Manga-Fan

Welcome !

Si vous cherchez un forum consacré à la japanimation et aux mangas, un forum où l'on peut discuter de tout et de rien dans la bonne humeur, si vous cherchez un lieu pour discuter sérieusement, débattre entre otaku et s'amuser à la fois... Manga-Fan est fait pour vous !!
Bienvenue Invité ! Passez un bon moment sur Manga-Fan !
___________

Votre dernière visite date du ,
Vous avez posté actuellement 0 message(s).
Souhaitons la bienvenue à Plum !

___________

Nous suivre sur :
Facebook - Manga-Fan - Twitter - Manga-Fan

Blog : Blog - Manga-Fan

Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée
Le Guide d’Yce
mascotte Manga-Fan
Dessin : Akamaru Couleurs : Showel
Navigation Anime/Manga
Les activités du moment
Liens utiles
Les posteurs les plus actifs de la semaine
8 Messages - 16%
8 Messages - 16%
8 Messages - 16%
7 Messages - 14%
5 Messages - 10%
3 Messages - 6%
3 Messages - 6%
3 Messages - 6%
2 Messages - 4%
2 Messages - 4%
Page Facebook

Partagez
Aller en bas
avatar
ZGMF Balmung
Manga-Fan no Tennō Heika
Manga-Fan no Tennō Heika
Masculin Gémeaux Chat
Nombre de messages : 23332
Age : 30
Date d'inscription : 22/12/2007
Mangas préférés : Aria, Aqua, TRC, Amanchu!, Midori Days, Yozakura Quartet
Animés préférés : Aria, Gundam SEED, Saiunkoku Monogatari, Kanon 2006, .hack//SIGN
Films préférés : Les enfants loups : Ame & Yuki
J-Dramas préférés : Byakuyakou, Nagareboshi, Amachan
http://aria-nisme.blogspot.com

[J-Drama] Sengyou Shufu Tantei - Watashi wa Shadow

le Sam 1 Déc 2012 - 19:14
Sengyou Shufu Tantei
Watashi wa Shadow



  • Informations :

    Titre : Sengyou Shufu Tantei - Watashi wa Shadow
    専業主婦探偵 私はシャドウ
    Detective Housewife ~My Shadow
    Diffusion : 21 octobre - 16 décembre 2011
    Nombre d'épisode : 9

  • Synopsis :

      Asagi Serina is a housewife who loves her husband, Takefumi, to the extent that she would not mind being his shadow. However, his response to her excessive devotion is to attempt to avoid her “burdensome”, “gross” expression of love.
      With a wife's naivety, she refuses to suspect her husband of infidelity, and initially gets frustrated. One day, with the help of her good friend, Motoko (Ashina Sei), Serina goes out for a meal with the men at the publishing company where Motoko works. The moment a man in the group makes a move on her, it is captured on film by the sleuth, Jinnai Haruki (Kiritani Kenta). Not wanting her husband to see the photograph, Serina starts working at Jinnai's detective agency as an assistant.
      This ordinary, bumbling housewife grows stronger and improves her self-confidence through the skills she hones. Serina wants to support and help her husband instead of flaunting her new self to him because he is having a hard time. Aware of the problem that happened to her husband because of her over positivity, she sets about trying to solve it.
      Source : Drama-Wiki


  • Casting :

    • Fukada Kyoko dans le rôle de Asagi Serina
    • Fujiki Naohito dans le rôle de Asagi Takefumi
    • Kiritani Kenta dans le rôle de Jinnai Haruki

      Tout le casting






    Générique :

  • Mon Petit Avis :


J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à regarder cette série qui m’a petit à petit surpris et conquis. Faut avouer que avec le speech de départ sur l’épouse « parfaite », un peu beaucoup naïve quand même, et du mari infidèle, si je l’avais lu, je n’aurais sans doute pas commencé... Mais, comme souvent, je n’ai même pas jeté un coup d’œil sur le synopsis, voilà quoi. J'ai juste vu que Fujiki Naohito (Hotaru no Hikari, Koukou Kyoushi 2003…) jouait dedans, et ça suffisait pour être curieux. La série est assez récente vu qu’elle a été diffusée durant l’automne 2011.

Serena malgré sa naïveté maladive est vraiment attachante, et cela dès le premier épisode. Je ne dirais pas que l’actrice, Fukada Kyouko, était excellente, mais elle a jouait suffisamment bien pour mettre en avant son personnage et surprendre avec. Au final, d’une épouse « modèle » (enfin c’est ainsi qu’elle est présentée), elle se transforme en une jeune femme bien plus courageuse et qui sait prendre des initiatives. On ne peut que louer son amour sans limite/faille.
Son mari justement, qui est donc joué par Fujiki Naohito, Fumi-kun, enfin Asagi Takefumi, il a pu m’agacer celui-là. Mais, c’est peut-être une des qualités de cette série, c’est le fait que ce personnage ne dévoile pas toutes ses cartes dès le début. En fait, ça tient au scénario qui débute sur son infidélité, réelle (enfin, même si…), mais qui progressivement va évoluer vers ce qui est réellement l’intrigue du drama – que je ne dévoilerai pas. Certaines de ses réactions ont pu vraiment m’agacer, mais vraiment ! Mais à d’autres moments, on le prend en sympathie et on commence même à l’apprécier et se dire que, avec Serena, ils forment quand même un beau couple.
Faut reconnaître qu’il avait un rival de poids face à lui : Junnai (interprété par Kiritani Kenta), le détective chez qui Serena se retrouve pour sauver son mariage. Bon gars, malgré son sale caractère, il forme un duo de choc avec Serena (~Yamada), à la fois drôle et attachant. C’est peut-être le personnage que j’ai le plus apprécié, il est aussi celui qui a vraiment mis Serena en valeur en la transformant petit-à-petit. C’est celui auquel on peut le plus facilement s’identifier et on peut également comprendre et partager ses réactions.
Aaah, d’ailleurs, la notion du couple, de la vie à deux, chez les Japonais m’amène à me poser des questions existentielles (est-ce vraiment ainsi dans la vraie vie ? Ou est-ce une déformation par les séries télévisées ?) … « Se parler », c’est une notion à croire trop abstraite pour être pensé. Ah, des fois, ils se disent qu’il faudrait peut être se parler, mais bon, ces rares fois où se pourrait être le cas… Le téléphone sonne. Ce drama est aussi un bon exemple pour souligner les problèmes liés aux dits « salary-men » et leur dévouement excessif (?) pour le travail. Plus terre à terre, mettons aussi de côté le fait que le mari ici ne reconnaisse pas son épouse même avec des lunettes et une perruque tout au long des neuf épisodes ; enfin, pour excuse, on pourra dire qu’il n’est pas le seul dans ce cas.

Sans être un drama génial – je le déconseille même à un public « exigeant » – Sengyou Shufu Tantei Watashi wa Shadow est un bon divertissement. Puis, faut reconnaître que malgré son début, la série a quand même son lot de surprises à offrir à travers une histoire intéressante et qui prend progressivement de l’ampleur ainsi que des personnages attachants.

_________________


Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum