flottante, des bulles d’eaux flottantes, des bêtes volantes bizarres. C’était comme un rêve, et d’ailleurs, Gustave finit par être très vite convaincue que c’était le cas…. Jusqu’à que ce que toutes les rivières se rejoignent pour former une cascade, ce qui avait pour effet d’exciter tout particulièrement les mocks qui semblaient devenir euphorique tant dis que Gustave criait autant qu’il lui était possible.
Tout d’un coup, sa vitesse de chute ralentit, et il passa au travers d’un nuage et il tomba sur une ville… Des plus atypiques !!
Gustave se retrouva à flotter sur un nuage et vit un être étrange arriver à ses côtés… Une sorte de Jar jar binks qui commença à parler avec un langage bizarre.

-« blluuee blu eberezrezb bleuebleuebleeuuuuuu uuu bleuuu ?? »
-« Euh… oui ? rétorqua Gustave sans rien comprendre »

L’étrange bête entama la discussion avec Gustave sans comprendre que celui-ci ne le comprenait pas. Il répondit euh oui à toute ses questions ce qui semblait rendre très heureux le Jar Jar. Après quelques échanges comme ça, ce dernier eu une révélation. Il sortit un petit anpent de sa poche et le mit de force dans le nez de Gustave.

-« Ettt mais tu fous quoi là ?? S’emporta-t-il »
-« Système de compréhension inter-espèce ; répondit le Jar Jar . Je ne t’ai jamais vu dans le coin… Une nouvelle espèce sans doute…Moi qui te parlait croyant que tu comprenais… Ah au faite moi c’est Benoit »
-« Benoit !!! Pensa Gustave. Drôle de prénom pour un Jar Jar Binks ; pensa-t-il encore. Moi c’est Gustave Junior Eiffel ; indiqua-t-il enfin. »
-« Et beh bienvenue au Trou Perdu ! Dit Benoit avec une voix amicale en montrant cette ville folle aux yeux de Junior… Une ville dans laquelle une aventure hors du commun allait commencer…

A suivre..

Voilà n'hésitez pas à commenter merci! Et petit jeux! Deux références à deux films se sont glissées dans ce chapitre... De quels films s'agit-il?

avatar
Izayoi
Gaki
Gaki
Masculin Taureau Tigre
Nombre de messages : 38
Age : 19
Date d'inscription : 21/12/2016
Mangas préférés : Reborn / Kingdom / Tower Of God
Animés préférés : Oregairu <3
Films préférés : Rush Hour 3 :DD

Re: Le Trou Perdu [arc 1 en cours: L'école à La Maison]

le Lun 10 Avr 2017 - 2:22
Bon déjà, t'as cité l'Inde donc je te kiffe <3

Mais plus sérieusement, tu ne t'es pas trop fait chier avec les prénoms on dirait x)
Y a quelques trucs que j'ai remarqué de bizarre/marrant.
Déjà "Un jour, alors que Gustave Junior vole avec son vieil avion dans le ciel" genre c'est à la mode ? Ce serait l'équivalant de faire une ballade en vélo pour nous ? X)
Sinon, je trouve que le personnage de Gustave s'accommode assez facilement de sa situation, qui pour n'importe quel être humain normalement constitué, donnerait naissance, à une crise cardiaque...
Ensuite, comment il fait pour connaître le "nom" des animaux ? Je sais pas si j'ai mal compris, mais il appelle bien le monstre "mock" à un moment non ?
Enfin bref, à part l'attitude de Gustave qui m'empêche un peu de m'identifier à lui, c'est plutôt cool :v Hâte de lire la suite.

PS: J'ai pas trouvé les cf, mais ça doit être un truc du genre Star Wars, Seigneurs des anneaux et tout nan ? héhé :v
avatar
FesseGauche
Gaki
Gaki
Masculin Lion Chèvre
Nombre de messages : 12
Age : 26
Date d'inscription : 09/03/2017

Re: Le Trou Perdu [arc 1 en cours: L'école à La Maison]

le Lun 10 Avr 2017 - 16:45
Salut Iza et merci pour ton commentaire Smile!

Ouai je te confirme le manque d'inspiration pour les noms haha Smile.
Pour les CF je te laisse le loisir de chercher encore un peu avant de le dire mais avec star wars tu en as déjà une de référence haha.

C'est un peu voulu l'adaptation rapide, c'est une fiction style manga donc je me suis autorisé ce genre de facilité typique des mangas où les héros s'adaptent souvent facilement à du loufoque.

Pour les noms des espèces en faite on a des fois des espèces nommées de base comme ça au trou perdu, et sinon pour les "mock", le jarjar c'est le narrateur qui s’incruste dans l'histoire et donne des noms au pif haha.

Premier commentaire  = la suite !! Smile

Chapitre 2: La rentrée des classes!
La ville du Trou Perdu: Entrée administrative.

Le début d'une étrange et incroyable aventure allait donc commencer pour Gustave. Et la première étape n’était pas des moindres pour ce jeune surdoué. Il s’agit là de passer ce qui semblait être un passage douanier.

Il pouvait, ainsi, apercevoir une espèce de grande porte faite d’argile et ouverte à l’apparence bien étrange. Son architecture était comparable à aucune connue par le jeune homme et s’apparentait plutôt à un décor de maison maghrébine. Et plus étonnant encore cette porte ne semblait avoir aucune utilité. Encore s’agissait-il vraiment d’une ouverture obligatoire pour entrer dans cette ville ?

Il n’y avait aucune barrière apparente et l’on pouvait voir derrière les champs de verdure vides d’ailleurs au grand étonnement de Gustave une ville à l’architecture incompréhensible. On pouvait y voir des immeubles au style gothique, d’autres au style médiéval, certains avec un style du vingtième siècle, un autre semblait avoir une architecture mi-maghrébine mi-asiatique, ce qui lui donnait une allure toute particulière qui retint l’attention de Gustave. Son toit était typique des maisons d’Asie et le reste était de type maghrébin et fait de terre ou d’argile, tant dis que l’entrée reprenait un style typiquement asiatique.

« Mais au final, est-ce que cet endroit respecte une quelconque logique que je connais », se demandait Junior en voyant cette ville aux allures si atypiques.

Et alors, qu’il était perdu dans ses pensées ou admiratif peut être devant ce spectacle, une vache se retrouva nez à nez avec lui. Oui une vache qui meuglait avec un grand sourire et qui semblait se rire de l’étranger.

Et plus étonnant peut être que le fait que la vache semblait se jouer du nouveau, celle-ci volait avec des ailes.  Et cette particularité expliquait surement le fait que les champs soient vides.

L’explication était en faite toute simple : Les vaches volaient dans le ciel, à côté de diverses autres rivières volantes. Et c’est à côté de l’une de ces rivières qu’il vit un homme ou plutôt un être vivant s’agitant dans son espèce de costume de cosmonaute fait de coton et qui lui permettait de voler à côté de son troupeau grâce à un système qui propulsait des espèces de bulles lui permettant de flotter.

L’étrange individu qui ronchonnait se rapprocha de la vache.

-« Boududiouuuhh Noudddiiiiddjjouuuuuuu !! Peppette revient ici !!! Râla-t-il »

-« J’en aiiiii maarreeeuuuuuu ; » répondit la vache au grand étonnement de Gustave. « Je fais grève et je vais me moquer des étrangers !! La condition de la vache doit être revue !! Jeee nee suiiss paas unee traînée à qui on suce tout le lait…. Meeuuuuhh !! »

-« Nouuudddiiidjouuuu bouuddudiouuuhh ; » «  elle m’en fait inverser mes mots cette vache !!! »

-« Olalala cette voie est réservée aux entrées Boris vire moi cette vache d’ici » ; interrompit une voix qui s’approchait.

Il s’agissait apparemment d’un douanier, puisqu’il portait un costume noir avec un insigne étrange rappelant à Gustave ceux des forces de police de Paris. Le douanier ressemblait à l’archétype des extraterrestres. De très grande taille et fin, avec une tête ovale qui finit par un menton pointu et qui a de très grands yeux rappelant l’immensité de l’espace. Le douanier avait d’ailleurs un nom très particulier : Il s’appelait Kalel.

Celui-ci demanda des informations générales sur Gustave, à savoir son nom, son prénom, et son lieu d’origine et là le douanier cita plusieurs noms de villes qu’il ne connaissait pas comme : Le Trou Béant, île sur Trou, la Zone Morte, Bermuda et Terra.

Quand, Junior révéla au douanier qu’il venait de Paris, Kalel décréta automatiquement qu’il venait de la Zone Morte ce qui étonna le jeune homme car pour lui Paris était de loin la plus belle et vivante ville du monde. Alors il voulu l’interroger, mais, Kalel continua son boulot en gardant un air vide.

-« Bon très bien Monsieur Eiffel ! On va vous amener au domicile du Bouffe Tout, vous dormirez en collocation avec lui ! Ensuite vous irez au collège perdu vous commencerez vos études, enfin si vous en êtes capable ! »

-« Comment ça si j’en suis capable !!! Vous êtes vraiment débile ou quoi je vous ai dis que je viens de la plus brillante université de France !! »

-« Moi je vois que vous avez 18 ans ! A cet âge là on va au collège perdu…. Si on en est capable ! »

-« QUOI SI J EN SUIS CAPABLE !! » S’emporta Gustave.

-« Bah oui, ce collège change toujours de place on sait jamais où il est, il est perdu !! Sens d’orientation que veux-tu !! On ne l’a pas tous » Interrompit Jar Jar avec un air des plus calmes. « Oh et bonne chance avec le bouffe tout !! Continua-t-il ; cet être est térrrriiibblle !! Il bouffe tout !! »

« Bon sang c’est quoi cette endroit de fou ! Se dit Gustave ; Des vaches qui parlent et volent, des aliens, une ville qui ressemble à rien, un collège qui se perd, et une créature qui apparemment bouffe tout… Peut être que… »

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Paris : Quartier Général de l’armée.

Pendant ce temps à Paris, l’escouade d’élite de France venait de faire son retour du dernier Giant Tactic World Cup. Il venait de rentrer dans le quartier général qui se trouvait en plein cœur du quartier des affaires. Car, aujourd’hui pour le monde entier, l’armée n’était que du business, et d’ailleurs nombreux étaient les soldats qui en plus d’en être étaient des commerciaux ou des cadres.

Aujourd’hui, l’un d’eux qui étaient plutôt grand, avait un teint mâte et un corps aux courbes très rocailleuses et de très nombreuses cicatrices sur le visage remarque un nouveau visage dans le quartier général. Et plus étonnant encore, ce visage était féminin.

Même si les nouveaux soldats étaient aussi commerciaux, aucun d’entre eux cependant n’étaient des femmes. L’homme s’approcha donc de la femme qui attendait sur une chaise quelque chose.

-« Bonjour jeune demoiselle, je m’appelle Ryan.. Ryan Curtiss ; dit-il comme office de présentation sommaire. »

-« Mmmhhhh, pas intéressé ; se contenta de répondre la jeune femme en tirant la langue, et en faisant par la suite une tête de blasée. »

La rencontre était pour le moins glaciale, mais, elle fut vite réchauffée quand un homme appela la femme qui se prénommait Sarah, et l’homme aussi à la plus grande surprise de la jeune femme.

Les deux furent donc entraînés dans des couloirs de couleurs bleus foncés et étroits et dans lesquels se trouvaient des lumières d’une couleur bleu/blanche éclatantes. Outre ces couleurs morbides, ce bâtiment avait la particularité de ne pas avoir d’ascenseur, et pour accéder au moindre de ses compartiments, il fallait connaître avec exactitude les couloirs à prendre dans ce sinistre labyrinthes.

Finalement, après deux bonnes heures de marches, les deux hommes et les jeunes femmes se retrouvèrent une porte de couleur noir avec peint dessus un insigne rouge représentant les hautes instances… à un détail prêt.. La lettre C. Il s’agissait donc là du siège du haut conseil, du conseil suprême.

Sarah était loin d’imaginer qu’il siégeait ici, et elle avait un bien mauvais présage, qui se confirma quand elle revit à l’ouverture de la porte le même homme qui l’avait sortit de sa bibliothèque et de son train-train quotidien.

Ce dernier ne dit pas un mot et entama sa marche vers une table, autour de laquelle étaient assis les cinq autres membres du conseil, et à laquelle, on avait mis deux chaises en plus.

La scène se passa sans un mot, et les deux invités s’assirent sans bronchés, mais, en ayant toute cette même expression du visage qui semblait dire qu’une mauvaise chose allait arriver. Sarah essaya d’ailleurs de scruter du visage les membres du conseil, mais tous à l’exception de l’homme connu avait une veste avec une capuche qui empêchait grâce à un jeu de lumière de voir leurs visages.

-« Très bien voilà donc nos deux invités de marques ! Sarah Freud et Ryan Curtiss ! Un génie et un pur militaire…. C’est assez éloigné ces deux choses là ! Bref, commençons par toi Sarah ! Tu vois ton frère Gustave Junior Eiffel ? Questionna-t-il …. Pas de réponses ; reprit-il. Je suis sur que tu vois ! Et je suis sur que l’information qui va suivre va peut être te donner l’envie d’être plus confiante ! Il a disparu ! »

-« Comment ???!!! Réagit-elle finalement en sortant de ses gonds »

-« Oui il a disparu ! Il n’apparaît sur aucun radars et pourtant ton ami nous est d’une importance capitale, sans lui le système court un certains risque ! »

-« Un risque ?? Perdu ??? Je ne comprends pas c’est pas possible… Vous avez mis un traceur sur lui… Vous… Je ne comprends pas tout ; dit-elle dans l’incompréhension la plus totale. »

-« Quand je suis arrivé ; commença à expliquer calmement l’homme. Tu regarder le fonctionnement de notre société. Tu as pu y voir divers calcul ! Je vais raccourcir tes recherches. Il y a un calcul qui ne donne aucun résultat mais qui est essentiel au fonctionnement de la société ! Ce calcul prend en compte une donnée essentielle ! L’électron libre ! Un être humain qui n’a pas subit toutes les démarches que les autres ont subies, et qui par ses actes et certains calculs effectuer par nos soins permet à la société de fonctionner et d’être vu dans globalité… C’est un baromètre ! On lui a fixé divers capteurs et composantes avec divers programmes. Et il s’avère qu’il n’apparaît plus sur nos écrans ! »

-« Un électron libre ! Pensa tout haut Sarah. Je comprends mieux ! Il faut une marge d’erreur pour une société parfaite… Dans ce cas plusieurs peut être, continua-t-elle de penser tout haut ! … La perfection est impossible donc on lâche des imperfections qu’on maintient sous contrôle… Si l’une d’elle s’échappe, alors les données qu’on collecte grâce à elle partent aussi… C’est ingénieux conclu-t-elle »

-« Et bien voilà qui me réconforte dans ton génie ! Et bien petite nous avons besoin de toi ! Ton CIR est de loin le plus élevé qu’on ait jamais vu ! Et de plus nous avons repéré des traces magnétiques qui te relient à Gustave. C’est impressionnant ! Bref, je t’expliquerais la suite en chemin ! Nous pensons que les rebelles l’ont kidnappé lors d’une tempête électro magnétique d’une rare intensité. Nous pensons   qu’ils ont toujours su nous échapper car ils avaient les moyens de voguer dans les zones interdites de la terre... ; dit-il subitement en regardant Ryan… Très bien ne trainons pas. Votre guide vous accompagnera à vos quartiers…. Maintenant, à vous Ryan ; continua-t-il avec un large sourire ».

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L’appartement de Bouffe-Tout : Trou Perdu

Le bâtiment Asiatico-Maghrébin ! C’était cet immeuble qui avait tant retenu l’attention de Gustave qui était le lieu où habitait Bouffe-Tout.
Il y entra donc avec accroché à ses vêtements son tout nouveau passeport attestant qu’il était bien habitant du Trou Perdu, et avec dans son oreille gauche un étrange mécanisme donné par son nouvel ami Jar Jar et qui faisait apparemment office de téléphone.

Bref, après avoir monté les dix étages nécessaires pour rejoindre son nouvel habitat, l’ascenseur étant en panne, Gustave se retrouva donc devant sa porte d’entrée et sonna… Que fut sa surprise quand il vit que l’être qui ouvrit la porte…. Etait un Homme !!

-« Ouuuuaaahhhh !! Un autre homme bon sang c’est fou ; accueilli Bouffe-Tout. »

-« Bon..Bonjour Bouffe-Tout ; répondit Gustave avec un large sourire. »

-« Ah non je m’appelle Tom ! Bouffe-Tout c’est ma race ici ! Toi aussi t’es un Bouffe-Tout maintenant ! »

Tom… . Le nouveau colocataire de Junior. Il s’agissait d’un jeune homme, 17 ans tout au plus. Il était de petite taille, 1 mètres 65 tout au plus. Il avait des cheveux bouclés, très longs et de couleurs marron. Son visage était assez creux malgré qu’il semblait, comme en témoignait sa cuisse de poulet et son nom de race, qu’il bouffait sans arrêt.  Il portait en outre une chemise à manche courte de couleur marron comme ses cheveux et avait un short de couleur vert.

Le jeune homme était bien entendu pied nue dans sa demeure.

Et, alors que Gustave voulu lui poser quelques questions, Tom fut prit soudain de hâte en jetant un coup d’œil vers la fenêtre. Il prit subitement par le bras Junior et sauta littéralement à travers la fenêtre ! « t’es fouuuuuuuuuuuu » paniqua Gustave, jusqu’à qu’il voit une maison volante se diriger vers eux, et dans laquelle les deux jeunes hommes rentrèrent … En passant par la fenêtre.

A ce moment, Gustave vit encore une bien étrange situation. Des espèces de pandas montant des lamas volant fusèrent autour de la maison en criant « Banzaaiiiii » et d’autres créatures assez jeunes rentrèrent tout comme Tom par les fenêtres dans la maison, tant dis que les pandas jetaient dans lacos sur la maison et finirent par réussir en attachant les ficèles au sol, à maintenir la maison en l’air et immobile.
Les jeunes êtres bizarres laissèrent éclater leur joie, ainsi, que Tom… Le collège était de retour et enfin, ils avaient réussis à l’immobiliser. La rentrée des classes allé enfin avoir lieu !

Voilà fin du chapitre 2! J'espère qu'il plaira, n'hésitez pas à commenter merci merci!!
Contenu sponsorisé

Re: Le Trou Perdu [arc 1 en cours: L'école à La Maison]

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum